Cinejeu.net : devenez producteur de cinéma ! (jeu en ligne gratuit de simulation économique)

Pitbull Production GM présente
Uncharted Waters II : La Malédiction de l'Oubliee

La lune haute dans le ciel, indiquant parfaitement que la nuit est tombée depuis bien longtemps, peine à percer l'épais brouillard. Transperçant celui-ci, l'immense coque d'un navire s'aventure à l'aveugle dans les mers dangereuses qui abritent moult dangers. Le capitaine Edward Glaaspoole (Lars Aaroldsen) épie la mer tel un faucon, mais bien qu'ayant une excellente vue il ne peut que s'avouer impuissant face à ce brouillard étrange, tellement épais qu'il semble même envahir le pont du Serpent Déchaîné, son majestueux navire. Glaaspoole est loin d'être serein, bien qu'il ne le montre pas à ses hommes. Ce brouillard est une immense cachette naturelle pour n'importe quel pirate, capitaine de la Marine ou encore l'un de ces maudits chasseurs de pirates et bien que se sachant être non loin de l'archipel des dents de singe, le capitaine pirate se doit d'être extrêmement prudent à la barre de son bâtiment afin de ne pas s'échouer sur l'une des îles qui forment le célèbre archipel.  

Aucun membre d'équipage ne fait le moindre bruit, sachant parfaitement qu'ils ne sont pas en position de force. Malgré leur redoutable navire armé d'une trentaine de canons, une attaque surprise pourrait les faire passer à trépas. Soudain, le silence qui commence à devenir pesant est brisé par les cris alarmants d'un matelot qui agite nerveusement le bras vers la mer, en direction du pirate chargé du pont. Arrivé à sa hauteur, celui-ci appelle aussitôt Glasspoole tandis que des murmures inquiets se font entendre dans tout l'équipage.  

Lorsque le capitaine arrive enfin au bord du navire pour voir ce qui effraie tant ses hommes, un frisson lui parcourt l'intégralité du corps. Des centaines de débris flottent à la surface, certains d'entre eux se trouvent être recouverts de sang ou pire encore, de morceaux humains tels que des jambes, bras ou des bustes sans bras ni tête. Observant le spectacle macabre qui passe sous ses yeux sans que la moindre émotion n'émane de son visage, Edward Glasspoole retourne à la barre tandis que le silence revient à bord du navire pirate. Alors qu'il continue son avancée dans la brume, le Serpent Déchaîné vient à percuter les débris d'un navire déchiqueté. La proue et la poupe étant encore visibles, coulant doucement vers les abysses.  

Le navire semble avoir éclaté de l’intérieur mais il n’y a aucun feu qui indiquerait une quelconque explosion de poudre. Les hommes de Glasspoole s'alarment alors sur le pont, suivant les ordres de leur capitaine, armant les canons et s'équipant de tromblons, pistolets à rouet ou à silex ainsi que de sabres. Ces derniers sont parés à une attaque de la Marine ou pire encore, de chasseurs de pirates. Mais Glasspoole craint que tout ceci soit parfaitement inutile.  

 

Car selon lui, aucun navire de guerre ne peut être responsable du sort funeste de cet équipage, ou plutôt de leurs restes, ainsi que du bâtiment qu'ils ont croisé il y a quelques instants. La seule fois où le capitaine du pirate a vu un spectacle aussi macabre, il ne devait pas avoir plus de douze printemps et n'était qu'un jeune moussaillon au sein de la Marine. Les mers étaient encore sous le règne de Jack Cutter, le légendaire et terrible pirate qui pendait les hommes d’équipages aux mâts des navires qu’il abordait, clouant les autres à la coque, avant de les dépecer encore en vie. Mais ce qu'il voyait là cette fois dépassait encore ses horribles souvenirs.  

Un silence pesant et interminable a pris possession du pont, chaque homme regarde attentivement la carcasse du navire disparaissant petit à petit dans les profondeurs, depuis le quartier-maître jusqu'au dernier des moussaillons. Sur sa poupe, tous parviennent à lire le nom encore bien visible. Le Coeur de Lion sombre doucement dans les profondeurs abyssales et glacées des mers.  

