Cinejeu.net : devenez producteur de cinéma ! (jeu en ligne gratuit de simulation économique)

Morcar Prod présente
Uncharted Waters V - L'Ecumeur des Nuages

Sagement assis en attendant l'arrivée de la conteuse, le petit groupe d'enfants chahutait gentiment avant que la vieille dame n'arrive. Tous connaissaient plus ou moins les contes et légendes de leur peuple, mais aucun ne savait les conter comme la vieille Yolanda qui leur donnait rendez-vous chaque semaine pour leur faire découvrir les histoires de leurs ancètres. Lorsqu'elle arriva enfin, Yolanda prit le temps de bien s'installer puis patienta jusqu'à ce que tous les enfants se soient tus. Tandis qu'elle commençait à parler, son regard parcourut sa jeune assemblée croisant celui de chacun des enfants un par un. Voir ces yeux d'enfants ébahis remplissait de joie le coeur de la vieille femme, qui s'était donné pour mission de transmettre son savoir aux plus jeunes afin que personne n'oublie quels sacrifices avaient fait ceux qui les avaient précédé pour assurer la sécurité et la sérénité de leur peuple. Mais parmi tous ces enfants, il en était surtout un qui plus que les autres encore écoutait ses paroles avec la plus grande attention. Chaque fois qu'elle venait, le petit Raúl restait silencieux du début à la fin de l'histoire, les yeux brillants et le regard empli de rêves.  

Ce jour là, elle allait leur conter une histoire très importante de leur peuple, celui de cette aventurière qui avait bravé la plus terrible des créatures dans l'espoir d'atteindre leur île, une créature qui depuis toujours protégeait leur peuple l'extérieur, protégeait leur île de toute menace. C'est grâce à elle qu'ils vivaient ici en toute quiétude, et pourtant cette aventurière était venue troubler tout leur équilibre, mettant leur île en danger, les mettant tous en danger...  

 

 

 

La tempête faisait rage, secouant la mer déchainée qui frappait la coque de l'Ensorceleuse avec toute sa puissance. Luttant contre le serpent de mer qui s'en était pris à leur navire, l'équipage peinait à se tenir debout sur le pont malgré son expérience. Les cris des marins étaient étouffés par le bruit des vagues qui s'écrasaient sur le pont, manquant régulièrement d'emporter les mats avec elles, et par l'orage qui grondait en zébrant le ciel de ses éclairs blafards. L'équipage était expérimenté, mais affrontait là la plus grande menace à laquelle il avait jamais fait face.  

Conscient qu'ils n'avaient plus aucune chance face à cette immense créature, Shay Mulligan (Daniel Flintstone) évitait les obstacles qui se dressaient sur son chemin et les menaces qui risquaient de le faire basculer par dessus bord, cherchant une échapatoire sans savoir où se réfugier. Malgré le vacarme de la tempête, on entendait le bois du navire craquer sous les assauts de l'assaillant qui avait pour unique but de tous les emporter dans les profondeurs. Une nouvelle secousse manqua de faire basculer le navire définitivement, sans que Shay ne sache si celle-ci était dûe à une attaque du serpent ou une vague scélérate. Le choc projeta l'aventurier qui frappa le bastingage et passa par dessus bord. Se rattrappant de justesse au cordage, il s'écrasa contre la coque du navire et glissa contre celle-ci. Un autre marin n'avait pas eu la même chance qui lui et tomba à l'eau. A peine eut-il rejoint la surface pour tenter de reprendre sa respiration, il fut happé par la créature qui l'emporta avec elle dans les profondeurs de l'océan. Tirant de toutes ses forces, Shay parvint à remonter à bord à la force de ses bras. A peine eut-il posé de nouveau le pied sur le pond, l'Ensorceleuse frappa un rocher dans un craquement sourd qui perfora la coque. Comme si le menace de la tempête et du serpent de mer ne suffisaient pas, le navire allait à présent prendre l'eau, scellant définitivement son destin.  

