[Chaîne TV] FireTV

Jeux de rôle en toile de fond de ciné jeux.

Modérateur: Maitre de Jeu

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par Gérard Cousin » Jeu Juin 27, 2013 17:17

Morcar a écrit :Si un de ces personnages serait susceptible de m'intéresser, mais qu'on m'impose la moindre règle le concernant (à priori Mr Coleman a des règles à suivre), ça ne m'intéresse pas. Mais chacun est libre d'en penser ce qu'il veut. Si ça convient comme ça à Mr Coleman, tant mieux pour lui. Moi ça ne m'intéresse pas de créer dans le jeu le personnage d'un autre sans avoir la liberté d'en faire ce que je veux.

Un personnage que je "créer" ben je le gère niveau "RP"!
Et uniquement à ce niveau-là

Par exemple, je décide s'il est Gay ou Hétéro...
S'il est célibataire ou en couple... (cela peut "évoluer" mais là, on en discute!)
S'il accepte ou non les scènes de nus dans les films...
Et tout ce que je "demande" c'est qu'aucune décision concernant son RP ne soit prise sans mon accord!
C'est sur c'est des vaches de règles contraignantes ça! :roll: :lol:

Et tu es mieux placés que d'autres pour le savoir vu qu'on en en assez discuté du "cas" Simon Tang! :|
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21097
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par Morcar » Jeu Juin 27, 2013 20:56

Pour Simon Tang, c'est bien différent puisque tu avais créé le personnage dans le jeu. Mais pour un personnage créé sur le wiki dans l'idée qu'un joueur le crée ensuite dans le jeu, pourquoi ne pas laisser son profile assez "vague" pour laisser un maximum de liberté au joueur qui le créera ? C'est en tout cas comme ça que j'avais créé mes personnage d'Acteur Academie.
Mais comme je l'ai dit, mon avis ne regarde que moi, et si d'autres joueurs ne sont pas embêtés par ces impératifs, tant mieux pour vous, lui comme toi.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23253
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par Gérard Cousin » Jeu Juin 27, 2013 22:27

Morcar a écrit :pourquoi ne pas laisser son profile assez "vague" pour laisser un maximum de liberté au joueur qui le créera ?

Mais les personnages sont "vague" mais avec une ligne directrice et une "base" à ne pas touché!
Rien de "choquant" ou de "contraignant"! :wink:

Et en contrepartis, t'a un artiste pret à l'emplois, avec une bio et tout, sans avoir à se creuser la tête pour lui inventer une vie ou un passé, ainsi que une ou plusieurs images garantit libre de droit!
Et tout ça contre quoi?
Juste à respecter les "bases" du RP mise en place!
Le "deal" est très bon je trouve! 8)
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21097
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par Vivien Guards » Lun Juil 01, 2013 20:00

Il semble que le compte FireTV ait désactivé la réception de MP. Impossible d'en envoyer et c'est tout ce que me répond le forum ;-)
Avatar de l’utilisateur
Vivien Guards
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4245
Inscription : Mer Mars 02, 2011 16:24
Localisation : France

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Lun Juil 01, 2013 20:04

Normalement c'est bon! :wink:
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Lun Juil 01, 2013 20:10

CONCOURS "UTOPIE OU DYSTOPIE"

Notre chaine est très fière de vous annoncez que nous venons de signer avec l'organisateur du concours en question pour la retransmission la cérémonie du prochain concours "Utopie ou Dystopie" en direct depuis le Palais de l'Orient et en exclusivité sur FireTV!

Le meilleur du Cinéma, c'est UNIQUEMENT sur FireTV!

Image
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Mer Juil 03, 2013 0:31

Et maintenant votre nouveau téléfilm!
Image

Le Dada en Folie !
Réalisation: Charles Bensoussan
Scénario: Michel Couscous, Charles Bensoussan, Sammy Travis et Steve Damian
Avec: Michel Couscous, Sammy Travis, Jessica Foster, Gabriella Salazar, Andreas Hereman et Corinne Lamberti


Connais-tu la ville d'Olendagu? Non? C'est pourtant la capitale de la République Indépendante du Gambie, l'un des plus prospère pays d'Afrique Occidentale! Ce pays a basé sa richesse sur l'exploitation du pétrole, de l'uranium et de la culture des graines de cola. Franchement, c'est un pays à connaitre car combien de pays peuvent se vanter d'acheter une Ferrari sur trois qui sort des ateliers de Maranello? Je te l'accorde, le RIG, c'est un pays où l'on meurt de faim, de maladie, où l'espérance de vie d'un homme est d'à peine cinquante ans mais où l'éclairé dirigéant Ali Dada peut se payer une Ferrari sur trois! Mais ce bon temps risque de se terminer car dans l'ombre, certains voudraient bien voir disparaitre ce majestueux dirigeant...

Un étrange cliquetis résonne dans les couloirs de l'immense palais d'Olendagu qui ne peut signifier qu'une seule chose: Le grand, le gros, le tout-puissant, le magnificiant Ali Dada (Michel Couscous) va vers le studio de télévision du palais pour y donner l'un de ses fameux discours! Car c'est un putain d'orateur né le bonhomme: Il t'électrise les foules à la manière d'un Claude François dans une baignoire! Le peuple s'en fout un peu car il n'a déjà pas les moyens de manger alors avoir un poste de tv...
Dada se tient devant les caméras et les journalistes "officiels". Pour te donner, une idée lorsqu'il ouvre la bouche, ça ressemble à une imitation de Michel Leeb...
-"Mes chers compatriotes! Je suis venu vous parler des troubles qui secouent le nord de notre beau pays! Et je dois vous dire que ce n'est pas normal! La souveraineté tribale signifie que, ben c’est souverain quoi merde. Je veux dire, vous êtes – vous avez eu la souveraineté, et vous êtes considéré comme une entité souveraine. Et donc la relation entre le gouvernement fédéral et entre les tribus ce fait telle qu’elle se fait entre des entités souveraines...
Alors pourquoi vouloir me chier dans les bottes à moi votre éclairé dirigéant? Moi qui suis si bon avec vous, qui mets à votre dispostion des fosses communes pour vos enfants et des écoles pour vos morts? Moi qui donne des graines de cola au monde entier pour qu'il puisse nous abreuver de ce délicieux breuvage qu'est le Coca-Cola? Mais je tiens à dire ceci à mes amis des provinces du Nord: Vous, les riches et les plus riches. Certaines personnes vous appellent l’élite – Je vous appelle ma base!"

Les journalistes présents, les ministres, tous félicitent le divin souverain. Une magnifique jeune femme blonde va vers le président et l'embrasse: Amber (Jessica Foster), la femme du plus grand dirigéant d'Afrique vient féliciter son époux pour une allocution télévisée qui à coup sur, restera une nouvelle fois dans les mémoires! Il explique tellement bien les choses, que l'on n'y comprend rien...
Une seule personne se tient en retrait: Le premier ministre Assam Wahid (Sammy Travis). Il voue une haine tout particulière au président et aimerait, dans la mesure du possible et le plus discrétement possible, se débarasser de lui. Mais il a un vrai problème qui l'en empeche: Ali Dada s'est proclamé "Commandeur des croyants" ce qui lui donne une ascendance et une légitimité pour tous les mulsumans du pays, ce qui fait 95% de la population! Et bien qu'ils crevent de faim alors que lui se paye plus de Ferrari qu'il ne pourra jamais en conduire, ils continuent à le respecter aussi étrange que cela puisse paraitre...
Par la force, Wahid sait que c'est perdu d'avance et il ne voit pas comment faire pour s'en débarasser...
Dans son bureau, le premier ministre Wahid jette un coup d'oeil sur les nouvelles internationales d'un oeil distrait jusqu'à ce qu'il tombe sur une "news" qui lui donne une idée: A Londres, il y a eu des échaufourrées entre la police et des fondamentalistes musulmans à cause de la "Gay Pride", autorisée par la municipalité à passer dans une rue de cette petite communauté...
Pour bien faire, faudrait convaincre ce con de Dada de donner son autorisation pour une "Gay Pride" dans les rues d'Olendagu, prendre contact avec les terroristes du nord du pays, monter le peuple contre le président à cause de cette "infamie", s'arranger pour que ça dégénère, que Dada soit tué par la foule, lui, il prendra la succession, calmera le peuple et "chassera" les gays des rues de manière "musclées"! Dit comme ça, ça ressemble un plan à la Iznogoud...
Mais de toute façon, comment convaincre Dada d'organiser ça?
Finalement Wahid va se coucher, car le lendemain, il doit se rendre en France pour un voyage officiel.

