Cinejeu.net : devenez producteur de cinéma ! (jeu en ligne gratuit de simulation économique)

Gérard Cousin Prod présente
Stairway To Heaven

Le Japon a considérablement changé à la fin du 21eme siècle: L'arrivée massive d'immigrés a totalement transformé le pays, l'ouvrant plus sur le monde. Les villes s'agrandirent de plus en plus passant de mégalopoles à gigalopoles! La plus spectaculaire fut "Tokyosaka", une ville s'étendant sur tout le sud de l'archipel, ayant fait fusionner Tokyo et Osaka. Cela a donné l'une des plus grandes villes du monde s'étendant sur plus de 500 kilomètres. Administrativement, la ville est séparée en plus de 300 districts, formant ainsi les quatre secteurs Nord, Sud, Est et Ouest. La ville compte de très nombreuses tours et buildings mais aux pieds de ces tours de verre, il y a aussi les "bas-fond" de la ville d'une crasse repoussante, une criminalité et une prostitution omniprésentes et une multiplication des trafics de substances illicites comme l'Alendhir. Carrefour de la galaxie, on y croise aussi bien des extraterrestres que des androïdes hautement sophistiqués. Mais surtout, il se passe de nombreuses histoires dignes d’intérêt dans cette ville...  

C'est pourquoi laissez-moi vous conter l'une d'entre elles aujourd'hui...  

 

Dans un jardin richement entretenu, situé sur le toit d'un immense building, il y a une certaine effervescence: Une dizaine de personnes regarde, sans la moindre émotion, l'un d'eux mettre en marche ce qui semble être un ordinateur holographique, quelque chose de très sophistiqué. Après avec pianoté sur les projections holographiques qui l'entourent, l'homme en costume sur mesure appuie sur une dernière projection...  

Une sorte de lumière s'élevant vers le ciel illumine le jardin et les buildings aux alentours, sous le regard impassible des personnes présentes.  

-"Alors? Est-ce que cela a marché?" demande une jeune femme aux traits Asiatique.  

L'homme assure que oui, tout a marché comme espéré.  

-"Bien. Vous avez leurs signatures énergétique?"  

L'homme confirme.  

-"Transmettez les à Suzuki-Sama et dites lui de faire vite pour les trouver."  

Son interlocuteur attend quelques secondes puis conclut:  

-"Transmission effectuée".  

La jeune femme est satisfaite que tout ait aussi bien fonctionné: C'était prévisible bien évidemment mais ce n'est pas rien. Le "projet" avance bien et cela la ravirait...  

Si seulement elle était dotée d'émotions bien entendu...  

 

Elle a mal partout, elle ne peut se lever et se traîne sur le sol crasseux de cette rue du 287eme district. Elle est assaillie par la violence qui règne ici, à la douleur et à la mort qui l'entourent. Bien qu'elle comprenne vite où elle se trouve, sur Terre, cela ne l'avance pas plus que ça...  

-"Eh, les gars, vous avez vu ça?"  

La jeune femme blonde tourne la tête et découvre des mecs sales, sentant le mauvais alcool et la pisse, qui marchent dans sa direction.  

-"Jolie!" s'exclame l'un d'eux en regardant le sublime corps nu de la jeune femme.  

-"Lai... Laissez moi!"  

Les vagabonds rient à cette demande.  

-"On va te laisser, ma belle, mais quand on en aura fini avec toi!"  

Les types l'agrippent, l’entraînent plus loin dans la ruelle.  

-"Je vous ai demandé de me laisser tranquille!"  

Des rires comme seule réponse...  

Elle commence à retrouver ses sensations, le contrôle de ses membres...  

Arrivés vers une sorte de cabane faite de bric et de broc dans la ruelle avec un matelas sale et taché de sperme et de sang, elle réagit promptement: Elle se dégage de l'étreinte de ces hommes, en frappe un, puis un deuxième, faisant quelques pas pour s'éloigner d'eux.  

-"Partez, je ne veux pas vous faire de mal..." dit elle en leur faisant face.  

Certains sortent des lames.  

-"Si tu crois qu'on va te laisser, tu te trompes, salope! T'es à nous maintenant! T'es notre "chose", pétasse!"  

La jeune femme secoue la tête.  

Et ils se jettent sur elle...  

Mais contrairement à ce qu'ils imaginaient, elle est tout sauf une proie facile: Elle esquive, riposte, ses coups de poings pulvérisant les os qu'ils touchent!  

Une skycar se pose à l'entrée de la rue, deux flics du T.P.D (Tokyosaka Police Department), filent, armes à la main...  

Et découvre une jeune femme blonde et nue, debout, entourée de ses agresseurs baignant dans leur sang, au sol.  

-"Est-ce que ça va?" demande l'agent Derek Nakasuga (Graham Cannon) à la jeune femme.  

