Cinejeu.net : devenez producteur de cinéma ! (jeu en ligne gratuit de simulation économique)

Gérard Cousin Prod présente
Doc Bridget et le Monde de Demain

Le fameux Docteur LeRoy Bridget (Michael Cannon) fume un cigare en se dirigeant vers l'amphi où il va donner l'un de ses cours.  

-"Attendez-moi, Doc!" braille son assistant Dick Dickens (Alex McBrain), portant nombre de documents dans ses bras, tentant de suivre LeRoy du mieux qu'il le peut.  

-"Allons, mon vieux, vous avez affronté une sorcière médiévale et l'avez vaincue*! C'est pas quelques paperasses qui peuvent vous faire peur, non?"  

Dick reconnait qu'il a pas peur mais porter tous ces documents, pour au final n'en utiliser que un ou deux durant le cours, c'est pas forcément très utile...  

Ils pénètrent dans l'amphi, Dick est ravi de pouvoir poser tout ça, poussant un soupir de soulagement lorsque c'est fait. A peine LeRoy est arrivé que plusieurs élèves pénètrent à leur tour dans l'amphi pour discuter avec le Doc, lui poser des questions par rapport à son cours. Dick, lui, est tout seul dans son coin, mettant de l'ordre dans les fiches de son patron. Vu le nombre de pommes que récolte le Doc sur son bureau, venant de la part de nombre d'étudiantes, et même quelques unes d'étudiants, il pourrait ouvrir une boutique de primeurs!  

Mais Dick, lui, n'intéresse pas grand monde...  

-"Tenez!" déclare une voix féminine à l'intention de Dick: Une belle pomme rouge est posée sur son modeste bureau. Il lève les yeux et découvre Meza (Amiya Tagore), souriante et vraiment craquante, en train de le dévorer des yeux.  

-"Merci, Meza!" articule-t-il.  

C'est vrai, depuis le voyage en Ecosse, Dick et Meza se sont rapprochés, beaucoup! Car s'il est aussi timide qu'un bébé, la jeune indigène de l'Intraterre**, par contre, est beaucoup plus extravertie et semble vraiment motivée pour charmer Dick...  

Même si cela ne semble guère nécéssaire vu qu'il n'a d'yeux que pour elle...  

Et un peu pour Sally mais elle, elle n'en a rien à faire de lui!  

-"Je vais vous préparer un bon diner pour ce soir!" ajoute Meza d'un ton qui n'admet aucun désaccord.  

-"Mer... Merci, ce sera parfait!" begaye le jeune assistant. Car oui, Meza continue de vivre chez lui.  

La situation est assez ambigue, c'est vrai.  

Sally Smith (Camilla Horowitz) arrive à son tour, la plupart des étudiants et étudiantes la saluent, elle la fille la plus mignonne et la plus populaire de l'USN. En voyant Meza en pleine discussion avec Dick, elle ne peut s'empecher de venir attraper son amie par le bras.  

La belle indigène demande à Sally comment elle va.  

-"Tu as vu? Mark Stevens ne cesse de te regarder..." dit, sur le ton du secret, Sally. Meza penche la tête et regarde en direction de Mark puis hausse les épaules.  

-"Bien, il peut me regarder, ça ne me dérange pas.  

Je retourne parler avec Dick!"  

Mais Sally refuse d'abandonner:  

-"Et tu en penses quoi de Mary Graham? Elle aussi ne cesse de te regarder! Et c'est la plus belle fille, après moi, de l'USN! Et pour lui avoir parlé, elle craque sur toi!"  

Meza ne comprend pas: C'est une fille, comme elle.  

Pourquoi "craquer" sur une fille quand on est une fille?  

Ça n'a pas de sens!  

-"Elle veut être mon amie?" dit l'indigène d'un ton plus que candide, ne comprenant pas ce qu'aimerait Mary.  

Sally secoue la tête: Elle a beau essayer de monter des "plans" pour que Meza, sa meilleure amie, trouve un copain, ou une copine, qui ne soit pas Dick, le mec le plus fade et le plus insipide de cette université. Quoi qu'à bien y réfléchir, Dick est un peu la synthèse entre un copain et une copine pour Meza...  

Dépitée, Sally décide d'aller voir LeRoy. Là, le visage de la jeune femme change du tout au tout, tout comme le ton de sa voix: Lorsqu'elle voit le beau et ténèbreux professeur, elle n'arrive pas à se controler! Elle est vraiment raide dingue de lui...  

Et le baiser échangé lorsqu'ils ont frôlé la mort sur l'ile d'Avalon*, elle l'a toujours à l'esprit...  

Mais depuis, les choses semblent être redevenues "normales" entre eux, une sorte de jeu de séduction entre l'étudiante et le professeur mais n'allant pas plus loin...  

Pourtant, au vu du regard que LeRoy pose sur elle, lui non plus n'est pas indifférent à la belle et jeune Sally...  

-"LeRoy. Je suis contente de vous voir..." déclare Sally de sa voix la plus suave. Le Doc lui fait un petit sourire:  

-"C'est un sentiment partagé, très chère."  

La jeune femme ne se sent plus à ce moment précis.  

Le cours commence, les étudiants prennent place et le Doc commence à leur parler d'une théorie concernant la place des mythes antiques concernant les "anciens astronautes" au sein de la culture populaire...  

 

Sur le toit de l'un des batiments du campus, assez loin de l'amphi où LeRoy donne son cours, trois individus sont sur le toit, l'un est couché au sol, l'oeil vissé sur la lunette de son "fusil", une bien étrange arme futuriste. Les deux autres font le guet.  