Dans l'un des hotels les plus luxueux de Paris, Assam Wahid se prépare: Il s'est changé et restauré un peu car il a encore plusieurs rendez-vous officiels. Détestant se changer sans le moindre bruit dans une pièce, il allume la télévision, plutot comme un bruit de fond. C'est une voix de fausset, sorte de mix improbable entre celle de Daniel Derval et de celle de Michel Serrault, époque "Cage au Folles"...
L'homosexuel nanar comme on en voit que dans les pires séries B comiques!
Wahid vient dans la pièce de la tv pour voir à quoi ressemble le possésseur d'un tel organe...
-"Oh vous savez, ça ce n'est qu'un petit shampoing... Mais vous m'auriez vu, tient, hier quand j'ai du m'occuper de la mise en plie de madame Lefevre: Là vous auriez pu voir ce que c'est d'être le meilleur coiffeur de Paris!"
Wahid tombe assis sur l'un des fauteuils, ne pouvant plus bouger, comme hypnotisé par l'homme qui répond gaiement, c'est le moins que l'on puisse dire, à une journaliste de France 3-ile de France. Car ce type est le sosie parfait d'Ali Dada! Bon bien sur, en blanc mais c'est quand même des plus troublant! Dès lors, une terrible machination que n'aurait pas renié Louis de Funes dans "La Folie des Grandeurs": Il embarque ce type, le fait maquiller, lui fait prendre la place de Dada, lui fait organiser une "Gay Pride" dans les rues d'Olendagu et lui, Assam Wahid devient président! Peut-être même empereur comme Bokassa...
Pour ça faudra voir après! Immédiatement, Wahid décroche son téléphone et donne des ordres.

-"Mais pas comme ça, godiche! C'est pas une bêche que tu tiens là! Laisse, je vais te montrer!"
Le petit salon de coiffure de Serge Clair (Michel Couscous) ne désemplit pas: Apprécié de ses clientes, ce sympathique et jovial coiffeur pour dame est une véritable "star" dans son quartier, ce qui a conduit France 3-ile de France à venir faire un petit sujet vite fait. Serge est un homme heureux: En couple avec Rodrigo (Andréas Hereman), un ténébreux Sud-Américain, les affaires sont florissantes, bref tout va bien! On est proche de la fermeture, Serge discute avec madame Longfleur (Corinne Lamberti), la clochette de la porte d'entrée du salon tinte de nouveau et plusieurs hommes rentrent dans la salon. Quatre grands "blacks", l'air peu sympathique. Serge pose sur eux un regard des plus intéréssé mais leur dit:
-"Ici, c'est un salon de coiffure pour dames... Je ne fais pas les messieux, vous m'en voyez vraiment désolé..."
L'un des types lui explique que suite au reportage à la tv, la femme du premier ministre de la République Indépendante du Gambie aimerait être coiffée par Serge de Paris! Elle se trouve à l'ambassade de la RIG...
Le coiffeur rougit, puis se précipite pour aller chercher son matériel: Coiffer dans le grand monde! Son rêve!
-"Dominique! Tu feras la fermeture, hein mon grand!"
Puis Serge, sa petite malette à la main va se poster devant les types de l'ambassade:
-"Voila messieurs, je suis tout à vous!"

Serge a un mal de crane extraordinaire: Et pour tout dire ça ne lui était plus arrivé depuis cette fête à Ibiza où il avait...
Enfin, bref, c'est pas le sujet! Il regarde où il se trouve et il s'avère que c'est une sorte de geole crasseuse, se situant entre un chiotte Turc et une prison Turque, c'est dire...
Serge commence à avoir peur: Où est-t-il? Se serait-il fait enlever? Envoyer dans un réseau de prostitution des pays de l'Est? Jésus-Marie-Joseph, faites que ce soit pas ça! Assam Wahid arrive devant la geole entourée de gardes: Serge se précipite vers les barreaux, commençant à pleurer tout en essayant de rester digne:
-"Vous n'aurez que mon corps, vils militaires! Mais jamais vous n'aurez mon ame!"
Dès lors, Serge commence à faire une comédie pas croyable et d'ailleurs Wahid et ses hommes n'en croient pas leurs yeux ni leurs oreilles! Alors que Serge braille comme un hamster sodomisé par un éléphant, Wahid décide de lui dire où il est et surtout ce qu'il attend de lui:
-"On va t'habiller, te maquiller et te faire enregistrer quelques vidéos et on te raménera chez toi..."
Serge renifle: C'est des vidéos de culs qu'ils veulent lui faire tourner, c'est ça?
Wahid est affligé:
-"Allez, fringuez le en Dada!"
Serge se met à courir:
-"Non militaire, je ne vais pas me déguiser en cheval pour que tu me chevauches, ça non!"
Wahid se dit qu'il aura vraiment mérité le poste de président de RIG, rien que pour avoir supporté ce type!
Serge est devenu noir par la magie du maquillage. Habillé comme le divin dirigéant, il est méconnaisable mais surtout il ressemble comme deux gouttes d'eau à l'homme que Wahid s'est juré de perdre...
-"Votre fantasme, c'est les militaires, c'est ça? Je vous méprise!"
Les soldats trainent Serge dans le fameux studio de tv du Palais, lui donne des feuilles et on lui demande de lire ça face caméra.
-"Mes chers compatriotes! Je suis venu vous annoncer une grande nouvelle: On va faire une grande fête dans tout Olendagu à la fin du mois avec paillettes, cotillons, chars à fleurs tout ça! Ce sera une fête des plus "gai" et qui sera un moment de communion intense entre vous peuple bien aimé et le monde entier!"
Après plusieurs vidéos du même style, c'est enfin terminé: Wahid a de quoi faire "plonger" Dada à cause de cette "Gay Pride" qui se tiendra en ville! L'un des soldats qui film s'approche du premier ministre et lui dit tout bas:
-"Pourquoi ne pas avoir dit à ce type de simplement abdiquer en votre faveur?"
Wahid regarde le soldat d'un air féroce:
-"Abruti! Si j'avais fait ça, le film serait déjà fini!"
Wahid donne un ordre des plus macabre: Maintenant, il faut éliminer Serge et ne laisser aucune trace de lui! Les portes du studio de tv s'ouvrent avec fracas: Amber débarque l'air furieuse! Elle était sur que son époux était là!
-"Cette petite trainée de Carmela Uriega devait t'attendre cet après-midi? Ne nie pas je le sais!"
Serge ne comprend pas ce qui se passe et a un peu peur...
Wahid tente de s'interposer mais Amber, dotée d'un tempérament de feu n'est pas une femme que l'on calme facilement!
-"Ali, dit leur de nous laisser car nous avons à parler!"
Serge, presque imperceptiblement dit à Wahid et aux soldats de quitter le studio de tv. Mais le garçon-coiffeur a un peu peur de rester seul avec cette "furie"...