Mais la présence de ce récif était peut-être une chance, car cela signifiait que dans leur malheur, le navire avait peut-être été ramené près d'une côte. Cherchant dans la nuit à distinguer un rivage qui pourrait être son seul salut, Shay entendit retentir un nouveau craquement. L'Ensorceleuse était prisonnière de récifs.  

Soudain, dans la lueur d'un éclair d'orage, Shay apperçut une île au loin. Le navire était encore loin de la côte, et il serait impossible d'y accoster. Aussi l'aventurier décida de tenter le tout pour le tout et se dirigea vers la proue du bateau. Attendant qu'une nouvelle secousse passe, il se mit à courir lorsque celle-ci fut terminée, et prenant le plus d'élan possible sauta aussi loin qu'il put avant de sombrer dans les flots.  

Derrière lui, le serpent de mer continuait son festin sans remarquer cet homme qui avait volontairement abandonné le navire. Emporté par les flots, Shay se débattait tant qu'il pouvait pour rester à la surface en espérant pouvoir atteindre la côte. A mesure qu'il s'éloignait, les cris de l'équipage disparaissaient dans le vacarme de l'orage.  

 

"Et c'est ainsi je fus l'unique survivant de l'Ensorceleuse ! Pendant plusieurs semaines j'ai survécu sur cette île en mangeant le peu que je pouvais y trouver, jusqu'à ce qu'un bateau approche et aperçut mes signaux. J'ai bien cru que j'allais mourir sur cette île, après avoir survécu au serpent géant."  

Shay Mulligan termina son récit et laissa planer un long silence, attendant la réaction de son auditoire qui ne tarda pas à venir. Des éclats de rire moqueurs retentirent dans toute la taverne. Ce sacré Shay méritait sa réputation de bonimenteur ! Mais on pouvait au moins lui accorder le fait qu'il savait raconter les histoires. A l'entendre, on avait vraiment l'impression de se trouver à bord de ce navire, tant les descriptions qu'il faisait étaient empreintes de réalisme. Mais personne ne croyait jamais à ses histoires, pas plus ici qu'ailleurs.  

Depuis que ces créatures légendaires avaient surgit des profondeurs, on ne comptait plus le nombre d'histoires racontées décrivant les assauts de celles-ci. Beaucoup se targuaient d'avoir survécu à leurs attaques, mais aucun ne pouvait affirmer en avoir vaincu une. Les océans étaient devenus plus dangereux que jamais, à tel point que pirates et flibustiers n'osaient même plus prendre le large. Pourtant Shay ne rêvait que de ça, reprendre la mer. Mais pour ça il lui fallait un navire, or il n'avait plus un sou en poche.  

Pour ce soir cependant, le tavernier lui offrit le repas en remerciement de cette jolie histoire qu'il avait racontée et avait attiré une clientèle curieuse qui avait entendu parler de cet aventurier qui aurait survécu à un serpent de mer. Avec tous les clients que son histoire avait attirée, on pouvait bien lui offrir le repas.  

 

Fuyant à toutes jambes ses poursuivants, Ricardo (Eduardo Ramirez) se faufilait dans la foule sans se soucier des hurlements qu'il entendait dans son dos. Tenant fermement la bourse qu'il avait dérobée à un passant il se glissait dans les rues étroites de Puerto Caveira qu'il connaissait par coeur. Construite à la verticale sur les deux faces opposées de la gorge d'El Sumadiro, la ville mexicaine se décomposait sur plusieurs étages, et il était très facile de s'y perdre, ou d'y perdre quelqu'un qui ne connaissait pas bien la ville.  

Atteignant une des passerelles suspendues qui reliaient les faces opposées de l'étrange cité, Ricardo bondit sur celle-ci à sa droite, échappant aux deux hommes qui arrivaient face à lui et pensaient le coincer. Malheureusement, deux autres hommes encore se trouvaient de l'autre côté de du pont suspendu, bloquant la voie au voleur. Sans perdre un instant, Ricardo passa par-dessus la corde qui servait de rampe et se jeta dans le vide en poussa sur ses jambes pour aterrir deux étages plus bas, laissant derrière lui ses poursuivants qui n'osèrent par reproduire la figure suicidaire qu'il venait de réaliser.  