Glasspoole et ses hommes connaissent la réputation légendaire de ce navire pirate, causant la mort et le chaos sur les mers depuis des décennies sans connaître la moindre défaite de la part de chasseurs de pirates ou de la Marine. Certains avançaient même qu’il était le fils spirituel de Jack Cutter.  

 

Soudain, un choc fait tressaillir le navire tandis que ce dernier ne semble pas avoir percuté le moindre débris ou quoi que ce soit d’autre. Les hommes regardent par dessus bord tandis que Glasspoole reprend la barre. La tension est à son apogée. Un nouveau silence à vu le jour. Les secondes deviennent des minutes interminables. Mais Glasspoole sait que quelque chose rôde autour de son navire.  

Une nouvelle secousse se fait ressentir, bien plus forte que la première, suivie d'une troisième puis d'une quatrième toutes aussi fortes. Le Serpent Déchaîné tangue de gauche à droite tandis que de gigantesques tentacules parsemées de ventouses escaladent la coque, sous les regards terrifiés et ahuris des hommes d'équipage. Espérant se dégager de l'emprise de cette créature, Glasspoole braque la barre de chaque côté, mais il semble avoir perdu totalement le contrôle de son navire. Bien qu'ayant imaginé que le navire qu'il venait de croiser ait pu être attaqué par une puissante créature telle qu'on les décrivait dans les légendes, jamais il n'aurait pensé que ceci puisse être vrai. Or celle qui s'attaquait à son navire avait tout d'un kraken, l'un de ces légendaires monstres marins dont il a souvent entendu les récits de marins, ou d’ivrognes se croyant marins, dans les tavernes dans lesquelles il passait des nuits. Jusqu’à ce jour, il était persuadé qu’il s’agissait de récits pour faire peur aux enfants ou racontés par des fous. Etait-ce possible que tout ceci soit vrai ?  

Le pont éclate en morceaux à divers endroits laissant place à des tentacules s'agitant dans tous les sens. Le Serpent Déchaîné est transpercé de part en part. Des hommes hurlent alors qu'ils sont attrapés par des tentacules et serrés au point d’être coupés en deux ou jetés par dessus bord. Des hommes de Glasspoole tentent de se défendre en tirant sur les tentacules du terrible monstre marin ou en les frappant de leurs sabres mais sans succès, n’ayant pour seul résultat que d’énerver davantage le kraken.  

Le capitaine descend rapidement les marches donnant sur le pont lorsqu'il est violemment projeté hors du navire. Atterrissant dans l'eau, il ne peut qu’assister totalement impuissant à la destruction de son navire et à la décimation de son équipage. Tandis qu'il est emporté par les flots, Glasspoole voit son navire se faire éclater de l'intérieur par les tentacules du kraken avant qu'un débris ne heurte son visage lui faisant perdre connaissance.  

 

Fletcher (Graham Cannon) est assis à l'avant du navire de Morgan Scully, le défunt capitaine de la Catin des Mers, qui semble voler sur les vagues, ses voiles gonflées par le vent. Le jeune homme tourne et retourne sans cesse dans sa main une pierre gravée sur les deux côtés en se remémorant les événements qui se sont déroulés dans le marais de cette maudite sorcière Tiesha, tandis qu’il sent le vent fouetter son visage avec douceur. Il n'arrive pas à penser à autre chose que la mort de Duncan et la disparition d'Angelica, dans ces abominables marais. Le fait d'être parvenu à terrasser la sorcière et libérer tout ce qu'elle avait volé et détenait dans ses maudites bouteilles ne parvient même pas à le consoler, car il n'arrête pas de penser aux révélation que cette folle lui a faites avant de mourir.  

Selon elle, elle avait pour mission de protéger le monde d'un antique pouvoir qui corrompait les hommes, et de terribles créatures, aussi bien marines que terrestres, qui peuplaient la Terre dans des temps anciens. En détruisant ses bouteilles enchantées, Fletcher et les siens avaient libéré ces créatures des temps anciens. Et si jamais quelqu'un remettait la main sur ce pouvoir antique découvert par le peuple de la cité engloutie, le monde ne serait plus jamais le même. Déterminée à accomplir sa mission et à empêcher les Hommes de retrouver la cité engloutie et de libérer le mal qui y sommeillait, Tiesha ne s’était pas rendue compte à quel point elle était petit à petit devenue infâme.  