-"Tu le vois?" demande l'un d'eux, anxieux.  

L'homme au sol confirme: Dans son viseur, il voit l'amphi mais surtout, le "Tyran"...  

-"Tu vas tous nous libérer..." assure l'autre type.  

L'homme vise le Doc de son arme...  

Prend une grand bouffée d'air, bloque sa respiration et tire!  

-"C'est pour cette raison que..."  

LeRoy n'a pas le temps de finir sa phrase alors que la baie vitrée explose en milliers de morceaux!  

-"LeRoy!" hurle Sally en se précipitant vers le Doc qui tombe lourdement au sol, visiblement atteint par le tir.  

Elle est rejointe par Meza alors que Dick, lui fixe déjà la baie vitrée, remarquant le mouvement sur le toit. N'écoutant que son courage, il se met à courir, sort par la baie vitrée détruite et file vers l'autre bâtiment.  

Sally et Meza entourent le Doc, qui perd beaucoup de sang, d'autres étudiants les rejoignent alors que Sally, en larmes, appelle les secours sur son portable...  

*******DOC BRIDGET ET LE MONDE DE DEMAIN*******  

 

Générique: https://www.youtube.com/watch?v=dXYl5NrHPb4  

 

UN FILM DE PRISCILLA HUANG  

 

AVEC:  

 

MICHAEL CANNON - CAMILLA HOROWITZ - ALEX McBRAIN  

 

************************************************  

-University of South Nevada, Las Vegas, dans un futur proche- Dick court en direction du batiment d'où le tir est venu, bouscule tous ceux qui se dressent sur son chemin. Il débouche sur le toit et découvre les trois hommes attendant visiblement, ayant positionné au sol, en cercle, ce qui semble être des octogones lumineux. L'homme qui a tiré sur le Doc fait signe à ses deux complices de se mettre en position.  

-"Et toi?"  

Le tireur esquisse un sourire:  

-"Je m'occupe de l'avorton ici présent et je vous rejoins!"  

L'un de ses complices ajoute:  

-"Dale...  

Si on te laisse-là, Savannah serait capable de nous tuer pour ça!"  

Mais Dale (Igor Polin) sait qu'elle n'en fera rien. L'assistant lui fait face et ils se regardent: Ce Dale est une montagne de muscles là où Dick...  

C'est Dick quoi! Et cette fois, il n'a pas Excalibur pour lui faciliter la victoire...  

Mais bon, le jeune homme se dit qu'il n'a pas non-plus face à lui un dragon qui s'avère être une sorcière surpuissante! Une lumière vive s'échappe des octogones, les deux types disparaissent dans cet halo de lumière alors que Dale file vers Dick, armé d'une sorte de coutelas acéré! L'assistant du Doc évite le premier coup mais pas le deuxième! Malgré cette blessure, il semble motivé et surtout gavé d'adrénaline: Il se bat comme un vrai mec, il frappe fort et ne s'en laisse pas compter! Qu'importe les coups qu'il prend, il revient à la charge de manière vigoureuse!  

Pour Doc!  

Malgré cette motivation, Dick finit au sol, crachant du sang, entaillé de partout. Pourtant, malgré ses blessures, il tente de se relever. Dale, peinant à reprendre son souffle, fixe Dick, pointant sa lame vers la tête du jeune homme lui dit:  

-"Te relève pas! Tu t'es bien battu mais j'ai aucune envie de te tuer!"  

L'assistant du Doc fulmine:  

-"Par contre tuer le Doc, ça ne t'as pas gêné!"  

Il se relève, évite la lame et frappe Dale avec violence! Un nouveau coup de couteau frappe Dick qui recule. Son assaillant décide de passer le portail lumineux mais des hélicoptères encerclent le batiment, des tireurs sont postés et par les hauts parleurs, ordonnent à l'homme au couteau de se rendre. Il tente de sauter vers le portail mais Dick le plaque, comme au rugby!  

Avant que Dale n'ait pu se défaire de Dick, des hommes en tenues de combat noires sont déjà là, pointant leurs armes sur le tireur, alors que le portail lumineux disparaît.  

 

Dans la section médicale de la Zone 51, Sally se ronge les sangs, se tracassant sincérement et profondément pour LeRoy: Il s'est pris une balle en pleine tête et a perdu beaucoup de sang...  

Elle a peur qu'il...  

Non, elle ne veut pas y penser!  

Meza est à ses côtés et la soutient, Dick fait les cents pas, tout comme l'agent Delilah Bridget (Melany Morgan), "l'ex-mais-toujours-épouse de LeRoy". Finalement, le médecin en chef vient les trouver.  

-"Le Docteur Bridget...  

Il s'est déjà réveillé."  

Il explique que la balle n'a même pas pénétré l'os de son crane mais l'impact et le choc l'ont complétement séché...  

Delilah connait les particularités physiques de son ex-époux, tout comme ses capacités hors du commun mais là, se prendre une balle en pleine tête et survivre, ça dépasse l'entendement!  

-"Peux-t-on aller le voir, docteur?" demande Sally, les yeux embués de larmes. Le médecin leur fait signe de passer la porte. Sally, suivie de Dick et de Meza s'engouffrent dans la pièce mais le médecin retient Delilah par le bras.  

-"Agent Bridget...  

La balle qui a été tirée sur votre époux n'est pas une arme Humaine..."  

La belle agent rousse ne comprend pas. Le médecin s'approche d'elle et déclare: -"Elle présente la même signature énergétique que..."  

Il s'interrompt.  

-"...le Docteur Bridget lorsqu'il a été trouvé, errant dans le désert à la veille de Noel 1961..."  