Sous le regard médusé de ceux-ci, il disparut dans la foule nocturne en emportant avec lui le fruit de son larcin. Après avoir couru encore un moment pour s'assurer qu'il n'était plus suivi, Ricardo s'arrêta dans un coin tranquille pour reprendre sa respiration et observer de plus près à combien s'élevait la cagnotte qu'il avait dérobée. La bourse était bien remplie, Shay et lui allaient pouvoir manger et dormir à l'abri pendant quelques temps grâce à ça. Celui-ci devait d'ailleurs sans doute l'attendre à la taverne, il était d'ailleurs temps que le voleur le rejoigne. Il se mit alors en marche sans perdre un instant, espérant que son ami avait réussi à obtenir de quoi manger.  

 

 

 

Observant les lumières de la ville qui s'élevaient de part et d'autres des deux faces de Puerto Caveira, Angelica Velazquez (Penelope Vélez) restait ébahie par le spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Jamais elle n'avait vue une telle chose. De part et d'autres de la gorge avait été construites des habitations à partir de restes de navires. On aurait cru avoir face à soi une immense flotte. De part et d'autres, des passerelles s'étendaient et formaient un réseau de circulation telle une toile d'araignée. Des milliers de lampions illuminaient la ville qui semblait se perdre dans les nuages depuis la chaloupe dans laquelle la jeune aventurière se trouvait.  

Angelica eut immédiatement une pensée pour Fletcher avec qui elle aurait tant aimé partagé ce splendid spectacle. Le quitter comme elle l'avait fait, après la nuit qu'ils avaient passé ensemble, en ne laissant derrière elle qu'une simple lettre d'adieu sans laisser un seul indice pour tenter de la retrouver n'était sans doute pas la chose la plus honnète qu'elle avait faite, mais elle était convaincue d'avoir fait le bon choix, après la découverte qu'elle avait faite sur l'île du capitaine Alday. A présent elle savait qu'elle était liée à ces créatures qu'ils avaient libérées sans le vouloir en vainquant la sorcière Tiesha, tout comme Ethléïa qu'elle avait d'abord cru être une amie et alliée avant qu'elle ne la trahisse.  

 

Sur cette maudite île du Crocodile, dans l'antique temple de leurs ancètres, Angelica et Ethléïa avaient découvert l'histoire de leur peuple, qui avait mis la main sur un grand pouvoir, un pouvoir magique grâce auquel ils étaient parvenus à faire voler leurs navires, et avaient découvert l'existence d'un autre peuple vivant au-dessus des nuages, les Chakapoyas, qui avaient fondé l'empire flottant de Nazheril. Une guerre les avaient alors opposés, au terme de laquelle les plus puissants sorciers Chakapoyas utilisèrent leur magie au sacrifice de leur vie pour engloutir la cité des ancètres d'Angelica, et jeter une malédiction sur les quelques survivants qui ne pourraient enfanter que des filles.  

Pendant des années, le capitaine Alday avait cherché à découvrir le secret de ce peuple, dans l'espoir de parvenir à mettre la main sur cette puissance enfouie dans les profondeurs de l'océan. Cela l'avait mené jusqu'à cette île où il avait été enfermé par la sorcière Tiesha, condamné à une hibernation qui n'avait pris fin que lorsqu'elle fut tuée par Fletcher Greetham. Gardienne du peuple des Chakapoyas, la sorcière avait fait le choix de se condamner à une vie d'exile sur Terre, afin de protéger le secret des siens envers et contre tout, quite à y laisser la vie.  

En apprenant sa mort, Alday n'avait eu qu'un seul regret, ne pas être celui qui lui avait oté la vie. Mais alors libéré de son hibernation, sa malédiction n'avait pas pris fin pour autant et il restait condamné sur son île. En attirant dans son antre deux des héritières du peuple des Atlantes, il avait cru enfin toucher au but, leurs médaillons étant la clé qui lui permettrait enfin de mettre la main sur ce pouvoir et sur l'Ecumeur des Nuages, ultime navire volant rescapé de la guerre des Atlantes et des Chakapoyas. Sans les puissants sorciers pour les protéger, il espérait prendre le pouvoir de l'empire de Nazheril.  