Amber entraine son "mari" à travers les couloirs du palais, continuant de parler de cette mystérieuse Carmela (Gabriella Salazar)...
D'un coup, la belle jeune femme s'arrete et approche son visage de celui de Serge qui n'en mène vraiment pas large!
-"Chéri! Je t'aime plus que tout! Mais cela me fait mal quand tu vas voir tes maitresses... ça me met hors de moi..."
Et là, Amber embrasse Serge! Le pauvre a un mouvement de recul, tente de s'échapper de l'étreinte mais rien n'y fait...
Serge croit en avoir fini après le baiser. Mais Amber a d'autres intentions: Elle le fait rentrer dans une pièce où il y a un grand lit à baldaquin...
Elle pousse Serge sur le lit et ce dernier tombe à la renverse sur les draps soyeux...
-"Chéri, je vais réaliser TOUS tes fantasmes..."
Serge essaye de se débattre mais elle a de la force la bougresse! Jésus-Marie-Joseph, il va certainement y passer! Il savait bien qu'y serait question de cul mais au final, il aurait préféré que ce soit avec les soldats...

Ali Dada sort de sa limousine et pénétre dans le palais comme DSK dans une employée: Il revient d'une entrevue des plus agréable avec la charmante Carmela! Qu'elle pouliche et qu'elle vigueur! Oh là là! Il est ravi de lui et de ses performances plumardières! Il s'allume un cigare pour la peine! Wahid et ses soldats attendent de mettre la main sur Serge: Dès qu'ils le voient, ils le font disparaitre définitivement! Et a ce moment-là, ils voient Dada avec un cigare...
Sur que c'est leur "faux" Dada, les soldats le baillonent, le ligotent et l'amènent dans la jungle...
Le reste, n'est pas très racontable car plutot gore...
Wahid est soulagé: Tout se passe comme prévu!

Des pleurs l'interpellent...
En fait c'est Serge, prostré dans un coin de la chambre, Amber essayant en vain de le consoler. En voyant Wahid, Serge se précipite vers lui en pleurant: Le premier ministre se décompose littéralement comprenant que ses hommes ont tuer le "vrai" et laisser le "faux"!
Oh la boulette...
Serge, un air de chien battu, la morve lui coulant du nez:
-"J'me sens comme Jodie Foster dans "Les Accusés"..."
Wahid quitte la pièce, espérant que ses soldats n'ont pas déjà fait...
Amber vient vers Serge, essaye d'être tendre...
Wahid se dit que tout part en couille! Enfin peut-être pas: Cet abruti de Dada ne dirigéait pas vraiment le pays et cette folle tourdue pourrait faire l'affaire jusqu'à la "Gay Pride"...
Cela ne fait qu'un petit mois...
Et après, Assam 1er deviendra le maitre de la République Indépendante du Gambie! Oui, c'est ce qui va arriver! Amber est "touchée" de voir son homme si sensible, si humain lui qui veut toucher jouer au gros dur, au macho...
Et d'une certaine manière, elle aime ce Dada sensible et doux...
-"Qu'est-ce qui te ferait plaisir mon chéri?"
Serge renifle et dit d'un coup:
-"Un grand bal! Un bal costumé avec beaucoup de monde!"
Amber l'embrasse sur le front et donne des instructions pour que dès le lendemain, un grand bal soit organisé au palais!

Serge, bien que traumatisé (Jodie Foster dans "Les Accusés" je vous dis!) essaye de penser à autre chose, à son costume et à la fête qui se prépare: Tout le monde va se déguiser, ça va être une folie totale! Amber se déguise en femme fatale très film noir et Serge... Ben lui se déguise pas! Mais remarque vu qu'il est déjà déguisé en Dada, déguisé un déguisement, ça risque d'être un peu beaucoup!
-"Tu t'es déjà déguisé dans ta vie, Ali?" demande Amber.
Serge réfléchit aussi loin que remonte sa mémoire.
-"Oui, ça m'est arrivé... Une fois!"
Un léger sourire illumine le visage de la jeune femme:
-"En quoi?"
Serge la regarde dans les yeux:
-"En Nain Luxembourgeois!"
Amber ne s'attendait pas à ça
-"Ce doit être "poussé" comme déguisement, non?"
Ne sachant pas à quoi peut ressembler un déguisement de Nain Luxembourgeois...
-"C'est vrai, c'est très poussé, surtout quand on a neuf ans... Mais j'étais précoce, c'est pour ça!"
La fête est sublime, Amber est furieuse car Carmela est là aussi, Serge essaye de s'amuser, au point où il en est de toute façon. Mais un homme vétu en vétements tradionels vient se poster devant Serge/Dada:
-"Noble dirigéant, moi Ibrahim de la tribu du Nord vient te dire que pendant que tu fais la fête, ton peuple a faim!"
Serge, qui ne comprend pas tout, lui réplique simplement:
-"S'il a faim, qu'il mange, voila tout! On va pas en faire un fromage!"
Cette réponse est des plus surprenante...
-"Mais ton peuple n'a rien à manger!"
Serge est un peu agacé et se tourne vers Wahid:
-"On a des réserves, non?"
Le premier ministre répond oui...
Serge se retourne vers Ibrahim de la tribu du Nord:
-"Et bien mon grand, on va distribuer de la nourriture, coco!"
Ibrahim comme plusieurs dirigeants tribaux présents acclament cette decision:
-"Allah te bénisse!"

En une semaine, Serge, de plus en plus à fond dans son rôle, fait distribuer de la nourriture, de l'argent, des vétements, chacune de ses interventions public est suivie sur les télévisions qu'il a fait distribuer: Si tous trouvent qu'il est "différent" d'avant, personne ne va s'en plaindre! En fait, la population l'adore de plus en plus alors que les préparatifs de la "Gay Pride" battent leur plein...
Wahid a de plus en plus de douleur au niveau du coeur: Cette abruti de "pédale" va mener le pays à sa ruine s'il continue! Et dire qu'il va falloir encore 3 semaines avant de pouvoir s'en débarasser, il a le temps d'en faire un paquet de conneries...
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par Ciné Merveilles » Jeu Juil 11, 2013 20:40

CA M'BUZZ, quelques changements avant le début de la saison...


Image


Nous vous annonçions des nouveautés pour la saison prochaine.

Côté chroniqueurs, Mia Moore ne reviendra pas puisqu'elle sera à l'animation de 100% Girls dès la rentrée. David Finns ne reviendra pas non plus, voulant se consacrer à la radio. Dans les nouveaux, il y aura Alec Montgomery, Aurora Elias et Max Dixon.

Niveau chroniques, Alec nous présentera les OFF de l'émission, Marina Liner nous fera un top 3 réseaux sociaux des meilleures séquences de la semaine passée.
Avatar de l’utilisateur
Ciné Merveilles
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1499
Inscription : Dim Juin 15, 2008 21:01
Localisation : Gérard Merveille - la 1er gazette de GM !!!

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Ven Juil 12, 2013 23:24

Image


Alors que la HAVANA CUP commencera le 30 septembre 2028, les organisateurs de cette compétition ont annoncés que deux nouvelles franchises vont apparaitrent l'année prochaine (en septembre 2029) portant à dix le nombre d'équipes de la HAVANA CUP.
Ces deux équipes sont les New-York Queens et les St Propez Furie!
ImageImage




L'équipe des sports de FireTV vous donne rendez-vous le 30 septembre 2028 pour la première journée du championnat le plus "hot" du Cinéjeu Island!

Tout ça UNIQUEMENT sur FireTV!

Image
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par PITBULL » Sam Juil 13, 2013 0:28

J'aime ces logos :D ;)
Kelvin Pitbull, PDG de la Pitbull Production ainsi que fondateur et PDG de la Pitbull Production GM
Le Cinéma, un univers passionnant, une passion tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
PITBULL
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 9281
Inscription : Sam Sep 18, 2010 12:48
Localisation : Gérardmerveille

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Sam Juil 13, 2013 17:37

Image

VOICI LE HUITIÈME NUMERO DE VOTRE RENDEZ-VOUS, LE PREMIER DE LA SAISON.
NOTRE NOUVEL INVITÉ N'EST AUTRE QUE...