Delilah hoche la tête, commençant à comprendre ce qui se joue.  

-"Le Général McCoy a été prévenu?"  

Le médecin affirme qu'il a fourni aux différents services les données recueillies ainsi que la "balle", pour plus d'analyses. Delilah le remercie et va rejoindre les autres, qui entourent déjà LeRoy.  

-"Filez moi un cigare!" clame-t-il, malgré le refus catégorique des infirmières. Il se lève de son lit, cherche ses vétéments mais Sally vient l'enlacer:  

-"J'ai vraiment... J'ai vraiment cru vous perdre, LeRoy!"  

Le ton de la jeune femme est solennel, ses yeux toujours embués de larmes. Le Doc l'a toujours trouvée mignonne et tout mais là, en cet instant précis, elle est VRAIMENT adorable et on est presque obligé de "craquer" en la voyant.  

-"Tout va bien, Sally."  

La jeune femme se recule finalement, hochant la tête, essayant de sourire à LeRoy. Dick vient aussi voir son mentor:  

-"Moi aussi j'ai cru vous perdre, Doc!"  

LeRoy le regarde et lui dit:  

-"Mon vieux, si vous me faites un calin, vous le regretterez!"  

Cela amuse son assistant et les autres personnes présentes dans la pièce. Après Meza, c'est finalement Delilah qui vient enlacer le Doc. Elle aussi a cru le perdre pour de bon. Même si elle comprend qu'elle l'a définitivenement perdu en regardant la manière dont il se comporte avec Sally, comme la jeune femme se comporte avec lui...  

-"LeRoy, reste tranquille encore un peu, nous parlerons plus tard." déclare Delilah d'un ton neutre. Juste avant de quitter la chambre, elle ajoute:  

-"J'ai vraiment eu peur pour toi, cette fois, LeRoy..."  

 

Après quelques heures, LeRoy, Sally (qui ne veut plus quitter le Doc d'une semelle), Dick et Meza se rendent dans le bureau du Général Aurélius McCoy (Gérard Cousin). Le Général les attend, en compagnie de Delilah.  

-"LeRoy! Pourquoi tu fais la grasse matinée lorsqu'on a du boulot?" demande le Général aux prothèses cybernétiques. LeRoy, s'assied en s'allumant un cigare: -"Mac, depuis quand tu t'es pas levé du bon pied?"  

Dick comme Sally se disent que ce n'est pas forcément une bonne idée de se moquer du fait que le Général n'ait plus de jambes...  

-"Depuis quand? Je dirais depuis cette foutue escapade en ta compagnie où j'y ai laissé mes deux guiboles!" répond-til en se marrant.  

Sally et Dick se regardent.  

-"Doc! Que c'est-il passé?" demande Dick.  

Le Général le regarde et ajoute:  

-"Tu la traines toujours avec toi cette petite fiotte?" Alors que Dick rage dans son coin, le général redevient sérieux et explique la raison de cette entrevue:  

-"Les gus qui t'ont tiré comme un lapin, ils ont utilisé une balle constituée en "Element 129"..."  

Doc cesse de fumer, alors que Sally et Dick se regardent sans trop comprendre car le tableau périodique des éléments ne comporte que 118 entrées...  

-"Tu en est sur, Mac?" demande LeRoy d'un ton très sérieux. Le Général confirme.  

-"Mais ce n'est pas tout!" ajoute Delilah.  

En effet, de nombreux relevés ont été faits et correspondent à la signature énergétique de ceux qui ont enlevé LeRoy dans les années 60...  

Et ont fait de lui le surhomme et le génie qu'il est devenu!  

Son ex-femme ajoute que leurs services ont analysé, ou plutôt "essayer" d'analyser les octogones lumineux utilisés par les tueurs pour fuir.  

-"D'après nos premières conclusions, cela s'apparenterait à une technique de "déplacement temporel horizontal", similaire à celle que tu as mis au point avec Garrison lors du Projet Tempus..."  

Sally, Dick et LeRoy se regardent, se souvenant bien des événements qui eurent lieu lors de la Conjonction des Temps***...  

-"Faut que je vois ce tireur!" déclare LeRoy.  

Le général le fixe et lui dit:  

-"Bien! Car cet enfoiré a refusé de répondre à la moindre de nos questions! Je voulais le faire torturer..."  

Sally le fusille du regard: C'est honteux car l'armée Américaine n'a jamais recours à ces méthodes!  

Ce qui amuse beaucoup le Général:  

-"Vous êtes mignonne, ma petite, mais d'une naïveté affligeante!" lui rétorque Mac.  

Il explique qu'il voulait utiliser la torture mais lorsque Delilah a dit à ce type que LeRoy était toujours en vie, il a dit qu'il ne parlerait qu'à lui, et à lui seul!  

Le Doc se lève et déclare:  

-"Alors, conduisez-moi à lui!"  

 

Dans la salle d'intérrogatoire vide, aux murs d'une blancheur de lait, il n'y a rien excepté deux chaises transparentes et fixées au sol, une table de la même matière et Dale, les poignets menottés à la table. Deux soldats l'entourent.  

LeRoy pénètre dans la pièce et croise le regard du prisonnier: Il lui lance un regard plein de haine, de mépris, chose que LeRoy ne comprend pas. Le Doc va s'asseoir, tout en fumant.  

-"Je pense que vous savez qui je suis."  

Son interlocuteur hoche la tête.  

-"Bien! Alors pourquoi avoir tenté de me tuer?"  

Dale prend ça pour une provocation:  

-"Car justement, je vous connais!  

Vous le Tyran, l'odieux dictateur qui utilise les cerveaux des habitants pour mieux les contrôler!"  