Dans son antre, le capitaine Alday avait alors révélé aux deux héritières tout ce qu'il avait découvert sur leurs ancètres, et sur cette légende selon laquelle l'une d'entre elles mettrait fin à la malédiction en mettant au monde un fils. En apercevant le sourire vicieux qui s'était dessiné sur le visage du capitaine maudit, les deux soeurs ennemies avaient alors compris quelles étaient ses intentions vis à vis d'elles. Car si l'une d'entre elles était cette élue, il comptait bien être le père de son enfant.  

 

Afin de pouvoir échapper au Crocodile, Angelica avait proposé à Ethléïa de mettre de côté leurs rivalités, mais cette dernière avait profité de la première occasion pour la trahir à nouveau et s'échapper en l'abandonnant à un triste sort. Ce n'est que grâce à Fletcher qu'Anglica avait pu finalement échapper au capitaine maudit. De retour à bord de la Catin des Mers, elle avait caché à son ami ce qu'elle avait découvert dans l'antique temple, son choix étant déjà fait quand à l'avenir de leur collaboration.  

Lorsqu'elle s'était offerte à lui cette nuit là, c'était à la fois pour lui déclarer son amour et pour lui dire adieu. Car elle ne souhaitait pas qu'il continue de risquer ainsi sa vie pour elle. Ceci était son héritage, et c'était à elle seule de faire face aux dangers qui le menaçaient. Dès qu'elle en eut l'occasion au premier port venu, elle abandonna derrière elle tous ses amis sans qu'il puisse la retrouver, pour partir à la poursuite d'Ethléïa.  

 

 

 

Après un long périple en longeant les côtes jusqu'à Puerto Caveira, Ethléïa (Izabella Lavez) pensait pouvoir enfin trouver ce qu'elle était venue chercher. Car elle avait découvert dans l'antre du Crocodile un élément que sa "soeur" n'avait pas trouvé. La sorcière Tiesha n'était pas la seule gardienne du peuple des Chakapoyas. Une autre sorcière nommée Mami Wata existait encore. Ethléïa comptait découvrir où elle se cachait, et la forcer à lui révéler où se trouvait l'Ecumeur des Nuages. Là, grâce à son médaillon elle pourrait en prendre le contrôle et reprendre aux Chakapoyas ce que ses ancètres étaient venu chercher et ce pour quoi ils avaient péri.  

En entrant dans la demeure d'Alejandro Guerrero (Maximo Velasquez), elle espérait réussir à convaincre ce pirate sanguinaire de mettre à sa disposition toute sa flotte en échange des plus grandes richesses jamais vues. Escortée par Adewale (Lukas Hart), un ancien esclave libéré par le capitaine Guerrero et qui était devenu son fidèle second, elle approcha du pirate qui l'observait dubitativement. Ainsi c'était cette femme qui prétendait détenir la clé permettant de prendre le contrôle du légendaire Ecumeur des Nuages ? Le capitaine Guerrero n'avait jamais apporté aucun crédit à cette légende de navire volant, jusqu'à ce que ces créatures venues des profondeurs refassent surface.  

Car si les légendes que l'on racontait à propos de ces créatures s'étaient révélées être la vérité, n'en serait-il pas de même pour ce fameux navire ? Invitant la jeune femme à s'asseoir à sa table, il lui demanda de lui répéter ce qu'elle avait raconté à son second dans cette taverne, le regard empli de curiosité. Ainsi selon elle, s'ils voulaient mettre la main sur le célèbre navire, il allait leur falloir en premier lieu trouver cette sorcière dont plus personne n'avait entendu parler depuis des années.  

 

 

 

"Je vous assure que ce navire existe ! Mais malheur à celui qui en prendra le contrôle, car il devra alors faire face à une créature plus terrible encore que celles qui écument nos mers depuis peu, une créature volante crachant du feu, et couverte d'écailles si épaisses que rien ne peut les traverser."  