Fletcher repense également à la disparition d’Angelica, cette dernière avait touché une pierre gravée d’un étrange symbole, sur les deux faces, avant de s’évaporer comme si elle n’avait été constituée de sable. La pierre en question est celle qu’il tient dans la paume de la main droite. Il ne peut s’empêcher de la fixer. Pourquoi n’est-elle plus qu’une pierre tout aussi banale qu’une autre à présent ? Pourquoi le fait qu'il la touche n'avait-il aucun effet sur lui ?  

Devenu le nouveau capitaine de la Catin des Mers comme l'a souhaité Morgan Scully avant de mourir, Fletcher avait suivi son instint et après avoir quitté les marais de Thiesha, il avait pris la mer jusque Synhulla, une ville portuaire commerciale implantée sur une île aux abords de l’archipel des cornes du diable réputée pour y abriter nombre de personnes voulant se faire oublier. Là-bas trouverait-il peut-être des réponses à ses questions ?  

 

«Alors Fletch ? On rêvasse ?!»  

La phrase pronconcée par la jeune femme arrivant dans son dos le sort de ses pensées, tandis qu’elle s’assoit à côté de lui. Il salue la jeune femme sans quitter l’horizon du regard.  

Mary North (Adria Boult) est une pirate mais était surtout une amie fidèle de Morgan Scully. Bien que le défunt pirate ne vivait que pour étancher sa soif de richesse et profiter de la vie, et était intraitable envers ceux qui osaient le trahir, après tout ce temps passé à naviguer à ses côtés, Mary peut affirmer qu’il était également un homme aimé par son équipage et dévoué à ses hommes. C’est d'ailleurs grâce à lui qu'elle est désormais capitaine de son propre navire, après un abordage parfaitement mené au terme duquel il avait décidé de lui offrir une frégate de la Marine qu’elle aura rapidement renommée Le Sinistre Hurleur, en référence aux canons uniques qui armaient le navire et lâchaient une détonation stridente lors des tirs.  

Mary ne fait pas entièrement confiance à Fletcher, mais elle l’apprécie en tant que compagnon et ces derniers mois il a fait ses preuves en tant que capitaine et meneur d’hommes. Après avoir été transpercé par l’épée de Glasspoole, Scully avait demandé à son amie de se porter garante de Fletcher auprès de l'équipage. La dernière requête du capitaine avant de mourir avait été que son navire revienne à Fletcher. Elle a donc respecté le voeux de son ami, mais elle sent que le nouveau capitaine lui cache des choses, notamment liées à cette pierre qu’il ne cesse de fixer et de tournoyer dans ses mains. Si jamais il lui joue un mauvais tour il devra prier pour qu’elle ne le découvre pas. Sinon il en paiera de sa vie.  

Soudain, tandis que la Catin des Mers vogue tout droit vers le port de Synhulla, la pierre dans les mains de Fletcher se met soudain à luire d’un léger bleu ciel.  

 

James Holtley (Jeff Sharko) est au chevet de sa fille qu’il regarde avec douceur en lui caressant le front fiévreux. Cela fait des semaines qu’il appelle tour à tour les médecins de l’archipel des cornes du diable en espérant que l’un d’eux trouve un remède au mal de sa fille, sans succès. Sa femme se tient à ses côtés, observant une pierre posée sur la table de chevet de leur enfant. James croise son regard et fait rapidement le rapprochement, cette mystérieuse pierre ornée d’une instruction sur chaque côté a été trouvée par leur fille sur la plage non loin du port de Synhulla et elle est tombée malade quelques jours plus tard.  

James est un ancien marin. Pirate à bord du Cœur de Lion durant des années, il a finalement décidé de vivre paisiblement sur cette île avec sa famille après avoir pillé un dernier convoi maritime avec ceux qu’il considère comme étant ses frères.  

Jamais il n’aurait pensé que ça se passe de cette manière.  

Fou de rage, l’ancien pirate prend la pierre et sort de la maison avec la ferme intention de se débarrasser de cette saloperie ! Il se met face à la mer et tend le bras pour y envoyer la pierre, lorsque quelque chose stoppe son geste : une lueur bleue ciel émane soudain de la pierre.  