LeRoy le fixe, comprenant que ce type croit à ce qu'il dit.  

-"Je ne suis qu'un simple professeur d'université, mon vieux. Rien de plus..."  

Dale explose et tente de se lever pour attraper le Doc mais les menottes et les deux soldats le retiennent.  

-"Pour l'instant..."  

La discussion est houleuse et bruyante, lorsque LeRoy ressort de la pièce, Delilah lui demande si tout va bien et la seule réaction de son ex-mais toujours époux se résume a:  

-"Faut que je discute avec Mac... Seul!"  

Sally, Delilah, Dick et Meza attendent avec une impatience non-feinte dans le couloir devant les portes du bureau du Général.  

-"Je dois me rendre dans ce monde détruit, dévasté sur lequel je suis sensé régner!" déclare LeRoy à Mac.  

Ce dernier trouve ça ridicule: Cela apportera quoi?  

Le Doc fait quelques pas et ajoute:  

-"Un événement précis, lié à ceux qui ont fait de moi ce que je suis désormais, a eu lieu. Après ça, le monde a sombré et j'en suis devenu le dirigeant tyrannique..."  

Pour LeRoy, il est clair qu'aller là-bas, c'est savoir ce qui va se passer et ainsi, pouvoir réagir et empêcher ce désastre!  

-"LeRoy, vois ce que ta technologie de "déplacement temporel horizontal" a fait à Garrison!"  

Le Doc n'est pas d'accord: C'est l'abus de son ex-collègue qui a provoqué ça. Lui, il veut juste faire un aller-retour dans cette époque "lointaine", ce "Monde de Demain"...  

-"Pour peut-être sauver celui d'aujourd'hui!" ajoute LeRoy.  

Le Général secoue la tête:  

-"Tu es toujours aussi taré, LeRoy!"  

Son interlocuteur sourit et ajoute:  

-"Et toi, tu es toujours aussi borné!"  

Mac rigole de bon coeur, reconnaissant que c'est vrai.  

-"On va tout préparer et tu iras dans ce futur depuis ici."  

LeRoy hoche la tête:  

-"Merci, Mac."  

 

-"Pourquoi je peux pas venir?" demande Meza, les bras croisés et assez furieuse!  

Dick est à ses côtés, tentant de lui expliquer que d'après les analyses et les déclarations du prisonnier, seul trois personnes maximum peuvent utiliser ce dispositif en même temps...  

Un peu géné, il ajoute:  

-"Et puis je préfère vous savoir ici, loin du danger..."  

La belle indigène le regarde en souriant:  

-"C'est vrai? Pourquoi?"  

Dick est géné, rougit et finalement, dépose un baiser sur la joue de la jeune femme.  

-"Je... Je n'aimerai pas qu'il vous arrive malheur, Meza..."  

Le Général McCoy passe à côté et se marre:  

-"Je me demande...  

Ta manière de draguer, ils font la même pour hétéro?"  

Mais la native de l'Intraterre ne porte aucune attention à l'officier: Elle sourit à Dick et l'embrasse fougueusement!  

En s'éloignant, Mac ajoute en rigolant:  

-"On voit qui c'est le bonhomme du couple!"  

Delilah aussi est un peu véxée que LeRoy ne l'ait pas choisie pour le suivre dans "Le Monde de Demain", le 24eme siècle, préférant amener avec lui son assistant mais surtout Sally...  

LeRoy se tient vers le portail ouvert, avec Sally à ses côtés, avant d'être rejoint par Dick.  

-"Doc... Rappelez-moi pourquoi vous nous avez choisis?"  

LeRoy écrase son cigare, met le casque de la combinaison et réplique:  

-"Car on forme une bonne équipe tous les trois, non?" L'étudiante est ravie, et serait prête à aller au bout du monde avec son cher professeur, Dick, lui, a un peu peur: Ok, ils sont tous les trois armés et vétus de combinaisons antiradiations de combat mais il n'empeche, aller dans un monde dévasté, "post-apocalyptique", cela ne le réjouit pas trop...  

-"Allez, on y va les enfants!" déclare LeRoy en passant le portail de lumière.  

-"J'ai l'impression d'être dans un épisode de "Stargate"!" se lamente l'assistant. Sally secoue la tête en passant le portail:  

-"Vos références sont aussi nulles que vous en fait!"  

Ce qui amuse le Général:  

-"Je l'aime bien cette petite!"  

Dick passe à son tour le portail qui, sitôt le jeune homme passé, se referme...  

 

En ouvrant les yeux, le trio n'en croit pas ses yeux: Nulle dévastation, nulle désolation autour d'eux. Ils sont dans un immense parc sublime, bien entretenu, entouré de vastes buildings de béton et de verre d'une blancheur immaculée. LeRoy enlève son casque anti-radiation, imité par Sally et Dick.  

Aucun des trois ne comprènnent en fait.  

Sally émet l'idée que ce n'est pas la bonne époque.  

Mais le Doc n'en est pas convaincu.  

-"Enlevons ces combinaisons et allons voir plus loin."  

Le trio marche dans ce sublime parc, propre, "vert", magnifique. Alors qu'ils atteignent un lac situé au coeur de ce parc, Dick voit des silhouettes un peu plus loin.  

-"On devrait aller les voir..." hasarde l'assistant.  