Image
Nikolas Morcar


L'orgueil: Vous êtes, avec Morcar Prod, la plus vieille des sociétés encore active à GérardMerveille. Cela vous donne-t-il un pouvoir spécial sur la ville et ses arrivants?
"Je ne crois pas, non. Il est vrai que je suis a priori perçu, avec Gérard Cousin notamment, comme l'un des 'vieux sages' de Gérardmerveille, et comme nous sommes toujours assez actifs on nous voit comme des 'piliers' du cinéma à GM. Mais à côté de ça, je pense que Morcar Prod souffre d'un manque de renouvellement. On cherche à faire évoluer nos productions, à apporter de la nouveauté, mais ce n'est pas toujours simple, car les vieilles habitudes reviennent toujours.
Quand à ce qui est du 'pouvoir' sur la ville et ses arrivants, je pense encore moins que ceci puisse être lié à l'ancienneté d'une production. Certains producteurs très charismatiques arrivés plus tard pourront imposer des idées tandis que de plus anciennes productions moins charismatiques n'y parviendront pas."


L'avarice: Depuis l'implantation de Morcar Prod à GérardMerveille, vous avez cumulé près de 9 milliards de dollars de recettes. Tout cet argent, ça a de quoi rendre fou?
"Etant donné que depuis plusieurs années la grande majorité de nos recettes vont aux impôts, il n'y a plus vraiment de quoi s'afoller (rires). Morcar Prod est dans une situation financière très confortable qui fait que nous pourrions nous permettre toutes les folies qui nous passeraient par la tête, pourtant même si nos bénéfices vont aux impôts, nous cherchons toujours à ne produire que des projets rentables.
Il y a peu, nous avons cependant investi dans la production télévisuelle, histoire de ne pas complètement laisser tout notre agent s'envoler non plus."


La télévision, c'est une nouvelle envie ou une suite logique pour Morcar Prod?
"Un peu des deux. La télévision est un marché en plein essor, qui petit à petit se mèle plus ou moins au monde du cinéma. Il y a quelques années encore, ces deux type de production restaient chacun dans leur coin, seuls quelques acteurs de télévision se faisaient de temps en temps une place au cinéma. Aujourd'hui, beaucoup d'acteurs de télévision passent au grand écran, et inversement. Certains mêmes mène une carrière sur les deux fronts à la fois.
Pour un producteur de cinéma, ignorer la télévision aujourd'hui serait une grossière erreur. Et puis la télévision permet de proposer des programmes dans un format tout à fait différent. Certains projets sont plus adaptés au cinéma, d'autres à la télévision. Morcar Prod Television est née de l'envie d'adapter à la télé l'une des franchises de Morcar Prod. Plutôt que de le faire faire par une autre société, nous avons décidé de le faire par nous-même. Et de fil en aiguille, d'autres projets ont vu le jour."


L'envie: Entre 2010 et 2011, vous rachetez les parts de votre société de production suite à l'affaire Enzo Matteo. Qu'est-ce qui vous a poussé à faire cela, alors que vous aviez votre nouvelle société de graphisme?
"Morcar Prod reste l'entreprise que j'ai créée dont je suis le plus fier, et je n'aimais pas la direction qu'elle était en train de prendre. A l'époque, j'ai fait une grosse erreur en ne m'assurant pas de rester l'actionnaire majoritaire de Morcar Prod, sans doute par appât du gain. J'ai été écarté de la direction de ma propre entreprise, et je dois avouer que ça m'a fait très mal. Je n'espérais qu'une chose, récupérer ce que j'avais créé pour ne pas laisser d'autres personnes en faire n'importe quoi, juste parce qu'elles avaient de l'argent pour se l'acheter. J'ai alors élaboré un plan pour y parvenir, et j'y suis parvenu (sourire)"

La colère: On peut voir souvent vos désaccords avec Gérard Cousin qui tournent souvent à une grosse engueulade. D'où vient ce désaccord quasi-permanent?
"Comme l'a déjà dit Gégé, on est en quelque sorte trop semblables tous les deux. Nous sommes tous les deux très têtus, et avons des avis bien arrêtés sur certains sujets. Quand nos avis diverges, cela se termine donc souvent en affrontement direct. Et puis il y a parfois des manières de dire ou de faire que je reprocherais à Gérard Cousin, mais sans doute dira-t-il la même chose de son côté.
Le principal, c'est que bien que ça ait pu parfois aller très loin, nous avons toujours su nous pardonner ces différents clash, et passer à autre chose."


La luxure: On vous a vu plutôt discret lorsque MiklProd a sorti ses films très "hot". Quel est votre avis finalement sur ce genre de films?
"La discréation à cette époque n'était pas du tout liée aux films de MiklProd, mais uniquement à un emploi du temps incompatible avec le fait de pouvoir assister aux séances de ces films. Je n'ai aucun problème avec ce type de film, au contraire. J'ai moi-même écrit et produit plusieurs films du genre tels que Libertine et sa "suite" Libertins, ou encore Promise, parmi d'autres, donc je serais bien mal placé pour reprocher quoi que ce soit à ce propos à MiklProd."

La gourmandise: Vous avez gagné 55 awards en 21 ans de présence. Les GM Awards, c'est votre objectif lorsque vous sortez un film?
"Jamais ! Mon objectif lorsque je sors un film est qu'il plaise au public et à la critique au moment de sa sortie. S'il marque particulièrement et parvient en plus de ça à remporter un Award, ce n'est que du bonus. D'ailleurs si on regarde la filmographie de Morcar Prod, on peut voir qu'il y a certaines années où un ou deux genres sont produits en grand nombre et d'autres pas du tout, et inversement une autre année. Si nous cherchions à tout prix à remporter des Award, nous programmerions nos films différemment afin de proposer des films de genres différents sur une même année, et d'avoir plus de films à proposer aux GM Awards."

La paresse: Peu à peu, après le rachat de votre société, vous avez laissé les rênes de votre société à différentes personnes. Est-ce parce que vous n'aviez plus envie de diriger celle-ci par le temps que cela demande?
"Aux débuts de Morcar Prod, lorsque ma société n'était pas celle qu'elle est aujourd'hui, je gérais quasiment la société à tous les niveaux, à la fois la Présidence, la Communication, etc... Mais lorsqu'une entreprise atteint une certaine taille, il est humainement impossible de gérer tout cela à la fois. C'est pourquoi j'ai voulu bien séparer ces différents postes et les confier à des personnes différentes.
Depuis, les différentes équipes de direction qui se sont succédées ont chacune apporté quelque chose à l'entreprise. Mais je ne vous cache pas que l'envie m'a pris à plusieurs reprises de reprendre les rènes de l'entreprise en reprenant le poste de PDG. Il y a quelques mois, lorsqu'Alexandra Chasen risquait de perdre son poste et qu'on prévoyait de me le confier en interim, je dois avouer que l'idée de reprendre ces fonctions me séduisait assez..."


Alors, pourquoi ne pas avoir tenter de reprendre les rênes?
"Actuellement Alexandra Chasen occupe cette place, au moins jusqu'à la fin de cette année, et je n'ai aucunement l'intention de l'en destituer si elle souhaite y rester. Elle fait du bon travail, et il faut lui laisser le temps de bien marquer son empreinte sur la production. A la fin de l'année, si elle souhaite renouveler son mandat, le Conseil d'Administration décidera si oui ou non il souhaite la voir poursuivre son travail. Jusque là, il n'y a aucune raison de changer de PDG."