Son collègue ricane:  

-"C'est plutôt à ces types par terre qu'il faudrait le demander!"  

La jeune femme semble vraiment perdue, paumée. Derek enlève sa veste et la donne à la jeune femme.  

-"Venez, on vous conduit au Central..."  

 

A plus d'une centaine de kilomètres de là, dans le 290eme district, un jeune homme regarde sa victime à ses pieds, un sourire machiavélique sur le visage. Il lui pique ses vêtements et quitte la ruelle, arrivant dans une rue bondée, où des gamines à peine pubères vendent leurs charmes, où des toxicos crèvent dans l'indifférence générale ou sous les coups de voyous en manque, la crasse est partout, l'horreur, les cris, les pleurs.  

Il sourit, même s'il ne sait pas où il se trouve, ni pourquoi il s'y trouve. Mais au milieu de la fange de cette tentaculaire gigalopole, il sent qu'il y en a "un"...  

Il disparaît dans la foule sur les trottoirs bondés de cette fourmilière géante qu'est Tokyosaka, sachant qu'il doit le chercher et le tuer...  

*******STAIRWAY TO HEAVEN*******  

 

Générique: https://www.youtube.com/watch?v=bsvzP8EO65w  

 

UN FILM DE EMILY ET MIKE CANNON  

 

AVEC:  

 

ALEXANDRA GREEN - GIUSEPPE LEDERMAN - DAE MIN JI  

 

************************************************  

-2784, Tokyosaka-  

-"Vous voulez quelque chose à boire?"  

Derek regarde la jeune femme, désormais enfermée dans son mutisme. Il lui a trouvé des vêtements lorsqu'ils sont arrivés au Central. Mais cette fille semble "ailleurs" dans sa tête...  

-"Moi, c'est Derek..."  

Elle ne réagit pas tant elle semble vraiment "agressée" par le monde qui l'entoure même dans ce bureau, presque vide, du Central du 287eme district. L'agent du T.P.D essaye depuis de longues minutes d'avoir des renseignements sur cette fille, visiblement sous le choc et n'ayant aucun scan d'identité dans les bases de données ou de signatures énergétiques répertoriés.  

-"Vous avez un nom?"  

La jeune femme hoche la tête.  

-"Ananiel..."  

Derek se dit que c'est un bon début.  

D'un coup, Ananiel (Alexandra Green) semble agitée: Elle ne ressemble plus à la jeune fille mutique et perdue dans ses pensées, elle semble comme "réveillée", parfaitement aux aguets, comme si elle avait senti quelque chose: Evidement, il y en a "un" ici! Tout cela doit être son œuvre ou celui de son abject maître!  

-"Je dois partir..."  

Elle se lève, semblant très déterminée.  

Derek lui assure qu'elle devrait voir un médecin d'abord.  

-"Et nous devons prévenir vos proches..."  

Elle secoue la tête:  

-"Je n'ai pas de "proche", pas d'amis, pas de famille... Laissez-moi partir maintenant."  

 

Depuis son immense bureau au dernier étage de son building dans le 111eme district, John Suzuki (Michael Cannon) regarde la ville entière à ses pieds, une ville qui s'étend à perte de vue, "SA" ville...  

-"Monsieur, la signature énergétique de l'un des deux sujets a été scanné au Central du 287eme district..."  

Suzuki se retourne, s'allumant un cigare.  

-"C'est bien Ukyo qui est le divisionnaire du 287eme?"  

Son assistant confirme.  

-"Je vais contacter ce cher Ukyo, le prévenir qu'on va venir chercher le paquet..."  

 

-"Je vais partir! Et vous ne pourrez pas m'en empêcher, je vous l'assure."  

Derek tente de calmer Ananiel mais cette dernière assure être très "calme" mais extrêmement déterminée  

-"Tout cela vous dépasse, Derek. Je n'ai aucune envie de vous faire du mal mais si vous m'y contraignez, je le ferais sans hésiter."  

Le flic a vu les types dans la ruelle et ceux qui ont survécu n'étaient pas dans un bel état...  

Et dire que cette frêle jeune femme a fait ça à mains nues, c'est encore plus incroyable!  

Il décide d'être honnête:  

-"Vous ne pouvez pas partir, vous allez être poursuivie pour avoir tuer deux de ces hommes...  

Et avoir mis en pièces ceux qui ont survécus..."  

Ananiel assure qu'elle n'a fait que se défendre, elle les a prévenus "avant" qu'elle n'avait aucune intention de leur faire du mal. Mais ils n'ont pas écouté et ils ont décidé de s'en prendre à elle malgré l'avertissement...  

-"Je partirais d'ici, que vous le vouliez ou non!"  

Le collègue du jeune homme entre dans le bureau.  

-"Derek, viens voir..."  

Il accepte mais demande à Ananiel de rester là, ce sera mieux pour elle...  