Pour une fois, Sally est d'accord. LeRoy ouvre la route pour rejoindre ces silhouettes: Ils voient des gens, tous vétus d'une sorte de vétement blanc, identiques, leurs crânes sont rasés, certains portent des appareils respiratoires étranges, ils marchent comme des automates sur le trottoir longeant le bord du parc et de la route, il est impossible de savoir si ce sont des hommes ou des femmes. Cette vision est troublante, dérangeante... Caché dans un fourré, le trio observe mais surtout comprend qu'ils sont bel et bien à destination.  

Un immense panneau lumineux s'allume au coin de la rue: Un visage holographique apparaît...  

-"Travailler, oeuvrer pour l'Humanité. Car n'oubliez jamais, VOUS etes l'Humanité!" déclare le spot avant que le panneau ne s'éteigne de nouveau. Les gens présents dans la rue s'étant tous tournés vers le panneau et une fois celui-ci éteint, ils reprennent leur chemin comme si de rien n'était.  

-"Je sais pas vous mais ce monde me rappelle celui de la pub Apple du SuperBowl!" mumure Dick.  

Sally secoue la tête:  

-"C'est quoi encore cette référence ridicule? Je dirais plutôt que ça rappelle "1984" d'Orwell ce monde!"  

Les deux jeunes gens sont en train de se disputer mais LeRoy siffle la fin de la récré:  

-"Taisez-vous, tous les deux! Vous allez nous faire..."  

Il n'a pas le temps de finir: Un des marcheurs s'arrête et les regarde fixement. Il ne bouge pas mais des sirènes retentissent dans les rues!  

-"Faut qu'on file!" braille LeRoy, attrapant la main de Sally et commençant à courir, suivi par Dick.  

Des bruits de réacteurs se font entendre et plusieurs robots de combat, ressemblant vaguement aux Borgs de "Star Trek", se posent devant le trio en fuite.  

-"Toute infraction à la norme sera réprimandée. Veuillez nous suivre pour votre reconfiguration. Toute résistance est inutile"  

LeRoy sourit et dit:  

-"Je suis prêt à parier que la résistance de mon poing est supérieur à celle de ton crane de métal!"  

Il décoche une droite en "simili-Borg" et pulvérise le crane du robot! Mais d'autres arrivent et ouvrent le feu sur le trio! Ils courent vers la rue et voient une sorte de véhicule volant que l'un des humains au crane rasé s'apprête à décoller: Les moteurs sont en marche mais LeRoy le sort sans ménagement de l'habitacle, Sally et Dick sautent dans le véhicule alors que le Doc pousse les moteurs à fond!  

-"Eh! Doc! La route est trop courte!"  

Connaissant l'affection de son assistant pour les références à la culture pop, LeRoy ne peut s'empecher de dire:  

-"La route? La où on va, on a pas besoin de route!"  

Dick lui jette un regard mauvais:  

-"Très drôle, Doc! Vraiment très drôle!"  

Le véhicule volant zigzague entre les buildings, alors que les robots de combat les poursuivent, les traquent, tirent avec leurs lasers. La voiture volante où se trouve le trio part en morceaux sous l'impact des tirs de lasers! Mais le soucis, c'est qu'ils sont "hauts", très haut au dessus du sol!  

-"Ne pourrait-on pas sauter sur un building?" hasarde Sally.  

LeRoy lui dit qu'ils se feront atomiser par les lasers des sentinelles de métal volantes... Lui, excepté probablement!  

Alors que la voiture volante débouche entre deux buildings, LeRoy, Sally et Dick n'en croient pas leurs yeux: Une immense structure transparente, sorte de cathédrale gothique aux dimensions colossale surplombe la ville, comme un immense vaisseau mais tout en étant un building, une construction fixée au sol!  

-"Qu'est-ce que..."  

LeRoy n'a pas le temps de finir: Des nuées de robots tueurs filent vers eux, en tirant! Le Doc hésite mais finalement, il a une idée:  

-"Dick, mon vieux, prenez le volant!"  

Son assistant veut bien mais il doute savoir piloter cet engin!  

-"Et si je me crashe sur un batiment? Et si un tir me..."  

Sally prend sa place aux commandes:  

-"Je vais m'en occuper!" dit-elle à LeRoy avant de se retourner vers Dick:  

-"Vous n'êtes qu'un bébé pleurnichard!"  

L'Anglais demande au Doc:  

-"C'est quoi votre plan?"  

Il sourit à la jeune femme et lui indique vers où se diriger...  

-"Filez vers le sol, Sally, et posez-vous. Moi, je vais les occuper!"  

Des nuées de robots les entourent lorque LeRoy saute hors du véhicule, directement sur l'un des robots volants et s'agrippe à lui!  

-"Il est dingue!" déclare Dick en regardant par la vitre explosée.  

Le Doc, accroché sur un robot tirant des lasers, utilise sa force colossale pour "diriger" le vol du robot car comme il l'avait pensé, les autres robots allaient tirer sur lui! Alors, qu'il évite les tirs avec maestria, éloignant le gros des troupes de la vouture où se trouvent Sally et Dick, LeRoy se dirige vers l'édifice transparent, contraint le robot à voler vers la cathédrale de verre en surplomb et il découvre l'immensité de cette construction, n'en croyant pas ses yeux...  

Des batteries de canons s'enclenchent et tirent en direction de LeRoy, toujours accroché au dos du robot volant. Si le Doc réussit à éviter à la machine les premiers tirs, il n'en est pas de même pour les autres: Le robot explose, LeRoy est projeté au sol, rapidement encerclé par les nuées de robots qui le poursuivaient. Il se relève, fixe ses adversaires robotiques avant de sourire et de se mettre en garde:  

-"Venez affronter votre destructeur!"  