James lève les yeux vers l’horizon et aperçoit deux navires au pavillon noir qui approchent du port.  

 

Edward Glasspoole est à fond de cale. Au-dessus de lui, il voit les vas et viens des membres de l’équipage du capitaine qui l’y a jeté et enfermé. Ce couard n’a même pas eu l’audace de se montrer. Soudain, un bruit métallique se fait entendre avant que la lueur du soleil ne vienne percuter la rétine du capitaine pirate. Il voit des bottes descendre lourdement les marches qui amènent à la cale avant qu’une ombre se met à s’approcher de lui.  

Recouvrant peu à peu la vue, il reconnaît très rapidement l’homme lui faisant face et qui s’agenouille pour arriver à sa hauteur.  

Thomas Covent (Igor Berbatov) regarde silencieusement son prisonnier. «Le célèbre capitaine du Serpent Déchaîné me fait donc l’honneur de sa présence !» s’exclame-t-il soudainement, un grand sourire traversant son visage. Glasspoole ne lâche pas le moindre mot, fixant le regard de son geôlier avec une forte envie de lui retirer les yeux des orbites à l’aide d’une dague. Thomas Covent est réputé comme étant le pire chasseur de pirates qui soit, traquant les pirates avec un terrible acharnement qui lui a rapidement valu d’être surnommé le chien des mers. Il doit avoir à son actif une cinquantaine de pirates pendus par ses propres mains ainsi qu'une dizaine de navires coulés. Glasspoole sent une main se poser sur son crâne, une seconde plus tard il est fortement empoigné par les cheveux. Le chasseur de pirates le fixe intensément dans les yeux, «Pourquoi ton équipage t’a largué sur cette île, vermine ?» demande-t-il d’un ton moqueur.  

Glasspoole lui raconte alors l’attaque du kraken et la destruction de son navire. Un long et pesant silence se place alors dans la cale lorsqu'il termine son histoire, puis Covent explose littéralement de rire. Il relâche le pirate avant d’avancer vers l’escalier, il n’a jamais entendu pareille idioties à part dans les tavernes regorgeant de pochtrons racontant des histoires totalement débiles sur des monstres marins dominant les mers à l’époque d’une cité majestueuse, désormais engloutie.  

Voyant que ses dires ont certainement scellé son sort, Glasspoole tente le tout pour le tout afin de paraître important aux yeux de Covent, «Je sais où tu pourrais trouver la Catin des Mers» déclare-t-il dans un ton précipité qui fait s’arrêter le chasseur de pirates. Covent se retourne alors vers lui, le regard brillant d'intérêt.  

 

Angelica (Pénélope Vélez) se réveille dans un lit chaud et douillet. Se redressant en caressant le médaillon rond percé d’un trou en son centre afin de s’assurer de sa présence, elle regarde doucement autour d’elle avant de se lever. Remarquant une porte entre-ouverte, il ne lui faut que très peu de temps avant d’accourir vers celle-ci et de sortir de la pièce où elle se trouve qui donne sur la plage face à une mer agitée. Une femme regarde la mer sans prêter attention à Angelica qui s’approche doucement en lui demandant qui elle est et où elle se trouve.  

Angelica n'obtient pas d'autre réponse qu'un silence. Grognant quelques mots incompréhensibles avant de faire demi-tour, elle n'a le temps de faire que quelques pas lorsque l’inconnue lui parle d’une voix douce semblant être bienveillante. «Enfin, tu es réveillée Milnhüa.» Ne comprenant pas à quoi fait référence la femme qui lui fait face, l’amie de Fletcher lui demande ce que signifient ce nom. Pour toute réponse, cette dernière commence par se présenter comme étant Ethléïa l’Oubliée (Izabella Lavez) et affirme être une amie des parents d’Angelica. Elle lui affirme alors que son véritable prénom n'est pas Angelica, mais Milnhüa. Bien qu’étonnée par cette révélation, la jeune femme affirme que c’est impossible avant de se taire en voyant le médaillon rond percé d’un trou en son centre qui pend autour du cou de son interlocutrice. Angelica reste bouche bée plusieurs secondes avant de pouvoir à nouveau faire usage de la parole. Refusant de croire ce qu’elle vient d’entendre, elle ne peut s'empêcher d'être intriguée par le fait que cette femme possède le même médaillon qu'elle.  