L'humilité: Vous avez connu la gloire, la depression, la renaissance. Qu'avez-vous retenu de cette vie sous les projecteurs assez particulière?
"Qu'il faut savoir garder du recul par rapport à tout ça, et à tout ce que l'on vit, ne pas prendre les choses trop à coeur. Car sinon, la chute n'est que plus difficile."

Le courage: En 2014, vous tombez dans l'alcool et la drogue suite à votre rupture avec Vanessa Zhan. Qu'est-ce qui vous a aidé à remonter la pente?
"A vouloir tout gérer à la fois, j'ai fini par ne plus réussir à rien gérer du tout à l'époque, ce qui a entraîné cette descente aux enfers. J'avais sacrifié ma vie pour mon travail, et j'ai failli tout perdre. Lorsqu'on se trouve dans cette situation, on est obligé de faire un gros travail sur soi. J'ai alors du faire des choix, comme celui de ne plus diriger Morcar Prod pour garder d'avantage de temps pour moi. Ensuite les choses se sont faites petit à petit, grâce à mes amis, à mes proches. Sans eux, il est évident que je ne serai pas là où je suis aujourd'hui."

La charité: Vous sentirez-vous prêt à vendre de nouveau Morcar Prod ?
"Non. Pour le moment, je reste encore trop attaché à Morcar Prod et je ne pourrais pas supporter de voir la société prendre un chemin qui pour moi ne serait pas le bon. Je ne suis pas le seul à décider chez Morcar Prod, mais nous parvenons toujours à trouver une direction qui convienne à tout le monde.
Si jamais je vendais Morcar Prod, je suis convaincu que la société irait dans une direction totalement différente de ce que je veux pour elle. Peut-être serait-ce une bonne chose. Peut-être cela apporterait-il ce renouveau qui manque à Morcar Prod. Mais ça serait trop difficile pour moi de voir les choses évoluer ainsi."
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Sam Juil 13, 2013 19:39

Et maintenant le premier des six épisodes de la mini-série événement co-produite par WB Entertainment!
Image

Episode 1 - Don't Fear The Reaper
Réalisation: Todd Mitchell
Scénario: Simon Tang et Todd Mitchell
Avec: Avi Elias, Helena Yuen, Maria Yuen, Yann Amoto, Gérard Cousin, Bruce Le


-Hong-Kong, 1er mars 2027- Plusieurs hommes en costumes sombres marchent dans les couloirs d'un des plus beaux buildings du centre de la ville. Sous leurs vestes, on voit bien qu'ils portent des armes à feu. Les portes de l'ascenseur s'ouvrent et une homme, un étrange en sort. Lunette de soleil sur le visage, gants sur les mains, tenant un sac de sport noir. Les deux hommes qui "patrouillent" vont dans sa direction:
-"Cet étage est interdit au public!"
L'autre s'intéroge: Comment cet étranger à put monter là sans la clé nécéssaire pour atteindre l'étage...
Soudain il voit le corps ensanglanté à l'intérieur de la cabine d'ascenseur! Il sort son arme mais il est moins rapide que l'étranger! Ce dernier vide un chargeur sur les deux hommes en patrouille puis commence à déambuler dans les pièces, éliminants toutes personnes qui s'y trouve! Les hommes de mains tentent de riposter, transformant les couloirs en zone de fusillades...
Mais rien n'arrete l'étranger: Derrière lui, il ne laisse que des cadavres...
Finalement après avoir quasiment "nettoyer" l'étage il s'arrete devant une porte qui semble être le plus important de l'étage. Le plus tranquillement du monde, il rechargent ses flinguent, un dans chaque main puis d'un coup de pieds ouvre la porte et saute au sol en ouvrant le feu! Les hommes de mains autour du "Boss", se prennent des balles, transformant leurs chemises blanches en des torchons rouegatre...
L'étranger se relève et va vers le "Boss" qu'il a volontairement épargné. Ce dernier, un gros type à l'air porcin, agés d'une soixantaine d'années, essaye de "négocier" avec ce taré de "Gweilo"
-"Qu'est-ce que tu veux? De l'argent? Je vais t'en donner mais par pitié épargne-moi!"
L'étranger enlève ses lunettes de soleil et regarde le "Boss" dans les yeux:
-"Est-ce que tu te souviens du 1er mars 2007?"
Le "Boss" a d'abord l'air surprit...
Puis soudain il comprend...
-"Ecoute! Je n'y était pour rien..."
L'étranger ne lui laisse pas finir sa phrase: Il pointe son arme sur la tête du "Boss" et appuis sur la détente...
Toujours très calmement, il quitte la pièce et va en direction de l'ascenseur.
-"Et d'un..."

Les policiers sur place n'en croit pas leurs yeux: C'est un vrai massacre! 53 personnes ont été éliminés à l'étage! L'inspectrice Lisa Wong (Maria Yuen) n'a elle même jamais vu ça!
-"Madame! Cela vient d'arriver du central!"
Un jeune policier en uniforme vient lui porter un message du central: Tout l'étage appartient à une société "écran"...
Et cette société cache en fait la triade du Tigre d'Or, l'une des plus dangereuse de la ville! Pour Lisa, ce qui semblait être le crime d'un désaxé prend une tout autre signification d'un coup!
-"Pourquoi ont a pas été avertit de ça avant?"
Le jeune policier en uniforme hausse les épaules, ne le sachant pas.
-"Lisa, tu devrais venir voir ça!"
C'est l'inspecteur Mark Lee (Yann Amoto), l'équipier de Lisa, qui parle. Dans le bureau du "Boss", Mark attend en regardant les agents médico-légaux emporter le corps du "Boss". Ce qui intrigue Mark, c'est l'argent: Dans ce bureau, il y a des millions en billets...
Et pas un n'a été touché...
Lisa vient lui dire pour la triade du Tigre d'Or. Mark a un léger sourire:
-"Je m'en serais douter!"
Néanmoins, il aurait préféré avoir affaire à un "fou" plutot qu'a ça: Car de toute évidence, cette attaque meutrière contre cette triade va provoquer une réaction vis-à-vis du ou des commanditaires...
Dans le "milieu", tout se sait de toute manière. Et la ville risque de se transformer en "zone de guerre" en pas longtemps. Car les triades sont toute plus ou moins "entremélés" et toute rentreront en guerre si la police ne remet pas bon ordre. Mark regarde son équipière et dit juste:
-"Je crois que ce n'est que le début..."

Effectivement, c'est le cas: Alors que la nuit tombe sur la ville, le "Boss" de la triade de l'Empire Céleste est abattus de deux balles dans la tête, chez lui. Personne n'a vu qui a fait ça, personne n'a rien entendu mis à part les détonations...
La triade de l'Empire Céleste est une triade liée à celle du Tigre d'Or...
Alors forcément, les rumeurs vont bon train dans le "milieu": Un triade aurait embauché un tueur à gage "Gweilo" pour faire le "ménage"! Un nom revient souvent: Celui de la triade des Deux Dragons. Il y a quelques années, elle avait essayer de prendre le controle de Kowloon et d'Aberdeen, zone appartenant respectivement à la triade du Tigre d'Or et à celle de l'Empire Céleste...
Donc ces "attaques" semblent signés...
Il est une heure du matin lorsque le premier lieutenant du Boss de la triade des Deux Dragons est retrouvés par la police, pendu dans un entrepot d'Aberdeen...