Certains robots foncent sortant des lames acérées de leurs bras, d'autres tirant mais LeRoy évite les coups et les tirs, abat ses poings sur les carlingues de ces machines, arrache le bras doté d'une lame de l'un d'eux et continue le combat à coups de lame justement, et de poings, sur ceux qui continuent à l'attaquer... Soudain, les robots s'arrêtent, se reculent et décollent immédiatement, laissant LeRoy seul sur l'immense verrière transparente de la méga-structure. Il ne comprend pas ce qui vient de se passer. Un halo lumineux apparait à quelques pas de lui. Il s'approche et finalement passe le portail lumineux...  

Lorsqu'il cesse d'être ébloui, il se retrouve dans une immense salle du trone, aux murs, aux colonnes semblant transparents comme à l'extérieur mais dont on ne peut voir ce qui se trouve de l'autre côté. Ce lieu est vraiment bati en matériaux des plus étranges...  

LeRoy s'avance vers le trone avant d'être intérrompu par une voix venant de derrière lui:  

-"J'ai toujours attendu ta visite, LeRoy."  

Le Doc se retourne et n'en croit pas ses yeux...  

 

Quelques robots poursuivent Sally et Dick, ce dernier tente de tirer sur eux avec l'arme fournie par la Zone 51 mais ça ne fait pas grand chose...  

-"Vous aviez une arme mais vous ne l'avez pas utilisée jusqu'ici?" s'insurge-t-elle.  

-"De toute manière, ça leur fait rien!" réplique-t-il.  

La jeune femme file vers le sol, suivant à la lettre les instructions du Doc, même si elle pense qu'ils vont s'écraser...  

-"Faut que je vous dise un truc, Dick..." dit Sally alors que le sol se rapproche dangereusement.  

L'Anglais a un grand sourire:  

-"Depuis tout ce temps vous m'aimiez et pour masquer ça, vous me charriez tout le temps? Moi aussi, Sally, je vous ai tou..."  

Elle tourne la tête:  

-"Vous délirez! Je voulais juste vous dire d'attacher votre ceinture!"  

Dick est rouge pivoine tellement il est mal à l'aise.  

Le sol défile à toute vitesse lorque Sally ajoute:  

-"Je dois avouer que je vous apprécie un peu...  

Un peu comme une sorte de frère légèrement stupide et complétement immature..."  

L'Anglais se dit que lui dire ça avant de mourir, c'est pas cool...  

La voiture volante frappe violement le sol, dérape dans une gerbe d'étincelles, pulvérise plusieurs arbres avant d'enfin, arrêter sa course folle. Sally ouvre les yeux, constate qu'elle est bien vivante, tout comme Dick.  

-"Il faut sortir de là!"  

L'Anglais est toujours dans le coltard alors que la carcasse du véhicule se retrouve entourée de sentinelles mécaniques se posant en cercle autour d'eux, pointant leurs laser sur le malheureux duo...  

Les robots sont criblés de balles, pulvérisant leurs armures, leurs cranes, les envoyant au sol tels de simples morceaux de métal! Sally et Dick sortent de la carcasse et ne comprennent pas qui a éliminé ces sentinelles...  

Jusqu'à ce qu'ils soient braqués par des personnes portant des vétements usés et ayant barbes et cheveux.  

-"Les mains en l'air! Un seul autre geste, les "Décos", et je vous fume!" dit un jeune homme aux cheveux longs et à la barbe délicatement tressée.  

Sally et Dick lèvent les mains pour se rendre...  

-"Qui sont ces gens?" demande Dick à Sally, alors qu'ils sont tous les deux menottés et emmenés sous terre visiblement.  

-"Comment pourrais-je le savoir? C'est peut-être..."  

Elle se tait et réfléchit:  

-"Ce doit être ce groupuscule qui a tenté d'assasiné LeRoy! Et dont ce Dale, retenu à notre époque, doit aussi faire partie!"  

 

Dans une vaste salle, faisant partie d'un complexe souterrain sur plusieurs étages, Sally et Dick sont conduits devant un groupe de personnes, discutant d'un plan d'attaque...  

-"Savannah! Regardez ce qu'on a trouvé avec les gars! Deux "Décos"!"  

Savannah (Gaia Williams) se retourne et fait face aux deux prisonniers. C'est une sublime jeune femme, à la chevelure auburn et aux traits fins. Si elle n'a aucune réaction en posant son regard sur Dick, il n'en est pas de même lorsqu'elle regarde Sally. Elle semble "troublée".  

-"Dixe! Détache-les. Immédiatement!"  

Le sous-fifre barbu s'exécute sans mot dire. Savannah fait signe à Sally et à Dick de la suivre.  

Dans un petit bureau, ils se retrouvent tous les trois. La jeune femme aux cheveux auburn ne cesse de fixer Sally du regard, ce qui met l'étudiante assez mal à l'aise...  

Même Dick s'aperçoit que cette Savannah semble fascinée par la belle Sally...  

-"Vous n'êtes pas des "Décos", n'est-ce pas?"  

Dick et Sally ne savent même pas ce que ce mot signifie! Comprenant cela, Savannah décide de leur expliquer où ils se trouvent.  

-"Vous êtes présentement dans le monde d'un tyran, utilisant chaque cerveau se trouvant sur cette Terre comme de nouveaux processeurs pour le sien..."  

Sally et Dick se regardent sans trop comprendre ce que leur interlocutrice veut dire par "nouveaux processeurs". Mais Savannah leur explique mieux: Toutes les consciences et pensées, tous les cerveaux sont "reliés", grâce à une technologie extraterrestre, à celui du "Glorieux Leader", permettant ainsi à cet être abject de contrôler l'Humanité entière.  

