Cinejeu.net : devenez producteur de cinéma ! (jeu en ligne gratuit de simulation économique)

Gérard Cousin Prod présente
House Of The Rising Sun

Dans un ruelle sombre du "Vieux Carré", le vénérable quartier Français de la Nouvelle Orléans, de nuit, une jeune femme court, traquée qu'elle est par plusieurs hommes. Elle entend les bruits de leurs pas derrière elle, elle tourne dans une autre ruelle, se plaquant contre le mur, attendant que ceux qui la suivent passent et la laissent tranquille. Elle entend leurs pas s'éloigner. Elle a un soupir de soulagement qui disparait lorsqu'elle entend:  

-"Ces rues ne sont pas sures, petite mademoiselle..."  

Elle tourne la tête et voit l'un des hommes qui la suivait appuyé contre un mur, non loin. C'est un jeune homme, Asiatique, qu'elle a croisé au "Rising Sun".  

Au matin, le sac de la jeune femme est retrouvé dans la ruelle, rien ne fut volé... Mais jamais plus on entendit parler d'elle...  

*******HOUSE OF THE RISING SUN*******  

 

Générique: https://www.youtube.com/watch?v=CkgIlXqIfzk  

 

UN FILM DE ALISA COODER  

 

AVEC:  

 

GAIA WILLIAMS - NEELAM COUSIN - MARIA YUEN  

*************************************************  

-1976, Nouvelle Orléans-  

-"On fume pas dans mon putain de bureau, D'Amour!"  

Derrière le bureau, Karl Jefferson, commandant du 8e District, fume un cigare en regardant l'inspecteur Jake D'Amour (Neelam Cousin). Ce dernier voulait s'allumer une clope, furieux que son supérieur ne veuille pas entendre raison!  

-"Ces disparitions..." reprend le jeune homme.  

Mais son supérieur le coupe:  

-"...Sont fâcheuses mais cela n'est pas prioritaire! Les disparues, c'est des paumées, à moitié putes! Y'a même deux-trois négresses dans le lot! Tout le monde se fout de ce qui leur est arrivé! Et vous devriez en faire autant, D'Amour! Dernière chose: Ne vous approchez pas du "Rising Sun", c'est clair?"  

Le jeune flic est écoeuré mais qu'attendre du NOPD? Tout le monde sait bien qu'il touche plus de financement de la pègre locale, de pots-de-vin pour regarder ailleurs et autres avantages en nature. Voila comment est la "justice" ici, à la Nouvelle Orléans! Entre les flics corrompus, ceux qui flinguent à tout va, qui rackettent, c'est devenu une vraie fosse d'aisance cette putain de ville! Et ces multiples disparitions ne sont qu'une goutte de plus dans cet océan de merde! Depuis six ou sept mois, y'a un grand nombre de disparitions qui ont été signalées un peu partout dans la ville. Mais c'est surtout ici, dans le 8e District, que le plus de disparitions ont été signalées! Souvent des pauvres filles dont la mère ou le petit copain s'inquiète de ne pas les voir rentrer. Jake a toujours pensé que c'était la partie visible de l'iceberg: Bon nombre de filles, sans famille, sans amis, "échouées" ici, ont été certainement portées disparues sans que personne ne le signale. Jake trouve ça horrible d'imaginer que certaines de ces filles ont pu très mal finir, seules, oubliées par tous, sans même que la police ne cherche à savoir ce qui leur est arrivé. Après une enquête minutieuse, le jeune flic a découvert que plusieurs de ses disparitions étaient liées, d'une manière ou d'une autre, au "Rising Sun".  

"House Of The Rising Sun" est un établissement sublime extérieurement, une "pagode" immense, une tour de 27 étages, se dressant au coeur du Vieux Carré, un bâtiment abritant un bar, une piste de danse...  

Et de nombreuses chambres! Tripot clandestin, bar à putes aussi, le "Rising Sun" appartient à une Japonaise, Lady Gozumi Tanaka, que d'aucuns affirment appartenir aux fameux "Yakuza". A peine Jake a-t-il découvert des liens entre ces disparitions et le "Rising Sun" que ces emmerdes ont commencées avec sa hiérarchie! A coup sur, Lady Tanaka a beaucoup d'amis au sein du NOPD...  