-"Vous etes en charge de l'enquète alors qu'est-ce que vous foutez, hein? Vous attendez qu'un innocent prenne une balle?"
Dans le bureau du commissaire divisionnaire Karl Chow (Bruce Le) est furieux de la manière dont les choses sont en train de "tourner" dans sa ville! Et en plus, l'enquéte sur ce tueur a été confié à deux incompétents! Il jette sur son bureau le journal avec en une, un article sur les récents meurtres dans le "milieu"! Chow est un homme aimant l'ordre et ne tolère pas que ce puisse être le bordel dans "sa" ville! Lisa et Mark sont "dégagés" de l'affaire sans le moindre ménagement! Ce qui rend furieuse l'inspectrice: Comment en quelques jours ils pourraient avoir des résultats? Chow, l'air dédaigneux en s'allumant un cigare affirme:
-"Les triades semblent avoir réussit elles à avoir des infos en si peu de temps..."
Lisa, de retour dans son bureau est vraiment furieuse: Chow est un con! Mark est d'accord: C'est un "con" mais c'est le commissaire divisionnaire...

Dans un salon de thé minable situé dans un ruelle, l'étranger attend assis à une table, regardant de manière distraite les autres clients avec leurs cages à oiseaux sur les tables.
-"Je suis content de te voir sain et sauf, Steve!"
L'homme qui arrive est un mec barbu entre deux ages, l'air pas jouasse et vétue d'une sorte de chemise hawaïenne un peu sale. Cet homme, c'est Bob (Gérard Cousin), un mec qui a toujours vécu ici à Hong-Kong. Un mec débrouillard et magouilleur qui peu tout trouver: Du légal à l'illégal...
-"T'es sur, gamin?"
Steve (Avi Elias) hoche la tête: Sur et certain! De toute manière, maintenant qu'il a commencer, il ne peut faire marche arrière...
Bob s'assied à la table de son ami et pose un sac de sport sous la table:
-"Dedans, y'a tout ce que tu m'a demander!"
Les deux hommes se regardent sans parler. Finalement, c'est le barbu qui intérrompt ce silence:
-"Tu sais que je suis avec toi sur ce coup... Mais j'ai pas envis que tu te fasse buter! Car même si tu meure, cela ne changera rien à ce qu'il s'est passer..."
Steve le sait bien mais il DOIT le faire...
Bob se lève, comprenant qu'il ne fera pas changer son jeune ami d'avis:
-"Tu m'appelle dès que tu as besoin de matériel... Ou si t'as besoin de quoi que se soit!"
Steve hoche la tête: Il n'y manqueras pas...
Une fois son ami partit, Steve se lève a son tour, met un billet sur la table et quitte le salon de thé, le sac de sport à la main. Il marche dans les rues bondées, illuminées de néons, les rues de son enfance...
Steve se laisse aller à la nostalgie...
Comme si rien ne s'était passer...
Il s'arrete dans un bar, histoire de "noyer" cette nostalgie justement: S'il commence à penser à ça, il ne pourra rien faire...

Il est assis au comptoir, se fracassant la gueule avec une sorte d'alcool local: C'est fort, ça pique mais c'est ce qu'il recherche...
Son regard est attiré par une jeune fille qui semble ne pas être à sa place dans ce lieu... Steve regarde avec un certain amusement son "manège": C'est visiblement une voleuse mais qui semble peu douée...
Elle s'approche d'une table où plusieurs types à l'air louche jouent au mahjong. L'un des hommes qu'elle tente de voler s'en aperçoit et lui envoit une claque!
-"Sale petite garce!"
La jeune fille tombe au sol. Les autres types à la table se lève alors que la fille se rélève et quitte le bar en courant! l'homme qui a faillit être volé et ses comparses sortent à leur tour pour rattraper cette fille. Steve regarde son verre à moitié vide...
Finalement, il le pose, paye et sort du bar à la suite des types. Il n'a pas à aller bien loin pour retrouver tout ce petit monde: Dans une ruelle juste à coté du bar, les hommes sont en train de tenir la jeune fille.
-"Tu sais que t'es mignonne? Je pense que si t'ai gentille, mes potes et moi ont pourra te pardonner..."
La jeune fille se débat et crache au visage du type! Ce dernier, fou de rage lui envoit un direct à l'estomac! La jeune fille a le souffle couper alors qu'elle est attiré dans une sorte de squat situé dans la ruelle. Steve presse le pas et rentre à son tour dans le squat. La jeune fille est plaquée contre le mur, alors que le premier de ces salopards va commencer sa sinistre besogne...
-"Lachez-là..." dit Steve en cantonais. Les hommes se retournent et le voit...
-"Casse-toi sale Gweilo! C'est pas tes affaires! On est en "compte" avec la gamine!" Steve s'approche:
-"Elle t'a rien voler... Donc tu la lache..."
Les mecs, quand ils sont plusieurs se croient toujours plus fort qu'un type tout seul... Dans la plupart des cas c'est vrai...
Mais pas cette fois: Ils se précipitent vers Steve qui sans la moindre état d'ame frappe vite, fort et bien! On dirait que sa rage et sa violence n'a pas de limite...
La jeune fille est contente de cette "aide" imprévue mais elle est aussi terrifié par cet homme...
Alors que Steve est le seul à être encore debut, il se dirige vers la fille:
-"Aller, sortons d'ici!"
Elle marche à ses cotés, craignant qu'il n'exige quelque chose d'elle. Steve s'allume une clope alors qu'ils atteignent une rue fréquenté. Voyant la crainte dans le regard de la gamine qui a dû voir pas mal de trucs dans sa courte vie, il préfére être clair:
-"Je vais rien te faire... Je vais pas abuser de toi ou te mettre sur le trottoir! Si tu veux tu peux même te barrer tout de suite!"
Malgrès tout, elle est loin d'être rassurée...
-"T'a faim?"
Elle hoche la tête de manière affirmative. Steve lui fait signe de venir avec lui dans l'un des restaurants de nouilles de la rue. Là, la jeune fille "dévore". Cela amuse Steve.
-"T'a un nom?"
Entre deux bouchée, toujours méfiante, la jeune fille dit:
-"Liu..."
Steve lui présente sa main:
-"Moi, c'est Steve! Enchanté!"
Liu (Helena Yuen) lui serre la main sans entrain.
-"Tu sais où dormir?"
Liu préfére ne pas répondre: Quand un mec qu'on ne connait pas propose ça, ce n'est jamais bon signe...
Steve jete ses clés devant Liu.
-"C'est pas loin..."
A la fois terrifiée et désespérée, Liu suit Steve. Il lui montre la porte d'un immeuble: -"C'est l'appartement 3 au deuxième!"
Liu, tête basse pousse la porte de l'immeuble mais Steve ne la suit pas!
-"Vous... Vous ne venez pas?"
Steve secoue négativement la tête:
-"Non, un homme m'attend!"
Liu est surprise et demande:
-"Alors vous etes..."
Steve sourit: Non, pas du tout! L'homme qu'il doit aller voir c'est uniquement parce qu'il a un cadeau à lui donner: Une balle dans la tête...

Don't Fear The Reaper - Blue Oyster Cult
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Lun Juil 15, 2013 22:57

MEME LE MAGMA EN FUSION EST MOINS CHAUD QUE FIRETV POUR LA RENTREE!


Vos émissions préférées seront de retour comme Ça m'buzz présenté par Alex Marques, Entre amis... et Dans l'intimité de... tout deux présenté par Sebastien Miras, Sweet Dream présenté par Evalena Sweet ainsi que The Sammy Travis Show toujours animé par Sammy Travis, Examinator présenté par Lewis Manfield ainsi que 100% Girls désormais animé par Mia Moore!
Image

Image

Image

Image


Toujours au "top", FireTV va aussi vous proposez les meilleurs films, téléfilms et séries, Programée depuis la semaine dernière, The Foreigner, la mini-série événement créer par Simon Tang et Todd Mitchell avec Avi Elias, Helena Yuen, Klaus Keith et Maria Yuen, le tout co-produit par WB Entertainement, vous est proposez en exclusivité sur notre chaine!
Image

Mais ce n'est pas tout!
Vous retrouverez bien sur la saison 3 de La Vraie Vie de Michel et Andréas, Profs et la reprise de Can't stop the music à partir de janvier prochain!
Image

Image


FireTV vous proposera aussi des téléfilms originaux réunissants des artistes prestigieux comme notament pour Le Barbier de Venise, comédie de cape et d'épée, très librement adapté de Beaumarchais!
Au générique de ce film réalisé par Alessandra Gira, on trouvera Steve Damian, Karl Müller, Klaus Keith et Camille Lawrence entre autres!
Image


FireTV, c'est aussi le prestige!
En effet, la cérémonie du Concours "Utopie ou Dystopie" sera diffusé en direct et en intégralité sur notre chaine, présenté par la délicieuse et charmante Evalena Sweet!