Dans le couloir, son collègue lui explique de quoi il retourne:  

-"Je reviens du bureau du divisionnaire, on doit préparer cette fille, des gars du T.P.D vont venir la chercher d'ici quelques minutes."  

Derek n'est pas d'accord:  

-"Cela n'est pas la procédure habituelle..."  

Son collègue hausse les épaules:  

-"C'est pas une cliente "habituelle" non-plus!"  

Alors qu'ils s’apprêtent à retourner dans le bureau, plusieurs personnes, deux hommes et une femme en costumes sombres, s'approchent d'eux.  

-"Nous venons chercher l'individu appréhendé par le véhicule de patrouille G-1924."  

Le collègue de Derek s'empresse de leur indiquer le bureau. Ils pénètrent dans le bureau et en ressortent, tenant fermement Ananiel, chose qui semble étonné tant la jeune femme que Derek. Elle se débat mais les types en costumes n'en ont cure.  

Une chose attire l'attention du jeune policier: En tentant de retenir Ananiel, la manche de la veste et de la chemise de l'un des types se relève, affichant des bribes de tatouages...  

-"Ces mecs, ce ne sont pas des flics..." dit Derek à son équipier, la main déjà sur la crosse de son arme...  

Mais il sent le canon d'une arme contre son ventre.  

-"Fais comme si tu n'avais rien vu! Cette nana est recherchée par le maire Suzuki donc tu fermes ta gueule et tu les laisses faire..."  

Derek n'en revient pas que son collègue soit un "pourri": Oui, dans cette foutue ville, il n'existe pas beaucoup de flics "honnêtes"... Mais jamais il n'aurait pensé que ce collègue n'en été pas un!  

Et laisser cette fille aux mains des Yakuzas du maire, c'est juste dégueulasse...  

Ananiel semble calme tout à coup.  

-"Laissez-moi partir... Je ne veux pas vous faire de mal..."  

Un poing vient frapper la jeune femme blonde en pleine tête, un coup venant de la fille en costume.  

-"Ferme-là, boucle d'or!"  

Ananiel d'un mouvement rapide se dégage, la fille en costume tente de riposter, sort son arme mais elle est mise au sol et désarmée... Ananiel récupère l'arme, les autres types en costumes ouvrent le feu, elle fait de même...  

Rapidement, le Central du 287eme district se transforme en champs de tirs: Des policiers interviennent en renfort des types en costumes...  

Mais Ananiel évite les balles de manière irréelle, tire à son tour, elle semble n'avoir aucune peur, les balles la frôle mais elle continue sans relâche...  

Elle glisse au sol, attrape une deuxième arme et continue sa mortelle sarabande sur celles et ceux qui tentent de s'en prendre à elle! Certains tentent de la frapper lorsqu'ils sont à portée... Mais avec des esquives proprement inhumaines, elle évite les coups, tire et abat quiconque tente de lui barrer le chemin! Derek est à couvert et il n'en croit pas ses yeux devant le spectacle: Cette fille, seule, est en train de massacrer des yakuzas du plus dangereux clan de Tokyosaka mais dans le même temps, met hors jeu des dizaines de flics! Les yakuzas du Clan Suzuki ne sont pas de "simples" voyous, non, ils sont des "Cywars"...  

Cette "caste", dont le nom est la contraction de "Cybernetic Warriors", est constitué d'hommes et de femmes ayant décidé de devenir des "éclairés", des êtres se portant volontaires pour être amputés et dont les membres tranchés sont remplacés par des implants cybernétiques. De nombreux programmes informatiques liés aux formes de combats et autres utilisation des armes sont chargés dans leur cortex cérébral, faisant d'eux des êtres plus forts, plus rapides, avec une acuité visuelle et auditive absolument surréaliste. Et Ananiel a triomphé de certains d'entre eux sans la moindre blessure! Alors qu'elle vient à bout du dernier Cywars, voyant une ouverture, Ananiel fonce vers l'une des immenses baies vitrée...  

Les flics tirent dans sa direction, la baie vitrée explose alors qu'elle saute dans le vide! Derek se dit qu'elle est complètement folle! Il se précipite pour voir par la baie éventrée...  

Et constate qu'elle est retombée au sol sans soucis!  

Il ne comprend plus rien: Ils sont au 77eme étage...  

-"Qui est cette fille?" ne peut-il s’empêcher de dire alors qu'il voit une plume d'une blancheur immaculée volait délicatement...  

 

Ana erre sans but dans les rues tentaculaires de cette ignoble ville, un lieu maudit où les habitants sont à la fois veules, abjects et aimant ce lieu horrible, acceptant sans réagir la crasse et la violence...  

C'est un sacré choc pour elle d'être "ici", d'être submergée par cette souffrance, une souffrance pire que tout ce qu'elle a connu avant...  