Pour terminer de la convaincre qu'elle dit la vérité, Ethléïa raconte à Angelica des choses pertinentes sur son enfance, la manière dont elle fut trouvée par ses parents d’adoption notamment. La jeune femme n’arrive pas à y croire, voulant à tout prix connaitre son passé, cherchant des réponses à ses question depuis des années sans en trouver aucune, elle tombe sur une femme affirmant avoir connu ses parents après avoir été littéralement évaporé en contact avec une pierre trouvée dans la hutte de la sorcière Tiesha. Dernière chose dont elle se souvient.  

Voyant la méfiance dont fait preuve Angelica à son égard, Ethléïa décide de lui raconter ce qu’elle sait, notamment concernant ses parents et l’endroit d'où elle vient réellement. Cependant une quinte de toux fait s’arrêter le début des révélations de la femme brune, elle se crispe de douleur en affirmant que sa malédiction refait surface. Elle se met à hurler de douleur avant de regarder vers Angelica qui en attrape un violent frisson de terreur. Ethléïa se met à hurler à Angelica de se mettre à l’abri. Alors que la femme se tient la tête en hurlant sans s’arrêter, la mer s’agite de plus en plus violemment et le ciel s’assombrit au point de devenir pratiquement noir.  

Des océans surgit alors une gigantesque créature, liée à Ethléïa, qui se met à marcher vers la plage. Cette dernière semble faire la taille d'une montagne tant elle est immense. Le ciel tremble, les oiseaux s’envolent des forêts aux alentours. Cette créature, ayant un corps semblant être fait de corail et de roches parsemées d'algues, notamment le visage qui semble en être intégralement constitué, pousse un grognement puissant et rauque faisant trembler le sol tandis que chaque pas fait s'agiter l'océan tout entier. Le remous des vagues est si puissant que la taille de ces dernières semblent mesurer plusieurs centaines de mètres.  

Selon la légende, un géant des mers est lié à sa propriétaire pour la vie. S’il viendrait à mourir alors son lien avec l’humain serait brisé, entraînant la mort de ce dernier. Une malédiction semblant être jetée par les dieux eux-mêmes. Cependant, en voyant Angelica qui s’approche doucement d’elle. Ethléïa se met à lui crier de courir vers la forêt pour se cacher. Sans quoi elle ne survivrait pas à ce qu’il va se passer.  

 

L'herbe s'écrase sous les pas d'Angelica alors qu'elle repousse les branches, lianes et autres broussailles de son chemin. Elle court aussi vite qu'elle peut, sachant que sa vie est en danger après avoir vu la réaction d'Ethléïa une fois que cette chose est sortie de l'océan. Alors que les enjambées de la jeune femme l'emmènent encore plus profondément dans la jungle, Angelica trébuche lourdement sur une racine dépassant du sol. En se relevant elle remarque une construction étrange devant elle. De forme rectangulaire à sa base avant de partir en forme pyramidale en son sommet.  

D'étranges écritures parcourent l'intégralité d'une partie de ce qui ressemble fortement à un temple, recouvert de feuilles et autres lianes à moitié pourries. De forme rectangulaire il pourrait s'agir d'une entrée camouflée par la roche. Angelica frotte sur cette dernière afin de retirer les végétaux pourrissant qui l'empêchent de contempler pleinement les écrits. A peine eut-elle effleurer la roche composante du temple que ce dernier semble trembler dans un fracas assourdissant. Les étranges écritures s'illuminent d'un bleu cyan tandis que la forme rectangulaire s'abaisse dans le sol.  

La jeune femme regarde l'entrée béante d'un regard ahurit avant d'avancer d'un pas hésitant à l'intérieur. Peut-être sera-t-elle à l'abri à l'intérieur face à cette immense créature qui a surgi des mers ? Alors qu'elle s'aventure prudemment au sein du temple, Angelica arrive face à un autel semblant être fait d'un élément transparent où émane une légère lueur bleutée. Elle touche l'autel, pensant que la réaction serait la même qu'à l'extérieur. Mais il n'en est rien.  