Enfin, le sport a une place importante sur FireTV!
Après la CFL, la CBL et la FAC 1st Division, la désormais fameuse et "hot" Havana Cup reprendrat ses matchs à partir du 30 septembre pour une nouvelle saison des plus spectaculaires avec les plus jolies sportives du Cinéjeu Island!
Image

Image


Bien sur, vous pourrez aussi suivre la fin du championnat de Formule 74 sur notre chaine et nul part ailleur!

Vous vous dites que là, on est au top, que au dessus c'est le soleil...
Et bien non!
Car plusieurs séries, téléfilms et nouvelles émissions sont en cours d'élaboration pour toujours plus vous divertir!
Franchement, pourquoi allez à la concurrence?
On a les meilleurs programmes et émissions, les meilleurs animatrices et animateurs, des acteurs et actrices prestigieux dans nos téléfilms et séries aux budget digne des films sortant dans les salles de Gérardmerveille!

Tout ça en EXCLUSIVITE et nulle part ailleurs vous attendent sur FireTV, la chaine la plus "chaude" du Cinéjeu Island!


Image
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par FireTV » Lun Juil 15, 2013 23:10

Et maintenant le deuxième des six épisodes de la mini-série événement co-produite par WB Entertainment!
Image

Episode 2 - The Sound of Silence
Réalisation: Todd Mitchell
Scénario: Simon Tang et Todd Mitchell
Avec: Avi Elias, Helena Yuen, Klaus Keith, Maria Yuen, Yann Amoto, Gérard Cousin, Bruce Le, Hành Li


Un autre homme a été assassiné dans la nuit par le mystérieux tueur à gage. C'est un homme d'affaire d'origine chinoise! Ce qui met vraiment en colère le commissaire divisionnaire Karl Chow (Bruce Le): Ce n'est plus que les triades ! Cela "déborde" sur la société civile! Et cela il ne l'accepte pas! Voila pourquoi, il donne l'ordre à tout les hommes sous ses ordres de tout faire pour régler cette affaire au plus vite! Les choses sont tellement "graves" que le chef du gouvernement de Hong-Kong a reçu des appels de Pékin: Hong-Kong a beau être une région administrative spéciale de la Chine, à Pékin, ils n'ont pas envit que l'image de l'une de leurs villes soient à ce point "altéré"! Il faut IMPERATIVEMENT que tout ça s'arrete immédiatement! Après son discours à ses subordonnés dans la salle de conférence du commissairiat central, la secretaire de Chow vient le trouver alors qu'il retourne à son bureau: Un monsieur l'y attend! Chow est très énervé: Il déteste qu'on l'on pénètre dans son bureau lorsqu'il n'y ai pas!
-"C'est monsieur Carrington..." s'excuse la jeune secrétaire. Le visage de Chow se radoucit et lui assure qu'elle a bien fait! Dans le bureau, un homme au cheveux blancs est tranquillement installé. Cet homme, c'est Charles Carrington (Klaus Keith). Homme d'affaire Britanique richissime qui a fait fortune à Hong-Kong avant la rétrocession, il n'est jamais partit depuis, devenant même HongKongais.
-"J'ai lu dans les journeaux ce qui est arrivé à Liang, à Jim ainsi qu'a ce pauvre Zhao... Quand compter-tu m'avertir Karl?"
Chow va s'asseoir: Il n'a pas penser avertir son ami Charles pour la simple raison que ça ne le concerne absolument pas! Des lutte de pouvoirs entres triades, rien de plus! Carrington, d'un ton cassant affirme le contraire:
-"Bien sur, c'est le hasard! Non, tu te trompe: Toi comme moi nous "savons" la raison de tout ça!"
Chow secoue la tête: Non, impossible que ce soit cette "vielle" affaire! Carrington s'allume un cigare: Il est sur que c'est ça! Les victimes et la date où tout à commencer, le 1er mars...
Non, ce n'est pas le hasard! Chow tente une explication:
-"Alors pourquoi tuer tout ces hommes de mains?"
Carrington est affligé par la bétise et la naïveté de son ami:
-"Est-ce possible d'éliminer le boss d'une triade comme ça, sans avoir à faire à ses hommes de mains?"
Chow reconnait que cela relève de l'impossible. Néanmoins, le commissaire est sur de son viel ami se trompe et que le "milieu" est en train de bouger. La question c'est pourquoi? Carrington comprend que Chow est un imbécile, enfin ça il le sait depuis des années, il comprend aussi qu'il tomberat lui aussi sous les balles de ce tueur.
-"Tu as peut-être raison, Karl... Je m'imagine des choses..."
L'homme d'affaire Britanique se dit qu'il ferait mieux d'aller voir Wuen Chi Mai, lui au moins accepteras peut-être d'entendre raison...

Liu (Helena Yuen) se lève en sursaut alors que Steve (Avi Elias) revient de son périple nocturne.
-"Mais vous saignez!"
Effectivement, il a été bléssé par les tirs de l'un des gardes du corps de Zhao. La jeune Liu cherche la trousse à pharmacie. Et comme elle ne connais pas l'appartement, elle ne trouve pas.
-"Sous l'étagère, à droite..."
La jeune fille revient vers Steve, assis sur le lit. Ce n'est qu'une égratignure mais Liu tient à se rendre utile: Les coups, le sang et les blessures, elle connait...
Trop bien! Steve est génée en regardant Liu. En s'allumant une clope pendant qu'elle soigne la blessure, il demande:
-"T'es une fugueuse?"
Liu s'arrete mais ne répond pas. "Bingo" se pense Steve. Mais il ne lui pose pas d'autres question, il voulait juste être sur.

Lisa Wong (Maria Yuen) et Mark Lee (Yann Amoto) sont sur les lieux du meurtre de Zhao Yin Pin, l'homme d'affaire assassiné. Lisa ne comprend pas pourquoi ce tueur s'en prend désormais à quelqu'un comme cet homme d'affaire...
Mark est dubitatif aussi.
-"Peut-être que cet honorable homme d'affaire avait pas le nez très propre..." dit Mark. Lisa est d'accord avec ça. Ils peuvent toujours vérifiés, cela ne coute rien...

Carrington et son viel ami Wuen Chi Mai (Hành Li), homme de l'ombre, régnant sur les jeux d'argent clandestin à Macao et aussi ici à Hong-Kong. Il a tellement "maqués" les jeux d'argent qu'il n'y a pas un jeton de miser qui ne tombe pas dans la poche de son organisation.
-"Chow ne comprend rien... Mais toi, tu n'es pas comme lui, tu es un homme intélligent..."
Wuen affirme que aucun homme ne pourra l'approcher: Il est garder 24h sur 24h par des hommes armés et entrainés! Carrington n'en doute pas! Mais il a une autre demande: -"Est-ce que tu te souviens de cette petite fête que j'avais organisé il y a des années..."
Le Britanique n'a pas à rentrer dans les détails, il voit sur le visage de Wuen qu'il se souvient.
-"Tu pense que avec ton "réseau", tu pourrais me trouver des choses sur..."
Carrington murmure à l'oreille de Wuen. Une fois qu'il a finit, le maitre des jeux d'argent lui affirme que ce genre d'infos est dur à trouver...
Surtout après tant d'années...
Mais il peut le faire!
-"C'est lié à ce mystérieux tueur?"
Carrington secoue la tête:
-"Peut-être... Mais j'aimerais en être sur!"