Il sort du bâtiment alors qu'il pleut des cordes, sa cigarette est foutue. Jake la balance dans le caniveau et se dit que même sans l'aide de ses supérieurs, il va aller voir ce qui se trafique dans cette pagode. Il lève les yeux et voit au loin se dresser l'établissement de Lady Tanaka...  

 

Un biker chauve et obèse est propulsé par dessus une table dans un bar miteux. Appuyé au comptoir, prenant une gorgée de bière que le barman, le regard énamouré, lui a servi, Natacha Kane (Gaia Williams) regarde celui qu'elle a propulsé retomber au sol.  

-"Vas-y, gamine, fait lui bouffer ses dents au gros Lester!" hurle un des clients. Natacha hoche la tête comme pour remercier ce "soutien". Sous les vivas des clients, des bikers tatoués pour la plupart, contents de voir cette "bandante petite" foutre une putain de branlée à ce gros con de Lester, un salopard qui a "donné" au moins une fois chacun d'entre eux! C'est d'ailleurs étonnant qu'il ne se soit pas déjà pris une lame entre les cotes. Natacha va vers Lester, le chope par le col et lui dit:  

-"Dis-moi ce que tu sais sur le "Rising Sun"!"  

Le gros porc s'agite, hurle qu'il va se faire buter s 'il ouvre sa gueule! La jeune femme a un sourire machiavélique:  

-"Sinon, c'est moi qui te bute, ici et maintenant!"  

Elle sort un couteau de sa botte,un lame visiblement ancienne mais tranchante et acérée. A peine frôle-t-elle le cou porcin de Lester avec la lame qu'un léger filet de sang apparait. Les bikers acclament Natacha:  

-"Larde-le! N'hésite pas!"  

La jeune femme dit, sur le ton de la plaisanterie:  

-"Je risque des emmerdes!"  

Les bikers se marrent et le barman dit:  

-"On est tous témoins: La petite est en légitime défense!"  

Natacha reporte son attention sur Lester:  

-"Tu vois, je peux t'ouvrir la gorge tranquille! Dis-moi ce que je veux savoir et je te laisse filer!"  

Pour l'obèse, c'est la confession du siècle! Il murmure à Natacha tout ce qu'elle voulait savoir! Elle range sa lame:  

-"Tu vois, ça aurait été plus simple et moins douloureux de tout me dire directement!"  

Lester file sans demander son reste sous le regard déçu des bikers. Mais l'un d'eux s'approche de Natacha et tel un collégien prépubère aborde une fille, il demande à Natacha:  

-"Je... Je peux vous offrir un verre?"  

Elle lui fait un clin d'oeil et répond:  

-"Un verre gratuit, ça ne se refuse jamais!"  

Alors qu'elle fait mine de s'amuser et de ne rien laisser paraitre, ce que Lester lui a révélé lui glace le sang en vérité...  

 

Jake regarde l'entrée du "Rising Sun": Les deux mecs en costume, les "videurs" du lieu ne le laisseront jamais rentrer! Cette balance de Jefferson, ou d'autres de ses collègues, ont dû "balancer" son nom, sa photo, pour prévenir leurs "amis" du "Rising Sun". Il décide de passer par les ruelles de derrières pour trouver une quelconque entrée de service. Jake en trouve une, fermée bien sur, il hésite, sachant que tout ce qu'il pourrait trouver serait irrecevable comme preuve dans un tribunal...  

Mais d'un autre côté, si ces filles sont encore vivantes, il pourrait les sauver d'un sort peu enviable à n'en pas douter! Jake décide d'agir en dehors des lois! Il est plus important de sauver ces filles que de trouver des "preuves" pour un tribunal! Il fracasse la serrure et pénètre dans le bâtiment, arme à la main, au cas où...  

Il marche dans les couloirs faiblement éclairés, tenant fermement son flingue, il entrouvre les portes qu'il croise mais ce n'est qu'une sorte de vaste entrepôt, situé sous l'établissement.  

Mais le jeune flic ne désespère pas...  

-"On peut vous aidez, monsieur?"  

Jake se retourne et voit plusieurs Asiatiques en costume.  

-"Et merde..."  

Jake se dit qu'il est dans une sacrée mouise.  

-"Vous allez appeler les flics?"  

Les hommes en costume se marrent.  

-"On appelle pas les flics lorsqu'on nous livre la bouffe à domicile!"  