-"Ananiel..?"  

La jeune femme se retourne et voit quelqu'un qu'elle connaît bien...  

-"Samyaza?"  

La pluie s'abat sur Tokyosaka, c'est un véritable typhon qui s'abat sur cette foutue ville...  

Ana et Samyaza (Giuseppe Lederman) se regardent sur ce trottoir sale et puant, les badauds continuent leur route, n'ayant aucun intérêt pour ces deux personnes...  

-"C'est une nouvelle ruse de ton "maître"?" demande le jeune homme.  

Ana secoue la tête: Rien n'a changé, sa haine et son arrogance n'ont pas du tout changé...  

-"Je ne souhaite pas me battre avec toi..."  

Cela amuse Sam.  

-"Moi, j'ai très envie d’exploser ta petite gueule d'ange!"  

Il fonce en direction d'Ana...  

Puis attrape le katana attaché sur son dos et tente de décapité la jeune femme! Mais loin de se laisser faire, elle évite la lame, attrape les revolvers coincés dans sa ceinture et ouvre le feu en direction de Sam...  

Qui évite sans peine les balles... Enfin la plupart!  

Ana a beau n'avoir que mépris pour cette populace méprisable, elle ne peut se résoudre à combattre au milieu des passants...  

Non, cela ne serait pas bien! Elle déploie ses ailes immaculées et fonce vers le ciel zébré d'éclairs...  

Son adversaire fait de même, déployant ses immenses ailes d'un noir de jais, poursuivant la jeune femme...  

Lorsqu'il arrive à sa hauteur, il abat la lame de son katana, Ana évite de justesse la lame acérée, pointe ses deux revolvers en direction de Sam et vide ses chargeurs! Elle lâche ses armes et fonce vers lui, lui assénant un coup au visage si violent que Sam est propulsé en direction d'un building, perforant le mur, détruisant tout sur son passage! Mais une fois remis, il fonce en direction d'Ana et abat son katana encore une fois...  

La jeune femme envoie son poing dans la lame...  

Qui explose en une myriade de morceaux de métal!  

Ana et Sam se battent, en volant au dessus de la ville, les éclairs illuminant leur violent affrontement. Un affrontement sans merci malgré leur passé...  

 

Derek est dans une échoppe, dégustant un modeste bol de nouilles lorsqu'il voit sur l'écran holographique le "combat" qui se déroule dans les airs, un combat entre deux "personnes" possédant des ailes et décrites comme "deux Xeno" par les journalistes...  

Le jeune flic se dit que ça ne peut-être une coïncidence! Il paye son bol et quitte l'échoppe, bien décidé à aller dans le 290eme district...  

 

-"Nous sommes particulièrement déçus, Suzuki-Sama..."  

Le visage de Jun (Dae Min-Ji) est impassible, froid comme le plastique et les alliages composant son visage. L'être  

artificiel n'a en vérité aucun sentiment et la déception est une chose qu'elle ne connaît bien sur pas. Mais lorsqu'elle s'adresse à des "humains", elle essaye d'utiliser des termes qu'ils peuvent comprendre.  

John Suzuki, l'homme le plus puissant de Tokyosaka puisqu'il dirige non-seulement la ville mais aussi le clan Suzuki, le plus dangereux clan Yakuza de la ville, baisse la tête devant la frêle Jun.  

-"Je vais envoyer mes hommes les chercher tous les deux, Jun-Sama..."  

La jeune femme lève la main.  

-"Inutile, j'ai décidé d'envoyer mes propres soldats..."  

Elle fixe de ses yeux artificiels John et conclut.  

-"Et cela nous permettra d'obtenir des données "utilisables" pour le développement des solutions armées dont nous disposons..."  

Elle tourne le dos à son interlocuteur et se dirige vers la porte. Le maire enrage devant ce "robot" se prenant pour le taulier!  

-"Jun-Sama, vous avez beau être la PDG d'une des plus grandes multinationale du monde, vous êtes dans "ma" putain de ville!"  

Jun s'arrête et se retourne vers le maire.  

-"Suzuki-Sama, comprenez une chose: Vous tuer ne me poserait aucun problème, tout comme de détruire le dépotoir que vous appelez "votre" ville... Et ne vous enorgueillissez pas grâce à vos hommes de mains: Ils ont beau être plus "artificiels" et "synthétiques" qu'Humains, ils ne peuvent rivaliser avec mes soldats. Si vous êtes maire, c'est parce que je l'ai décidé. Tout comme j'ai décidé de faire de vous un homme très riche."  

Elle se retourne et repart vers la porte.  

-"Et je peux décider que vous êtes "obsolète" et donc, inutile à nos projets..."  

 

Ana et Sam s'affrontent sous le regard des bots dotés de caméras, tournant autour d'eux comme des insectes...  