La belle brune remarque au centre de l'autel un trou rond avec à son centre une pointe émanant du composant translucide. Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre que ce trou correspond parfaitement avec avec son médaillon. Elle l'arrache de son cou avec détermination et l'amène rapidement vers le trou avant de stopper son geste, réfléchissant aux conséquences que son geste pourrait avoir.  

Un long hurlement strident la tire de ses pensées hésitantes. La créature marine ne l'a visiblement pas oubliée !  

Angelica enfonce le médaillon dans l'orifice qui lui est approprié. Une explosion lumineuse surgit alors, aveuglant Angelica quelques instants. Un halo de lumière bleue cyan s'extirpe de la composante transparente et remonte l'intégralité du temple jusqu'à atteindre son sommet et de s'échapper par un orifice semblant être propice à cet usage. Le halo lumineux perfore les épais nuages et semble continuer son chemin bien plus loin encore.  

 

Fletcher, en présence de Mary, s'entretient avec James concernant la pierre qu'il a en sa possession.  

Elle est identique trait pour trait à celle qu'Angelica a touchée, à l'exception du symbole présent sur les deux faces de la pierre qui est différent.  

Holtley lui explique que sa fille est tombée malade une fois qu'elle a pris cette pierre dans les mains. Le capitaine de la Catin des Mers regarde attentivement les deux pierres, serait-il possible qu'il en existe encore d'autres dispersées aux quatre coins des océans ? Serait-il possible que ces pierres aient des facultés uniques, totalement différente de l'une à l'autre ?  

«Cette petite est-elle vraiment ta fille ?» La question posée par Mary semble perturber l'ancien pirate qui avoue finalement que non, lui et son épouse l'ayant trouvée dans un panier en osier sur la plage il y a six ans désormais. L'amie du défunt Capitaine Scully se retourne vers Fletcher en déclarant que c'est logique. Sous le regard interrogateur de son comparse elle poursuit, «Ton amie qui s'évapore après avoir touché cette pierre et maintenant cette petite fille qui tombe malade après avoir été en contact avec celle-ci. Il n'y a que certaines personnes qui sont sensibles à ces pierres, et les deux que nous avons trouvées pour le moment ont toutes les deux été adoptées ! Mais je ne saurais dire ce qui les lie.»  

Soudain, un halo lumineux bleu transperce le ciel. Des personnes se rassemblent rapidement sur la plage en observant le ciel. Fletcher est persuadé que cet halo lumineux à un rapport avec son amie disparue. Il décide alors de rejoindre au plus vite la chaloupe pour remonter à bord de son navire. Mary fait de même en regagnant la chaloupe de son navire gisant sur la plage. Avant de partir, Fletcher remarque que les deux pierres devenues bleues cyan s'illuminent avec d'avantage d'intensité à présent ! Il sait qu'il trouvera Angelica ou tout du moins une trace de son passage en se rendant vers la source de ce halo. C'est en se sentant débarrassé d'un poids qu'il regagne la chaloupe où attendent ses quelques membres d'équipage.  

James regarde par la fenêtre de la chambre de sa fille, il n'a jamais pensé être père mais c'est arrivé avec cette petite. Si il peut mettre fin à ses souffrances d'une quelconque manière il le fera sans hésitation. Il est sûr qu'en suivant Fletcher et Mary, il pourra soigner sa fille et trouver des réponses aux questions qu'il se pose. Une nouvelle aventure s'ouvre à lui, cette fois-ci ce n'est pas par avidité qu'il va prendre la mer. Ce ne sera pas pour prendre la vie et les trésors qu'il pourrait rencontrer mais bien pour sauver une vie. Celle de son trésor. Celle de sa fille.  

Alors que les deux capitaines s'apprètent à repartir en mer, il court après eux, décidé à embraquer à bord d'un de leur navire.

Scénario : (2 commentaires)
une superproduction fantastique de Andréa-Lise Hater

Graham Cannon

Adria Boult

Lars Aaroldsen

Penelope Vélez
Avec la participation exceptionnelle de Jeff Sharko, Izabella Lavez, Igor Berbatov
Musique par Morena Rasmuson
Sorti le 17 avril 2043 (Semaine 1998)
Entrées : 20 738 409
url : http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=25081