-"Tous les habitants de cette planète sont ses esclaves..."  

Pire, le fait que tous ces cerveaux soient "contrôlés" par celui du Leader, cela l'a rendu encore plus puissant, plus intélligent, développant des technologies encore plus extraordinaires.  

-"Comme la technologie de voyage temporel..." ajoute Savannah en fixant du regard Sally.  

L'étudiante lui sourit et lui répond:  

-"Alors vous savez qui nous sommes."  

La chef des rebelles, luttant contre le Tyran, esquisse un sourire: Evidement!  

-"Où est-il? Où est LeRoy Bridget?" ajoute-t-elle.  

Sally et Dick n'en savent rien, malheureusement...  

 

LeRoy se tient dans la salle du trône, regardant l'être qui lui fait face, un homme à peine plus agé que lui, aux cheveux longs et à la barbe courte. LeRoy Bridget, "Glorieux Leader du Monde de Demain", fait face au Docteur LeRoy Bridget, l'homme qu'il était il y a quelques siècles...  

-"Je me suis toujours demandé quand est-ce que nous nous croiserions tous les deux..." déclare le Tyran.  

LeRoy sort de sa poche un cigare mais celui du Futur fait un geste et un serviteur vétu de blanc et sans un cheveu s'approche avec une boite remplie de cigares d'étrange facture.  

-"Ne fume pas cette saloperie. Tiens, prend plutôt un des miens. Tu ne le regretteras pas."  

Le Doc range son cigare, en attrape un dans la boite, le coupe et l'allume. Et effectivement, c'est une merveille.  

-"Je pense qu'on devrait parler tous les deux..." déclare le Doc.  

Le lui du Futur hoche la tête en allumant un cigare à son tour.  

-"Effectivement."  

Une fois seuls, le Doc rentre dans le vif du sujet:  

-"Des gens ont remonté le temps pour m'assassiner...  

Pour éviter que je ne devienne le tyran que tu es..."  

Le Leader s'amuse de ça:  

-"Ah... Cette chère Savannah, elle n'est jamais à court d'exellentes idées! Dommage qu'elle soit plus bornée qu'une mule!"  

LeRoy aimerait des précisions sur ce qui se passe et ce qu'est ce monde. Le leader tyranique affirme:  

-"Ce monde existe car je l'ai sauvé de ceux qui ont fait de nous les hommes que nous sommes!"  

Le peuple extraterrestre qui a, dans les années 60, enlevé LeRoy lors d'essais d'avion au dessus du Nevada, n'a pas fait ça pour doter l'Humanité d'un "champion", d'un héros aux capacités extraordinaires, non. Leur but était qu'il prépare leur venue, celle qui marquerait la fin de l'Homme tel qu'on le connait, pour l'asservir, pour servir leurs propres desseins...  

-"Tu ne t'es pas dresser contre eux?" demande le Doc à lui-même. Le tyran a un rire amer: Bien sur qu'il s'est dressé contre eux! Mais dans cette lutte, il a tout perdu...  

-"Dick, Meza, Delilah, cette vieille baderne de Mac, tous sont tombés..."  

Il s'interrompt, fait quelques pas avant de dire, des trémolos dans la voix:  

-"Tout comme Sally..."  

Comme pour noyer le poisson, et masquer les larmes qui commençaient à lui monter aux yeux en évoquant son ex-étudiante, il ajoute en souriant:  

-"Même cet enfoiré de Roscoe Flanagan, je l'ai regretté! Tu imagine?"  

Le Doc lui sourit, sachant pertinement que cette boutade ne sert qu'à masquer son chagrin: Le Doc connait l'homme qu'il a en face comme si c'était lui! D'ailleurs c'est "lui"!  

LeRoy repoussa l'invasion, sauva le monde, encore, mais à quel prix?  

Il se retrouvait seul, ou presque.  

-"J'ai défendu ce monde, je l'ai sauvé, j'ai tout perdu pour lui et tout le monde s'en moquait. Mais pire que tout, j'ai compris que ce n'était que partie remise, que sans une technologie plus avancée, plus puissante, jamais je ne pourrais définitivement supprimer cette menace. Alors j'ai commencé à travailler sur ça. Mais je ne savais pas que l'esprit de la quasi-totalité des hommes, des femmes et des enfants de la planète avaient été "colonisé", conditionné par nos envahisseurs..."  

LeRoy Bridget s'attaqua à tous ces problèmes, travailla dur mais malgré ses capacités hors du commun, il était trop "limité".  

-"En étudiant des cerveaux infectés, j'ai découvert comment les utiliser comme supplément de puissance de calcul, comme pour un ordinateur. Et mon cerveau à moi était l'ordinateur principal!"  

Il pu ainsi développer des armes, dérivées de leurs technologies extraterrestres, capables de détruire ces envahisseurs, définitivement. Mais il lui fallait plus de cerveaux pour pousser le concept plus loin, ce qu'il fit.  

-"C'est à cette époque que Savannah me quitta..."  

Le Doc a entendu parler d'elle: Dale, l'homme qui a tenté de le tuer l'a évoqué mais n'est pas rentré dans les détails.  

-"Malgré ce nouveau coup dur, j'ai tenu bon et j'ai continué."  

En plus de concervoir des armes et dispositifs pour protéger la Terre des menaces extérieures, LeRoy comprit qu'il pouvait aussi utiliser toute cette puissance cérébrale pour apporter enfin la paix et la sécurité sur le monde, au sein d'une société "parfaite" égalitaire et respectueuse. Ce qu'il mit en oeuvre: Lorsqu'il eut le contrôle de tous les esprits du monde, il créa enfin ce "Monde de Demain", le rêve et le bonheur absolu, un monde devenu "parfait", sans crime, sans drame et sans larme...  