Jake ne comprend pas.  

Ils s'approchent de lui, le flic se recule...  

Alors qu'ils sont presque vers lui, il lève son arme alors que ses assaillants déchirent leur costume, des muscles saillants apparaissent, leurs bouches se déforment et laissent apparaitre des larges crocs. Jake n'en croit pas ses yeux: On dirait des putains de monstres de films d'horreur! Des sortent de vampires ou un truc du genre! Ils foncent vers lui, il tire mais ses balles n'ont guère d'effet! Rien n'arrête leur course vers le jeune homme...  

Soudain, la tête du premier de ces monstres se détache de son corps, alors qu'il fonce vers Jake, éclaboussant le jeune homme d'un sang impur et visqueux! Natacha tient fermement le manche de son katana, prête à en finir avec les autres! Les monstres chargent la frêle jeune femme mais avec des mouvements "rapides", la lame de son katana tranche les têtes de ces choses! Tout redevient calme, Natacha range son arme dans son fourreau. Jake se relève et dit:  

-"C'était quoi ces trucs?"  

Natacha hausse les épaules: Des "Jiangshi", des "non-morts" buvant le sang de leurs victimes voir les dévorant carrément! Jake n'en croit pas ses yeux, ni ses oreilles! La jeune femme lui dit de filer, elle se charge du reste!  

-"Non, non, non! Je suis un flic du NOPD! J’enquête sur la disparition de pas mal de femmes! Je veux des réponses!"  

Natacha a une moue dubitative sur le visage:  

-"La plupart de ces femmes ont servi de nourriture aux "Jiangshi"..."  

Jake réplique:  

-"Et les autres?"  

Natacha ne répond pas immédiatement.  

-"Connaissez-vous Lady Gozumi Tanaka?"  

Jake la connait "de nom", comme tout le monde à la Nouvelle Orléans.  

-"Elle n'est pas ce qu'elle semble être!"  

Lady Tanaka est une monstruosité, vivant depuis des millénaires en se nourrissant du souffle vital de jeunes femmes. Magicienne, elle est immortelle et a un contrôle total de ses "Jiangshi" et sur les autres "abominations" présentes au "Rising Sun"...  

Natacha s’apprête à quitter la pièce lorsque Jake dit:  

-"D'autres abominations? Vous êtes sérieuse?"  

Natacha l'est assurément! Malgré son appréhension, Jake a décidé de rester avec Natacha: Il est flic et il doit aider! Même si en vérité, il semble bien incapable de pouvoir faire quoi que ce soit pour la jeune femme!  

 

Au dernier étage, le 27eme, dans une immense salle garnie de statues, de vases et un immense trône en son centre, sur lequel Lady Gozumi Tanaka (Maria Yuen) est assise. Vêtue d'un sublime vêtement traditionnel, elle attend les yeux fermés. Les portes s'ouvrent et un samouraï en armure, portant un masque grimaçant pénètre dans la salle et s'incline devant la magicienne. Jadis, il était le daimyo Matsukura Katsuie (Akisugi Takeaka), seigneur déchu, connu pour son sadisme, s'étant fait seppukku au début du XVIIe siècle, ramener d'entre les morts par Lady Gozumi pour qu'il la serve. Ce qu'il fait avec un zèle certain. Deux hommes en costume, des "Jiangshi", entrent à leur tour dans la salle, tenant fermement une jeune femme Noire, se débattant, hurlant, ne sachant pas ce qu'ils vont lui faire. Lady Tanaka ouvrent les yeux et fait signe à ses "Jiangshi" de lui apporter la fille. La jeune femme est maintenue devant Lady Tanaka, cette dernière pose ses mains sur le visage de sa victime et une sorte de fumée bleutée s'échappe de la malheureuse fille: Son visage change devient âgé, des rides apparaissent, ses cheveux tombent, sa peau se déchiquette, laisse apparaitre son squelette, elle n'est plus qu'un cadavre mais Lady Tanaka ne relâche pas son étreinte, continue, aspirant jusqu'au moindre souffle vital de sa victime... Les os de cette dernière partent finalement en poussière...  

Le visage de Lady Gozumi Tanaka par contre est quelque peu différent: En effet, on dirait qu'elle est 20 ans plus jeune... Une fois qu'elle a fini, Matsukura Katsuie s'approche de Lady Tanaka et dit:  

-"Shoki no musume...  