Une fois de plus, Shay Mulligan n'obtint rien d'autre que des moqueries de son assemblée lorsqu'il raconta la légende de l'Ecumeur des Nuages. Bien sûr, tout le monde avait déjà entendu parler de ce navire volant, mais ce n'était qu'une légende. Qui pouvait faire voler un navire ? Et à quoi bon ?! Observant les marins qui retournèrent à leurs occupations sans plus se soucier de lui, Shay croisa le regard d'un jeune homme qui le fixait silencieusement, et semblait plus réceptif que les autres à ses propos. Il demanda alors à son ami Ricardo de leur commander une bière à chacun, plus une autre pour cet étranger.  

Assise à la table de la taverne, Angelica observa le bonimenteur qui venait dans sa direction. Vérifiant discrètement que ses longs cheveux étaient toujours bien cachés à l'intérieur de son chapeau, elle le laissa s'asseoir à sa table et attrappant la chope qu'il lui offrait, but une grande gorgée sans dire un mot. Ce fut lui qui rompit le silence, en lui demandant si son histoire l'avait intéressé. Bien sûr qu'elle avait attiré son attention ! Angelica espérait même le convaincre de se joindre à elle, car elle avait besoin de nouveaux compagnons pour se lancer à la poursuite d'Ethléïa. Mais pour ça, il leur fallait un navire.  

Ca tombait bien, car Shay en possédait justement un. C'est en tout cas ce qu'il fit croire à ce jeune pirate qui lui proposait une bourse pleine d'or en échange de ses services. Pour cette somme, l'aventurier était prêt à dérober l'un des navires de son éternel ennemi, le capitaine Guerrero, et s'enfuire loin de cette maudite cité de Puerto Caveira. L'accord fut conclu par une simple poignée de main, suivie d'une bonne gorgée de bière. En avalant celle-ci, Angelica fut de nouveau prise de nausée, ce qu'elle masqua autant qu'elle put. Il ne faudrait pas que ses nouveaux compagnons la croient sujette au mal de mer, si elle voulait éviter les moqueries. De son côté, elle devinait que ces nausées avaient une toute autre origine...  

 

 

 

Ecoutant avec attention le conte de la vieille Yolanda, Raúl se laissa emporter par ce récit d'aventure. Depuis douze ans, il n'avait jamais quitté l'île où il vivait. Pourtant il était convaincu qu'il y avait de nombreuses choses à découvrir au delà de l'océan de nuages qui s'étendait à perte de vue. Alors que tous les siens se réjouissaient de pouvoir vivre paisiblement sur leur île volante, loin de tous les dangers qu'on racontait dans ces histoires, lui rêvait d'ailleurs. Comme il aurait aimé vivre une aventure comme celle de cette Angelica ! Comme il aurait aimé connaître cette aventurière, à laquelle il s'identifiait tant.  

Plongeant son regard dans celui du petit garçon, Yolanda croyait bien deviner quelles idées lui traversaient l'esprit. Elle n'était pas surprise de voir ses yeux briller à l'écoute de ces aventures. Il avait ça dans le sang...  

 

-----  

 

Angelica Velazquez : Penelope Vélez  

Ethléïa : Izabella Lavez  

Shay Mulligan : Daniel Flintstone  

Ricardo Mestres : Eduardo Ramirez  

Alejandro Guerrero  

Adewale : Lukas Hart  

Mami Wata : Miranda Connors  

 

Avec la participation exceptionnelle de Ricardo Muños dans le rôle de Raúl

Scénario : (4 commentaires)
une superproduction fantastique de Alfonso Hernández

Daniel Flintstone

Penelope Vélez

Eduardo Ramirez

Izabella Lavez
Avec la participation exceptionnelle de Maximo Velasquez, Lukas Hart, Miranda Connors
Musique par Morena Rasmuson
Sorti le 02 juillet 2055 (Semaine 2635)
Entrées : 25 825 302
url : http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=25389