L'homme aux ailes noires se montre de plus en plus violent, ses poings semblent couverts de flammes mais Ana résiste! Dans leur lutte sans merci, les bots de télévision sont détruits et plusieurs buildings portent les stigmates de leur combat acharné...  

Les deux combattants se regardent à quelques distances, reprenant leur souffle...  

Ana comme Sam saignent, d'un sang clair et pur pour la jeune femme, d'un liquide visqueux et sombre pour son adversaire.  

-"Pourquoi sommes-nous là?" hurle Ana.  

Son adversaire est légèrement étonné: Il la connaît et sa voix, son visage, tout respire la sincérité...  

Lui non-plus ne comprend pas ce qu'il fait chez les "mortels", loin de leur champs de bataille habituels...  

Ils reprennent leur combat, Ana frappant violemment Sam, l'envoyant pulvériser le dernier étage d'un immeuble aux proportions cyclopéennes.  

Ana le rejoint mais avant qu'ils ne puissent reprendre leur lutte, ils se retrouvent entourés de soldats semblant ne faire qu'un avec leur combinaison de combat. Sam sourit, satisfait de voir plus de combattants...  

Il fonce sur l'un d'eux, ces soldats ouvrent le feu, Ana comme Sam n'ont guère de difficulté à éviter les tirs...  

Le jeune homme aux ailes noires frappe l'un des soldats, le met en pièces...  

Sam se réjouit de voir que ce ne sont que de misérables machines... Au point qu'il oublie même d'éviter leurs tirs...  

Une douleur immense l'étreint: Il regarde son torse, comprenant qu'un de leur tir l'a touché, ce qui est impossible!  

Ana lui a mis des coups et ça l'a blessé, ce qui est "normal", elle aussi a été légèrement blessée dans leur affrontement...  

Mais qu'un tir le blesse, c'est impossible!  

Ana voit le torse de Sam et attaque ces soldats, évite leurs tirs...  

Mais l'un deux la frôle et la blesse à son tour!  

Sam réagit et dans une rage destructrice détruit le plus de soldats possibles mais ils reviennent, toujours plus nombreux, des véhicules volants les déversent encore et encore! Ana se relève, tente de les affronter mais un nouveau tir la propulse hors du toit en ruines, tombant dans le vide...  

Sam la voit tomber, s'apprête à aller l'aider mais la multitude de soldats l'en empêche...  

-"Très bien, les pantins, on va voir comment vous allez encaisser ça..."  

Il s'envole, ses poings et ses ailes en feu, il fonce vers les soldats, lorsqu'ils les frôlent, ils partent en poussières! Sam prend confiance mais un tir le touche, puis un deuxième...  

Dans un sursaut d'orgueil, il frappe le bâtiment qui explose littéralement, alors qu'il s'envole, plusieurs tirs le touchent, le propulsant à une distance considérable puis retombant vers la ville comme Ana le fit quelques minutes plus tôt...  

 

Ana a mal, une douleur comme elle n'en a jamais connue malgré ses multiples combats sur les champs de bataille infinis...  

Elle ouvre les yeux et constate qu'elle est dans un véhicule en mouvement. Malgré la douleur, elle distingue les traits du conducteur: Derek! Elle s’agite mais le policier lui assure qu'elle ne craint rien.  

-"Je ne suis pas là pour vous ramenez au Central..."  

Il se tait, voit la jeune femme se débattre de douleur à l'arrière de sa skycar, comprenant qu'elle est vraiment dans un sale état, ce qui est incompréhensible: Il l'a vu dans le Central, c'était irréel et fou, les balles ne la touchaient pas, les coups qu'elle pouvait encaisser ne la stoppaient pas...  

Et elle est là, sur sa banquette arrière, perdant du sang et semblant souffrir le martyr suite à des tirs de mercenaires privés...  

-"On arrive bientôt et on va vous soigner..."  

Ana essaye de répliquer mais la douleur lui fait perdre connaissance...  

 

Sur un plaine s'étendant à perte de vu, des millions de soldats en armures sont alignés: Illuminés par un halo lumineux, les soldats en armures étincelantes regardent l'autre côté de la plaine, un orage grondant au dessus des soldats en armures sombres et renvoyant une lumière macabre, verdâtre et écœurante...  

Ananiel sert fermement le manche de sa gigantesque épée, regardant droit devant elle et parmi les millions de soldats adverses, il ne distingue que Samyaza...  

De chaque côté, les ordres sont donnés et les Anges comme les Démons déploient leurs ailes et foncent les uns vers les autres en volant! Les lames s'entrechoquent et les combats font rage, les corps sans vie tombent au sol dans un fracas assourdissant, les Anges et les Démons continuant à s'affronter sans la moindre pitié...  

Ananiel et Samyaza, par le hasard du combat, finissent par se faire face.  

Et après une brève hésitation, ils s'affrontent, leurs lames crachant des gerbes d'éclairs à chaque fois qu'elles se touchent!  

-"Pourquoi? Pourquoi nous avoir trahi?" hurle la jeune femme en abattant la lame de sa gigantesque épée en direction du Démon.  

Il esquive et riposte en hurlant à son tour:  

-"Je ne me soumettrais pas aux inférieurs! Jamais!"  

Ananiel fait une feinte et transperce l'armure de Samyaza de son épée...  

Le Démon tombe au sol, rendant son dernier souffle, la belle Ange blonde à ses côtés.  

-"Il n'a jamais été question de se soumettre aux Hommes..."  

Le Démon la regarde avant de mourir une fois encore...  

 

Sam se réveille dans une chambre minable, sentant la sueur rance, le sperme et différentes odeurs corporelles peu ragoutantes. Il ne sait pas où il se trouve, ni comment il y est arrivé. A dire vrai, la dernière chose dont il se souvient, c'est d'avoir affronté ces soldats, d'Ananiel chutant car blessée par l'un des tirs...  

Il regarde son torse dénudé et constate que lui aussi a été blessé par ces tirs... Ce qui est impossible!  

Il constate aussi que quelqu'un l'a soigné.  

-"Tu es réveillé?"  

Sam se retourne vers la jeune femme qui vient de dire ça: Frêle, blafarde, elle baisse le regard dès qu'elle croise celui de Sam.  

-"Je suis où?" demande-t-il sèchement.  

Elle lui explique que c'est son appartement. Elle l'a trouvé baignant dans son sang dans une ruelle. Après avoir hésité, elle a décidé de l'aider...  

-"Je suis peut-être un méchant violeur qui va te faire subir les pires horreurs..." La jeune femme hausse les épaules:  

-"Ou quelqu'un de bien mais qui a pas eu de chance..."  

Sam ne répond rien.  

-"Mon nom à moi, c'est Megumi..."  

Le Démon ne répond pas et Megumi (Camilla Horowitz) préfère quitter la pièce.  

-"Samyaza... Mais appelle moi Sam..."  

La jeune femme hoche la tête et quitte la pièce. Sam ne comprend pas ce qu'il fait ici, parmi les Humains...  

Et vu comment Ananiel semblait perdue elle aussi, il se dit que quoi que ce soit, c'est un truc énorme mais dans lequel ni l'Enfer, ni le Paradis n'est impliqué...  

Et les "armes" de ces soldats capables de blesser une Ange et un Démon relève de l'impossible...  

 

Jun consulte les rapports de données transmis par ses soldats: Les avoir déployés a été très utile en vu de récolter des données sur les "sujets".  

-"Jun-Sama, nous avons fini de compulser les données concernant l'incident avec les sujets."  

Son interlocuteur est comme elle, un être artificiel.  

-"Utilisez ces données pour la mise à jour des armes de nos soldats. Et intégrer cela au projet KOG."  

Son interlocuteur ajoute que l'un des sujets a été soigné par l'un des leurs et qu'elle se trouve toujours dans 301eme district. Les données biologiques et physiologiques ont bien sur été analysées et rajoutées aux données recueillies lors du combat.  

-"Très bien. Envoyez un récupérateur dans le 301eme district."  

Son sous-fifre s'éclipse sans ajouter quoi que ce soit. Jun reste de marbre en regardant la ville depuis le toit de son building personnel du 123eme district, l'un des district les plus chics de cette ville, tout en pensant à ce qu'elle est en train de "construire": La "Troisième Force"...  

 

Ana arrive à se lever, avec difficulté et ce malgré le fait que Derek l'ait soigné. L'appartement est certes modeste mais assez chaleureux et agréable. Derek est assis en fumant une cigarette, regardant Ana le rejoindre avec peine.  

-"Je vois que vous pouvez vous lever...  

C'est déjà une amélioration!"  

En effet, le premier jour, le flic du T.P.D pensait que la jeune femme ne passerait pas la nuit tellement ses blessures semblaient "graves". Il a fait venir un médecin artificiel, aucun médecins Humain ou Xeno n'exercent dans le 301eme district.  

-"Vous êtes quoi en vérité? Une Xeno?"  

Ana ne voit pas de quoi il parle.  

Elle le regarde dans les yeux et y sent de la bienveillance...  

Et décide de lui dire la vérité:  

-"Je suis une Ange... Et Sam... est un Démon..."  

Derek reste sans voix. Et son premier réflexe, c'est de sourire devant la naïveté de cette déclaration...  

-"Vous voulez dire une Ange et un Démon comme dans les trucs "religieux"?"  

Le jeune flic se lève en secouant la tête.  

-"Le Bien, le Mal, l'Enfer, le Paradis, vous savez, ne sont que des "créations", des concepts philosophiques qui n'ont rien de tangibles...  

Tout comme Dieu selon moi..."  

Ana n'est pas étonnée de cette réponse on ne peut plus "humaine"...  

-"La guerre entre la Lumière et les Ténèbres est réelle et n'a pas de fin sur les champs de batailles infinis...  

Nous affrontons les "traîtres", batailles après batailles, ils meurent sous nos coups ou nous mourrons sous les leurs..."  

Derek sent qu'elle est sur le point de pleurer en parlant de ça...  

-"Nous le faisons car c'est notre devoir..."  

Le flic ne comprend pas: Les "Anges" et "Démons" meurent lors de ces batailles? Donc pourquoi elle semble si étonnée d'avoir frôlée la mort aujourd’hui?  

-"Car nous mourrons et nous revivons dans un cycle sans fin, comme la lutte du Bien contre le Mal, notre lutte n'aura jamais de fin et notre vie non-plus même si nous "mourrons"...  

La Mort, pour nous sur ces champs de bataille, n'est qu'une chose guère différente qu'un évanouissement ou que le sommeil pour vous..."  

Ana baisse la tête et explique que ce qu'elle a ressenti lors de sa dernière blessure était très différent: Elle a eu l’impression de ne plus exister, d'être "détruite", que cette blessure n'en était pas une mais une véritable "Mort"...  

-"Nul mortel ne peut blesser ou "tuer", même temporairement, un Ange ou un Démon...  

Pas plus que les armes qu'ils créent." conclut-elle.  

Derek ne comprend vraiment pas comment Ana a pu être blessée, si son histoire est vraie bien sur...  

-"Je dois trouver Sam et parler avec lui..."  

Ana n'a aucun doute: Il est aussi perdu qu'elle!  

Derek, bien que trouvant que tout ça est un délire de toxico sous Alendhir, lui propose de se renseigner sur ce Sam.  

-"Vu qu'il détruit des buildings à mains nues et qu'il ne semble pas d'un naturel "très calme", je pense qu'il fera parler de lui... Et on saura où chercher..."  

La jeune femme le remercie, constatant que dans cette ville qui "l'agresse" tellement par sa violence, une ville d'une noirceur d'Ame infinie, il reste au moins une personne de bien...  

 

Sam marche sans but dans les ruelles pleines de putes, de badauds et de dealers qui entourent le modeste appartement de Megumi. Ses blessures le font souffrir mais il passe outre. Sa rage ne cesse d'augmenter à l'idée que des créations "Humaines" aient pu le blesser. Cette simple idée le brûle comme si un poison violent parcourait ses veines, détruisant tout sur son passage. Il a renoncé à tout, même à celle qu'il aimait, pour rester "debout" en refusant la soumission exigé par son Créateur...  

Alors que des machines créer par ces inférieurs d'Humains aient osées faire couler son sang, cela le met hors de lui.  

Il pénètre dans un rad crasseux, un bar à putes immonde et sale appelé ironiquement "The Heaven"...  

Il s'assied, commande une bouteille de ce qu'ils ont de plus fort, il s'avère que c'est du Xantir mais de contrebande et coupé à des substances plutôt douteuses. Mais Sam s'en moque éperdument, cela ne risque pas de lui faire grand chose de toute manière...  

Il cherche du regard Megumi: Elle lui a dit qu'elle bossait ici... Il la voit en pleine discussions avec deux gros types à l'air malsain. Sam se sert un nouveau verre, reporte son attention vers cette strip-teaseuse semblant complètement défoncée qui se trouve sur la scène...  

Mais il jette de rapide coup d’œil vers Megumi...  

L'un des deux types lui serre le bras pendant que l'autre file des crédits au "Mac" de ce bouge...  

Megumi semble terrifiée, son Mac acceptant visiblement que ces deux types fassent, ou imposent, ce qu'ils veulent à la jeune prostituée, maintenant qu'ils ont payé...  

Ils entraînent Megumi vers la sortie, l'amenant on ne sait où. Sam finit son verre, hésite puis se lève et sort de la boite par la même porte que Megumi et ses "clients".  

-"Tu verras... Akira est un bon chien!" dit l'un d'eux bavant à l'idée de voir leur animal "baiser" la malheureuse Megumi. Elle a beau pleurer et se débattre, ses deux tortionnaires n'en n'ont que faire. L'un des deux a une douleur horrible, le coup violent qu'il vient de recevoir dans le dos le paralyse littéralement, comme si ses os étaient brisés net...  

L'autre se retourne mais il n'a pas le temps d'éviter le coup que Sam lui assène à l'abdomen...  

Il titube, crache du sang, constate qu'il y a plus que du sang qu'il crache...  

Mais il ne peut aller plus loin dans sa constatation et tombe au sol, crevant lentement comme son comparse...  

Megumi va se blottir dans les bras du Démon, se confondant en remerciements. -"Allez, viens, rentrons..." dit simplement Sam sans se douter que toute la scène a été filmée par l'un des nombreux bots de surveillance de Tokyosaka.  

 

Derek explique à Ana le rapport du Central du 290eme district où deux types ont été tués par un homme, à mains nues et ressemblant selon les scans du bot à l'un des deux "Xeno" qui ont ravagé le district il y a quelques jours.  

-"Nous devons nous rendre sur place, je dois parler à Sam, c'est important!"  

Le flic du T.P.D accepte bien qu'il pense que tout cela est complètement "fou"! Pourtant, au plus profond de lui-même, il ressent quelque chose, comme s'il "savait" que ce que dit Ana est vrai et qu'il n'a jamais rien entendu de plus vrai de toute sa vie...  

Ana et Derek sont dans la skycar lorsqu'un bruit assourdissant se fait entendre et que le véhicule, comme les autres qui volent, semblent subir une onde de choc...  

Les deux occupants de la skycar n'en croient par leurs yeux: Un gigantesque vaisseau a percuté un building! Et il continue semblant traquer la modeste skycar! La jeune femme jette un œil sur Derek et prend une décision: Elle ouvre la porte et se jette dans le vide... Puis déploie ses ailes d'une blancheur immaculées et fonce en direction du vaisseau qui ralentit à son approche...  

Le vaisseau change, se transforme et prend une forme gigantesque et vaguement humanoïde...  

De ses sortes de tentacules de métal, cette chose pulvérise des buildings entiers, crachant des lasers par ce qui semble être une ouverture ressemblant à la bouche de l'Enfer...  

Ana a beau avoir combattu des abominations sur les champs de batailles infinies, elle est terrifiée à la simple vu de ce monstre de métal gigantesque, comme si elle était consciente que cette chose peut la tuer "réellement"...  

 

-"Vous êtes complètement folle!" hurle John Suzuki en arrivant sur le toit du building personnel de Jun.  

Bien que le 123eme district soit très éloigné du 301eme, on peut aisément distinguer la silhouette gigantesque du "récupérateur"...  

-"Suzuki-Sama, nous vous avions prévenu qu'il y aurait peut-être quelques dégâts. Mais qui ne sont que peu de chose face à notre projet."  

Le maire secoue la tête, ne comprenant rien à ce charabia.  

-"Vous seriez prête à raser un district à vous écouter..."  

Jun confirme: Cela n'est rien si cela permet à "La Troisième Force" de naître...  

-"Une "Troisième Force"? Mais de quoi parlez-vous?"  

Jun lui tourne le dos regardant la silhouette du gigantesque mecha affronter cette Ange...  

-"Je vais demander à ce que la police et l'armée stoppe votre "frère" artificiel..."  

Sans se retourner, Jun assure qu'il n'en fera rien...  

-"Et pourquoi?"  

Il n'a pas le temps de réagir que l'être artificiel est déjà derrière lui, enserrant de sa main droite la gorge du maire.  

-"Vous aviez 0,001% de chance de pouvoir désactiver ce corps artificiel. Mon IA étant dans le cloud, vous n'auriez détruit qu'un corps fort cher.  

Donc le résultat aurait été le même finalement, votre mort."  

Suzuki a du mal à respirer mais essaye d'articuler une question:  

-"Pourquoi? Quel est votre projet?"  

Jun, sans la moindre émotion dans sa voix artificiel, assure que c'est pour faire naître la "Troisième Force", celle qui détruira le concept même du Bien et du Mal...  

Et par la même occasion, le Paradis et l'Enfer...  

-------------------------------------------------------------------  

Premier volet d'un diptyque alliant action, fantastique et science-fiction, voici "Stairway To Heaven", le nouveau film écrit et réalisé par Emily et Mike Cannon! Au générique de ce film, on trouve Alexandra Green, Giuseppe Lederman, Dae Min-Ji, Graham Cannon, Camilla Horowitz et Michael Cannon entre autres! La musique est l'oeuvre de Denny Lefevre! Plongez dans les méandres de Tokyosaka et suivez le périple de Ana et de Sam face à l'émergence de la "Troisième Force" dans "Stairway To Heaven", le nouveau film d'action/fantastique/SF de Gérard Cousin Prod!  

 

Le deuxième film, "Highway To Hell", clôturera cette histoire et ce diptyque en janvier 2052.

Scénario : (2 commentaires)
une série A d'action (Fantastique/SF) de Emily et Mike Cannon

Giuseppe Lederman

Alexandra Green

Graham Cannon

Dae Min-Ji
Avec la participation exceptionnelle de Michael Cannon, Camilla Horowitz
Musique par Denny Lefevre
Sorti le 26 mai 2051 (Semaine 2421)
Entrées : 27 318 037
url : http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=25648