Elle est là..."  

Lady Tanaka a un sourire énigmatique: Elle le sait! A peine cette fille a pénétré au "Rising Sun", elle l'a "sentie". Comment ne pas "sentir" celle qui, dans ses veines, coule le sang du légendaire Shoki, l'exterminateur des démons et des abominations qui marchent et vivent parmi les mortels...  

-"Daimyo! Lâchez un petit "Oni" dans l'étage où elle se trouve! Je veux la jauger un peu!"  

Matsukura Katsuie hoche la tête et s'apprête à quitter la salle, suivi par les "Jiangshi". -"Et n'oubliez pas: Ramenez-là moi ici, morte ou vivante!"  

Lady Tanaka sait que si elle aspire le souffle vitale de la descendante de Shoki, ses pouvoirs seront "décuplés"...  

 

Jake et Natacha avancent, affrontant des nués d'hommes de mains. Et enfin, ils réussissent à en venir à bout! Le flic n'en revient pas comment cette fille fait pour se déplacer comme ça, éliminer ces "monstres" aussi facilement quand lui, il ne leur fait pas la moindre égratignure?  

-"Blessé dans votre amour-propre?" demande-t-elle avec un petit sourire sur les lèvres.  

-"Non, du tout..."  

En fait si mais Jake ne l'avouera jamais!  

Le sol tremble, Jake se demande se qui se passe encore...  

Et les portes s'ouvrent, laissant apparaitre un colosse rougeâtre, hurlant des mots dans un Japonais guttural. Natacha reste stoïque, ce qui provoque l'incompréhension de Jake:  

-"Vous avez vu ce truc?"  

Elle hoche la tête et dit d'un ton calme:  

-"Oui, c'est un "Oni"!"  

Jake se dit qu'il est en plein cauchemar!  

Et ce même s'il ne sait pas ce qu'est un "Oni!  

Le colosse monstrueux fonce vers le duo, Natacha sort son katana, Jake se met à couvert alors que le Oni abat son énorme masse d'acier là où ils se trouvaient quelques secondes avant! Natacha évite avec maestria les moulinets du Oni, plante son katana dans la panse rebondie du démon et la perfore d'un coup sec, de son ventre impie se déverse les entrailles de cette abomination, le Oni titube et finalement s'écroule. Natacha essuie la lame sur le cadavre et la range dans son fourreau.  

-"Vous venez...?" cherchant le nom de son compagnon d'infortune.  

-"Jake! Jake D'Amour, officier du NOPD!"  

Natacha trouve charmant le nom de famille de Jake.  

-"Moi, c'est Natacha Kane!"  

Le Oni relève la tête et dans un dernier souffle, il éructe quelques mots que Jake ne comprend pas ni ne retient...  

Excepté "Shoki"  

-"C'est quoi Shoki?" demande-t-il à Natacha.  

Cette dernière dit juste:  

-"Je vous raconterez ça une fois qu'on sortira du "Rising Sun"!"  

Car elle est bien consciente que Lady Tanaka doit l'attendre tout en haut du bâtiment, au 27eme étage...  

Mais pour atteindre cet étage, Jake et Natacha vont devoir affronter les pires monstruosités et d' innombrables d'ennemis avant d'atteindre la sinistre magicienne...  

C'est un sacré périple qui attend Jake et Natacha...  

-------------------------------------------------------------------  

Véritable film de série B d'exploitation à l'ancienne, voici "House Of The Rising Sun", un film réalisé par Alisa Cooder! Au générique, on trouve Gaia Williams, Neelam Cousin, Akisugi Takeaka et Maria Yuen entre autres! La musique est l'oeuvre de Morena Levanon! Plongez dans les méandres du "Rising Sun" sur le rythme endiablé de Santa Esmeralda et tentez de survivre! "House Of The Rising Sun", le nouveau film d'action/fantastique de Gérard Cousin Prod!

Scénario : (2 commentaires)
une série B d'action (Fantastique) de Alisa Cooder

Neelam Cousin

Gaia Williams

Akisugi Takeaka

Maria Yuen
Musique par Morena Levanon
Sorti le 02 novembre 2035 (Semaine 1609)
Entrées : 25 723 936
url : http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=23250