Le LeRoy du futur a aussi éradiqué la maladie et repoussé les limites de la mort pour tous, grâce à des traitements médicaux mis au point à partir de ses propres cellules.  

Tout en fumant, le Doc demande:  

-"Mais cette Savannah s'est mise à lutter contre toi?"  

Exactement: Elle aussi est dotée de capacités extraordinaires, elle a mis au point un système pour déconnecter les cerveaux des Humains de ceux du Tyran LeRoy. Et a ainsi fait grossir ses troupes de rebelles, prêts à détruire ce monde parfait pour le chaos et la fange de la pseudo-liberté...  

-"Pourquoi ne pas avoir tué cette perturbatrice?" demande le Doc.  

Le lui du Futur ne répond pas.  

Il se tourne finalement vers le LeRoy du passé et ajoute:  

-"Tu es venu dans cette époque seul...  

Ou bien avec... Sally?"  

 

Dans le bureau, Savannah est désormais seule avec Sally.  

La chef de la rebellion a demandé à l'Anglais de sortir. La jeune femme aux cheveux auburn fait quelques pas, hésite mais finalement, n'y tenant plus, elle vient enlacer Sally qui ne s'y attendait pas! Et elle est assez génée, tente de la repousser lorsqu'elle entend les sanglots de Savannah:  

-"Tu... Tu es comme sur la photo.  

Toute ma vie j'ai voulu te serrer dans mes bras...  

Maman..."  

Sally est sous le choc et ne comprend pas: Cette fille doit avoir le même age qu'elle ou à peine plus agée! Et nous sommes au 24eme siècle! C'est impossible! Mais la belle étudiante comprend: LeRoy!  

-"Savannah... Vous êtes la fille de LeRoy?" demande Sally, comprenant que l'ADN modifié de LeRoy a dû être transmis à sa fille... à "leur" fille!  

Une fille vieillissant aussi lentement que son père...  

-"Pourquoi luttez-vous contre LeRoy?" demande la future maman. Savannah ne peut accepter que son père, l'homme qu'elle aime tant, continue à faire de la planète son "royaume" et les cerveaux des gens ses processeurs, autant pour augmenter ses capacités cérébrales que pour les contrôler...  

Sally évoque Dale: Sa "fille" lui explique qu'ils avaient prévus de se marier lorsqu'il reviendrait de sa mission...  

Même si la réussite de sa mission signifier faire disparaitre cette réalité...  

-"Je veux sauver ce monde...  

Même si l'ennemi en face, c'est mon père ou que je dois ne jamais voir le jour!" déclare Savannah, en larmes.  

 

Le Tyran LeRoy fait face au Doc:  

-"J'aime Savannah plus que moi-même! Mais je dois défendre la Terre, je veux sauver ce monde!"  

Le Doc ne sait que dire: Il se reconnait bien là...  

-"Aide-moi à faire revenir à la raison ma... notre fille!" ajoute le Tyran.  

 

Dans le QG des rebelles, Savannah demande à Sally de l'aider à ramener à la raison LeRoy... Ou aider la résistance à l'éliminer.  

L'étudiante rejoint Dick et lui explique la situation.  

-"C'est complétement fou comme histoire!  

Mais que va-t-on faire?" demande-t-il.  

Sally n'en sait rien et n'est pas sur de la marche à suivre...  

Ni ce qui est "bien" ou "mal"...  

Elle est perdue...  

 

Dans la forteresse majestueuse, LeRoy, dans ses luxueux quartiers, a les mêmes intérrogations: Sauver le monde qu'il créera dans l'avenir au risque de le voir détruit par les envahisseurs qui ont fait de lui l'être qu'il est ou bien le laisser tel quel car finalement, c'est un "bon" monde? Il ne sait pas quoi faire...  

Il aimerait tant que Sally soit ici...  

 

Alors qu'une lutte et une guerre totale entre Savannah et son Leader de père se profile, avec LeRoy, Sally et Dick devant prendre partie, plusieurs personnes sur la planète, bien que connectées au cerveau du Glorieux Leader, agissent de manière bizarre: En effet, un signal étrange venu de l'espace les a "réveillé" pour détruire l'espèce Humaine, de l'intérieur...  

-------------------------------------------------------------------  

Voici la quatrième et nouvelle aventure du Doc Bridget dans "Doc Bridget et le Monde de Demain", le nouveau film réalisé par Priscilla Huang! Au générique, on trouve Michael Cannon, Camilla Horowitz, Alex McBrain, Gaia Williams, Amiya Tagore, Igor Polin et Melany Morgan entre autres! La musique est l'oeuvre de Priscilla Lassek! Plongez au coeur d'une aventure de science-fiction temporelle et épique avec "Doc Bridget et le Monde de Demain", le nouveau film de Gérard Cousin Prod!  

 

 

*: Voir le film "Doc Bridget et le Secret du Loch Ness" http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=25004  

 

**: Voir le film "Doc Bridget à la Découverte de L'Intraterre" http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=24933  

 

***: Voir le film "Doc Bridget et la Conjonction des Temps" http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=24680

Scénario : (2 commentaires)
une superproduction d'action (Science-Fiction) de Priscilla Huang

Michael Cannon

Camilla Horowitz

Alex McBrain

Gaia Williams
Avec la participation exceptionnelle de Igor Polin, Amiya Tagore, Melany Morgan
Musique par Priscilla Lassek
Sorti le 11 décembre 2043 (Semaine 2032)
Entrées : 25 635 921
url : http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=25071