Cinejeu.net : devenez producteur de cinéma ! (jeu en ligne gratuit de simulation économique)

Gronaze Production présente
Le protecteur

-Je suis désolé Madame.  

 

C’est par ses mots que le chirurgien conclu sa phrase avant que Sonia (Tracy Staite) n’éclata en sanglot.  

Cédric, son mari, la pris dans ses bras et ne put s’empêcher de pleurer à son tour. Il tenta de la consoler en restant optimiste :  

-Au moins, l’un des deux est sauvé  

Sonia approuva d’un signe de tête en tentant d’esquisser un sourire entre ses larmes.  

 

Sur le chemin du retour, elle repensa à ces sept derniers mois.  

Elle se revit heureuse d’annoncer à son mari que le test de grossesse était positif et se souvint de leur joie respective.  

Elle revécu le moment de surprise quand, lors de la première échographie, l’obstétricien leur annonça qu’il n’y avait non pas un, mais deux enfants ! Elle attendait des jumeaux, et la joie, se mêlant à la crainte et à la pression d’avoir deux nourrissons à s’occuper pour une première maternité, s’empara d’elle.  

Malheureusement, le bonheur ne dura qu’un temps.  

Lors de la seconde échographie, l’obstétricien coupa net leurs rêves en leur annonça que les jumeaux avaient un problème : ils étaient gémeaux !  

Pour une raison indéfinie, ils étaient rattachés par le cerveau, et, en l’état, la survie des deux fœtus n’était pas assurée. Sonia et Cédric devait faire un choix cruel : ne rien faire au risque de perdre les deux, ou en sacrifier un pour sauver l’autre.  

Le choix fut d’adopter la seconde solution. L’opération fut faite in-utéro, et comme prévu, l’un des deux ne survécu pas.  

 

Malheureusement pour eux, le reste de la grossesse se passa mal, et elle dut être interrompue au bout du septième mois.  

Sonia mit au Monde un prématuré, et ce samedi matin, le médecin était formel : le cerveau du bébé a subi des dégâts lors de la séparation : l’enfant n’évoluera pas normalement et risque d’avoir du « retard ». Terme souvent employé pour atténuer la douleur de la triste vérité qu’une personne sera attardé mentalement.  

 

-------------------------------------------------------------------  

 

Quand Mélanie (Leila Baccarin) ouvrit les yeux, elle était ligotée à une chaise, et, devant elle, se tenait Mathieu Loupo (Chris Avocado), le "mongol" du lycée.  

Tout le Monde se moquait de ca gars qui était en seconde à presque 20 ans. Il était attardé, chétif, myope comme une taupe et bégayait.  

 

Les rumeurs les plus méchantes disaient qu’il était né à peine fini et qu’il était dangereux. On le voyait souvent parler seul à son ami imaginaire qu’il appelait Kevin.  

 

Mélanie savait que Mathieu avait un faible pour elle, et un midi, à la cantine, il lui apporta une rose. Elle pouffa et envoya ce débile allé se faire voir ailleurs.  

 

Un soir, en promenant son chien, elle fut assommée par derrière. Et maintenant, elle était là, dans une espèce de grange avec « Mathieu-le-mongolien » qui l’a retenait en otage.  

 

- C’est quoi encore ces conneries ? demanda-t-elle apeurée.  

Le garçon en face ne répondit pas.  

- Hé, Mat-Triso ! Je te cause ! hurla-t-elle.  

 

Le garçon se leva lentement et s’approcha d’elle, une hache à la main. Il ne portait plus de lunette et ne bégaya pas lorsqu’il s’adressa à elle.  

 

- Ce n’est pas Mathieu, ma jolie. Il n’est pas là pour le moment. Moi je m’appelle Kévin, et je vais te faire payer d’avoir ridiculisé mon petit frère.  

 

Mélanie était surprise et circonspecte. Elle n’avait jamais entendu que Mathieu avait un frère jumeau.  

 

- Arrête tes conneries, je sais que c’est toi. Tu n’as jamais eu de frère ! affirma-t-elle.  

- Oh que si qu’il a un frère. J’ai toujours été là. Avant que l’on soit séparé, je le lui ai dit : « Ne t’inquiète petit frère, je ne te quitte pas vraiment : je te protégerais». Et je l’ai toujours défendu face à des gens comme toi qui ne voient pas en lui le gentil garçon qu’il est.  

Malheureusement… moi, je ne suis pas vraiment gentil. De nous deux, c’était moi le plus costaud, et pourtant, c’est lui qui est resté, mais je ne lui en veux pas, car je vis en lui… là… dans sa tête. Dit-il en désignant son crâne.  

- Mais t’es un malade ! Laisse-moi sortir espèce de psychopathe, cria Mélanie.  

 

A ce moment, Mathieu/Kevin changea d’expression et il se mit à parler d’une voix bégayante et nasillarde.  

 

- Kevin, s’il te plait. Ne lui fait pas de mal. Je l’aime  

En changeant à nouveau de voix et d’expression, il se répondit à lui-même  

- Non ! Je te l’ai dit petit frère, je te protégerais ! Je l’ai toujours fait ! Ne t’inquiète pas, elle ne souffrira pas. Je me suis amélioré depuis le temps que je fais ça.  

 

Quand Kévin/Mathieu souleva la hache, Mélanie ne trouva qu’une solution : hurler.  

Scénario : (3 commentaires)
une série B fantastique de Olav Joseph

Chris Avocado

Tracy Staite

Ivan Glau

Leila Baccarin
Sorti le 10 avril 2021 (Semaine 849)
Entrées : 7 977 633
url : http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=16746