Dans le petit appartement de Steve, on y trouve Liu assise sur une chaise, Steve mais aussi Bob (Gérard Cousin), plutot bougond.
-"Là je suis pas d'accord! Wuen vit dans une forteresse, il est entouré de dizaines de gardes du corps! Tout ce que tu vas faire, c'est te faire trouer la paillasse!"
Steve se lève et fait face au barbu: Depuis des années, il ne pense qu'a ça, ne vit que pour ça!
-"Bob, si tu savais le nombre de fois où j'ai poser le canon d'un révolver sur ma tempe, résolu à quitter ce monde pourrit... Et tu sais la seule chose qui m'a empecher d'appuyer sur la détente? La perspective de ces types!"
Bob le sais bien, il n'est pas dupe. Dépité, il lache juste:
-"T'es en train de sombrer... Si tu veux te faire flinguer, vas-y! Mais je ne t'aiderais pas à le faire!"
Bob s'apprete à quitter l'appartement lorsque Steve le rattrape:
-"Pourquoi m'as-tu aider depuis toutes ces années?"
Le barbu renifle et lache finalement:
-"Car j'ai toujours eu l'espoir que mon aide puisse apaiser tes souffrances... En vérité, cela n'a fait que les attisés..."
Il quitte l'appartement. Steve reste sans rien dire. Bob, sous sa grande gueule, son caractère bougon et s'emportant pour un rien est l'homme le plus gentil que Steve ai connu dans sa vie. La seule personne ayant de l'honneur, de l'humanité dans un monde dégeulasse...
Et ce qui se rapproche le plus d'un père...
Liu est mal à l'aise d'avoir assister à la scène. Steve a du mal à retenir ses larmes...
Lui l'homme qui depuis quelques jours élimine sans le moindre remord des hommes, il ne peut retenir ses larmes suite à une dispute avec la seule figure paternel qu'il n'ai jamais connu...
Liu s'approche de lui mais Steve se reprend: Il n'a pas besoin de l'aide de ce vieux fou! Il lui reste assez d'armes, de munitions et de courage pour finir ce qu'il a commencer. Il sort les armes qui lui reste, les munitions et commence à mettre des balles dans les chargeurs: Il va en avoir besoin si Wuen est "vraiment" protéger par une armée! Liu demande finalement:
-"Pourquoi vous faites tout ça?"
L'étranger s'apprete à répondre puis finalement dit juste:
-"Quand tout sera finit, je te le dirais..."

-"Je crois que je tiens un truc là!"
Dans les archives, Lisa montre à Mark une photo où se trouve Zhao Yin Pin posant à coté de deux hommes, fierement. L'un est un "Gweilo" mais l'autre c'est Liang Ho Yin, le "boss" de la Triade du Tigre d'Or...
Donc au moins deux des victimes de ces derniers jours sont "liés"...
-"Quand a été prit cette photo? Car tous semble bien plus jeunes..."
Lisa cherche et finalement trouve une date: Juillet 2006. Mark jette un oeil sur d'autres archives et déouvre quelque chose d'intéréssant...
Son équipière s'en aperçoit et lui demande s'il a trouver quelque chose. Mark repose le document au coeur d'un dossier et dit:
-"Non, rien malheureusement..."
Intérieurement, il se dit qu'il va d'abord faire des vérifications...
Pour être "sur"...

Steve a réussit à se faufiler dans l'immeuble où se terre Wuen Chi Mai. Ce ne fut pas "compliqué" contrairement à ce que disait Bob! L'étranger est pret; pret à un bain de sang! Pret à éliminer le moindre fils de pute qui tentera de l'empecher d'atteindre Wuen...
Au niveau de l'ascenseur "privé", deux hommes montent la garde. Steve fonce vers eux fracassant la machoire du premier, tirant dans la tête de l'autre! Steve appuis sur le bouton de l'ascenseur. Le garde à la machoire fracassée se tord au sol. Steve, presque "méchaniquement" lui tire une balle dans la tête. A peine at-il fait ça qu'on fond de lui, il se dit qu'il est devenu un homme bien pourri...
Comme le monde qui l'entoure! Il monte dans l'ascenseur. Alors que les étages défilent, Steve sort réajuste son holsters, vérifie que ses flingues sont chargés, sort un fusil à pompe du sac de sport: Il est pret! Les portes de l'ascenseur s'ouvrent sur un immense couloir. Etrangement, c'est calme...
Trop calme! Pour un endroit sensé être un "bunker", on entre plutot facilement! D'un coup sec, il ouvre la porte et se retrouve dans une immense salle plongée dans l'obscurité. Au bout, la baie vitrée donne sur l'immensité de Hong-Kong. Devant la baie vitré, un homme agé se tient, fierement face à Steve.
-"Alors c'est toi l'étranger qui "plombe" tout ce qui bouge?"
Steve avance, pret à lui faire fermer sa grande gueule. La pièce s'illumine et de chaque coté de l'immense bureau, des dizaines d'hommes en costumes, armés et pointant leurs armes sur Steve.
-"Tu croyais vraiment que tu pourrais m'avoir si facilement? Tu es vraiment stupide..."
Steve baisse la tête mais la relève presque aussitot:
-"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire!"
Il pointe son arme sur Wuen Chi Mai et tire! Le maitre des jeux d'argent est atteint au bras et tombe au sol! Il ordonne à ses hommes de tirés! L'immense bureau se transforme en No Man's Land! Comme au ralentit, Steve tire au fusil à poimpe sur les hommes de mains les plus proches, puis lorsqu'il est vide, le lache, attrape deux flingues de son holster et se jette dos au sol, glissant tout en tirant sur ses adversaires! Leurs balles l'éffleurent...
Steve trouve refuge derrière un bureau recharge puis se relève pour continuer le carnage...
Steve prend une premier balle dans l'épaule, une deuxième dans le ventre...
Il est propulsé au sol. La douleur est atroce. Il entend Wuen Chi Mai dire à ses hommes de ne plus tirés. L'un d'eux s'approche de Steve qui lui loge une balle dans la tête!
-"Ne tirez plus! Je le veux vivant!"
Plusieurs hommes de mains s'approchent, Steve les vise, appuis sur la détente...
Mais son chargeur est vide. Wuen s'approche de l'étranger bléssé. Il a un sourire "mauvais" sur le visage:
-"Ne te tracasse pas, j'ai de très bons médecins à ma solde et ils vont te retirés ces balles et te sauver..."
Steve crache au visage de Wuen. Ce dernier s'amuse de la situation: Ce putain de "Gweilo" va regretter de ne pas être tomber raide mort, là tout de suite! Car il est bien décidé à lui faire connaitre l'enfer pour avoir "oser" essayer de l'éliminer...

The Sound of Silence - Simon & Garfunkel
Le "Replay" des programmes de la chaine, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
FireTV
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 709
Inscription : Ven Déc 07, 2012 10:29

Re: [Chaîne TV] FireTV

Message par SadMo Prod » Mar Juil 16, 2013 0:06

Ou la la ! J'attend le troisième épisode !
Dan Sadmo
Fondateur & PDG de la société de production SadMo Prod
(San Francisco & GM)
http://wiki.cinejeu.net/index.php?title=SadMo_Prod
Avatar de l’utilisateur
SadMo Prod
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1245
Inscription : Lun Avr 01, 2013 2:58
Localisation : Gerardmerveille

PrécédentSuivant

Retour vers Zone RPG

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron