Cinejeu.net : devenez producteur de cinéma ! (jeu en ligne gratuit de simulation économique)

Morcar Prod présente
The Hadal Project

2099 - une pandémie a touché la planète et malgré tous les efforts des laboratoires aucun antidote n'a encore été trouvé pour vaincre ce virus. Les premiers cas ayant été détectés parmi les membres d'une expédition sous-marine de fouille d'une antique cité découverte dans les profondeurs de l'océan, on soupçonne que l'origine du virus s'y trouve, ainsi peut-être que son antidote.  

Une mission a alors été mise en place par la société Ambrah Corp pour explorer ladite cité dans l'espoir d'y découvrir des éléments pouvant permettre d'endiguer cette pandémie mondiale. Celle-ci a fait construire une station sous-marine de haute sécurité, et embauché les meilleurs chercheurs dirigés par le professeur Magnus, mais celui-ci rencontre des difficultés pour mener à bien ses recherches, et Ambrah Corp commence à manquer de moyens pour poursuivre son projet nommé Hadal, en souvenir du fils du patron de la société, victime du virus.  

 

Après une longue plongée en bathyscaphe, Karia Ivanova (Pamela Winstone) ne fut pas mécontente de pouvoir enfin quitter le minuscule engin qui l'avait menée jusqu'à la station sous-marine. Envoyée par Avarox Media, la vidéographe avait obtenu une autorisation d'Ambrah Corp pour rejoindre le projet Hadal. Si sa mission était de suivre l'équipe sur place pour informer la surface de tout ce qui était mis en place pour tenter de sauver la population, elle avait conscience que si on l'y avait autorisé, c'était pour pouvoir convaincre de nouveaux financiers de fournir les fonds nécessaires pour poursuivre les travaux du professeur Magnus.  

Dès son arrivée, elle est accueillie par Jabari Jackson (Chubby Birze), l'agent de sécurité chargé de s'assurer que son séjour se passe au mieux, et officieusement également de vérifier qu'elle ne mette pas son nez là où elle ne devait pas. Prenant sa mission au sein de la station très au sérieux, un peu trop même au goût de certains, Jabari était l'un des membres les plus efficaces de l'équipe de sécurité. Mais depuis peu, il ne passait plus la totalité de son temps libre à s'entrainer comme il le faisait auparavant, appréciant de passer du temps avec Alexia, la botaniste de l'équipe du professeur Magnus, à qui il n'avait pas encore osé avouer les sentiments qu'il avait à son égard.  

 

A peine arrivée, Karia demanda à pouvoir rencontrer le professeur à la tête du projet. Jabari lui explique que ce n'était pas encore possible, mais qu'il se rendrait disponible dans les meilleurs délais. En attendant, il lui proposa d'aller à la rencontre des autres membres de l'équipe. La journaliste comprit qu'elle allait devoir prendre son mal en patience, mais elle avait encore plusieurs jours devant elle pour pouvoir interviewer Magnus.  

Armée de sa caméra et de son micro-manchette, elle comptait bien ramener le maximum d'images à la surface pour Avarox Media. Cette fois-ci, elle allait pouvoir enfin avoir ce scoop qui allait marquer sa carrière à jamais. Au bar panoramique, elle put rencontrer plusieurs membres du projet, mais en s'approchant d'un groupe vêtu de blouses blanches elle surprit une bribe de conversation qui s'interrompit dès que les personnes concernées l'aperçurent. Elle avait malgré tout eut le temps d'entendre ceux-ci exprimer leur inquiétude concernant la disparition du professeur Magnus.  

Jabari demanda soudain à la journaliste de le suivre au poste de contrôle sans perdre de temps. Intrigué par sa réaction, Karia lui demanda ce qu'était cette histoire de disparition mais l'agent de sécurité refusa de lui répondre, affirmant qu'elle avait mal compris ce qu'elle avait entendu.  

 

Ils traversaient le tunnel de verre menant au poste de contrôle lorsque soudain une vibration provenant du fond des abysses fit trembler celui-ci. Une vitre explosa soudain, et un flot s'engouffra immédiatement, créant un vent de panique dans la station. Tandis que Jabari s'enfuit en courant en tirant la journaliste par le bras, Karia aperçut de l'autre côté de la vitre un énorme monstre d'un autre âge dont le regard la tétanisa.  

Jabari passa une porte de sécurité et la referma juste à temps avant que la pièce où ils s'étaient réfugiés ne soit envahie par le maelstrom à son tour. Observant autour d'elle, elle s'aperçut qu'elle se trouvait sur un quai d'embarquement. Plusieurs sous-marins attendaient là d'être remis en état pour repartir dans les profondeurs explorer la cité engloutie. Une femme s'approcha alors de l'agent de sécurité pour lui demander ce qui s'était passé.  

 

"- Le Léviathan ! J'ignore pour quelle raison, mais il a attaqué la station ! Il faut s'enfuire au plus vite !"  

 

Plongeuse professionnelle, Chae-Rin Park (Demetra Rasmuson) devait avoir passé plus de temps dans l'eau que sur la terre ferme depuis son plus jeune âge. Plusieurs fois récompensée lors de compétition de plongée, elle avait accepté l'offre d'Ambrah Corp lorsque celle-ci lui proposa de rejoindre le projet Hadal. Passionnée par l'océan, elle brûlait d'envie de voir de ses propres yeux cette mythique cité dont elle avait tant entendu parler. Explorer les fosses les plus profondes était pour elle un aboutissement auquel elle n'aurait pas osé rêver.  

N'ayant pas d'autre moyen de fuite que les navette sous-marine en cours de réfection, la plongeuse fila droit vers un mécanicien qui s'affairait autour de l'une d'elle pour lui ordonner de la mettre à l'eau. Le crâne rasé et tatoué, Antonio Mancini (Joshua Erotas) avait une allure de gros bras, mais était également un petit génie de l'informatique. A la fois pilote et mécanicien, il avait bien aidé le projet Hadal depuis son arrivée à la station pour améliorer ses installations et accroitre les résultats d'exploration.  

Lorsque la pongeuse lui expliqua la situation, le mécano invita les trois personnes à monter dans le Whale-742, l'appareil sur lequel il était en train de bricoler. Le bruit de l'alarme assourdissant retentissait sans cesse dans la station, et tous redoutaient d'être noyés sous les flots. Sans un regard en arrière, le quator disparut dans les profondeurs dès que l'appareil fut refermé.  

 

Mais où pouvaient-ils fuire ? Cet appareil n'était pas prévu pour remonter jusqu'à la surface. Il s'agissait d'un engin d'exploration, qui ne pouvait pas contenir plus de quatre personnes et disposait d'une faible réserve d'oxygène, seulement de quoi tenir deux ou trois heures.  

La priorité étant de s'éloigner du danger, le Whale-742 s'enfonça en direction des ruines australes sans que son pilote n'ait encore de plan pour s'en sortir. Tout ce que pouvait espérer l'équipage était que l'équipe technique parvienne à colmater la fuite dans la station, et qu'eux puissent la rejoindre à nouveau en toute sécurité. En attendant, Karia ne manquait pas une miette de ce qui se passait. Si elle ressortait vivante de cette histoire, elle était sûre d'avoir des images exceptionnelles à fournir à son patron.  

Tandis que le sous-marin se glissait entre les colonnes antiques de la cité engloutie, elle remarqua soudain une lueur qui attira son regard. Zoomant sur celle-ci, elle fit part de son interrogation sur l'origine de cette lueur à Jabari.  

 

"- C'est étrange, c'est le temple où... dit-il avant de s'interrompre.  

- Le temple où quoi ? demanda la journaliste.  

- Le temple où se trouvait le professeur Magnus et sa botaniste avant que l'on perde contact avec eux."  

 

La plongeuse ordonna alors à Antonio de se rapprocher du temple pour voir de plus près de quoi il s'agissait. Soudain, le pilote perdit le contrôle de son appareil, qui fut comme aspiré par un tourbillon invisible. Impuissants, les quatres membres de l'équipage ne purent qu'observer ce qui leur arrivait. Plus ils avançaient vers la lueur, plus celle-ci devenait aveuglante, jusqu'à envahir tout l'appareil. Tous les quatre ressentirent alors une sensation de chute interminable, puis perdirent connaissance.  

 

Lorsque Karia retrouvit ses esprits, elle ignorait combien de temps s'était écoulé. Allongée dans une grotte boeuse, elle fut surprise d'apercevoir la lueur du jour et d'entendre des bruits d'oiseaux. Courbaturée, elle parvint à s'extraire du sol spongieux de la caverne et se dirigea vers sa sortie. Un ciel bleu immaculé la surplomba, contrastant totalement avec l'univers sombre des profondeurs océaniques où elle se trouvait avant de perdre connaissance.  

Là, elle retrouva ses trois compagnons de fortune qui semblaient comme elle ne pas comprendre où ils se trouvaient.  

Ou n'osaient pas comprendre où ils se trouvaient. Car en levant les yeux, Karia aperçut une magnifique cité qui lui parut étrangement familière. La vue était splendide, et elle crut renconnaitre les colonnes des bâtiments entre lesquels peu de temps auparvant ils se glissaient à bord de leur sous-marin. Cette cité qui se trouvait face à eux semblaient être une copie conforme de la cité engloutie qu'explorait le projet Hadal.  

 

Mais plutôt qu'une copie, tous comprirent alors qu'il s'agissait bien de la même cité. Et s'ils savaient donc très bien où ils se trouvaient, la véritable question qu'ils devaient se poser était quand se trouvaient-ils ?...  

 

 

 

 

Texte original, librement adapté du jeu "Time Stories Revolution - The Hadal Project"  

 

-----  

 

Jabari Jackson (Chubby Birze)  

Chae-Rin Park (Demetra Rasmuson)  

Antonio Mancini (Joshua Erotas)  

Karia Ivanova (Pamela Winstone)

Scénario : (2 commentaires)
une série B de science-fiction de Mike Newell

Chubby Birze

Demetra Rasmuson

Joshua Erotas

Pamela Winstone
Sorti le 02 février 2058 (Semaine 2770)
Entrées : 16 622 856
url : http://www.cinejeu.net/index.php?page=p&id=54&unite=fenetre&section=vueFilm&idFilm=8697